Ségolène Royal : une diva au ministère de l'Ecologie ?

Ségolène Royal : une diva au ministère de l'Ecologie ? Installée au ministère de l'Ecologie, Ségolène Royal aurait instauré des règles de fonctionnement très strictes, avec comme impératif une déférence absolue à son égard.

[mis à jour le 24 avril à 12h00] Que de changements au ministère de l'Ecologie... Selon Le Point.fr, la nouvelle ministre Ségolène Royal aurait établi une liste de nouvelles consignes pour le personnel de l'hôtel de Roquelaure, où travaille sa nouvelle équipe. La présidente de la région Poitou-Charentes aurait des exigences très surprenantes, qui pourraient donner davantage de résonance à son surnom, "la dame de fer". Ségolène Royal se déplacerait en effet dans son ministère "précédée d'un huissier qui l'annonce, de sorte que le personnel doit se lever sur son passage".

Figureraient aussi parmi les nouveaux usages à respecter, l'interdiction "de fumer dans la cour et le jardin en présence de la ministre" ou encore la recommandation pour les membres du cabinet, lorsque Ségolène Royal déjeune dans son salon, d'emprunter "le couloir adjacent pour cause de nuisances sonores". Le journal Le Point précise que toutes ces informations ont été communiquées par le personnel du ministère, plutôt décontenancé par ce qu'il estime être un nouveau règlement "hors norme".

Pas de décolletés pour les femmes

La nouvelle ministre souhaiterait également que les bureaux du personnel ne soient pas occupés par une seule personne, mais au moins par deux, pour mettre en place le "co-working". Par ailleurs, les officiers de sécurité ou les chauffeurs ne pourront plus dormir à leur bon plaisir dans la cabane de l'hôtel particulier. Une pratique qui permettait pourtant à certains membres du personnel de gagner du temps, notamment aux chauffeurs devant se lever tôt pour les trajets à l'aéroport.

Mais le plus surprenant, et qui ne manquera pas de créer la polémique, c'est cette injonction sur les tenues vestimentaires : le personnel féminin a pour interdiction de porter des décolletés, et plus largement, a l'obligation de revêtir une "tenue décente". LePoint.fr indique avoir contacté Ségolène Royal pour des précisions. Il s'agit d'un "règlement intérieur sur proposition des services qui est destiné à l'interne et ne donne pas lieu à commentaires externes" a-t-elle répondu.

Cependant, Ségolène Royal a démenti sur son compte Twitter "la rumeur ridicule concernant l'interdiction de décolletés dans le ministère". "La seule instruction donnée concerne la plus grande rigueur dans l'utilisation des fonds publics, ce que les Français attendent de nous" a-t-elle ajouté.

Article le plus lu - Gilets jaunes : la suite du mouvement › Voir les actualités

Ségolène Royal : une diva au ministère de l'Ecologie ?
Ségolène Royal : une diva au ministère de l'Ecologie ?

[mis à jour le 24 avril à 12h00] Que de changements au ministère de l'Ecologie... Selon Le Point.fr , la nouvelle ministre Ségolène Royal aurait établi une liste de nouvelles consignes pour le personnel de l'hôtel de Roquelaure, où travaille...

Annonces Google