Élections départementales 2021 : dates, candidats, résultat des sondages... Les infos clés

Élections départementales 2021 : dates, candidats, résultat des sondages... Les infos clés Les électeurs ont rendez-vous avec les urnes les 20 et 27 juin pour choisir leur nouveau conseil départemental. Qui sont les candidats ? Quel est le mode de scrutin ? Quelles sont les compétences des conseilleurs départementaux ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions.

L'essentiel
  • Les dimanche 20 et 27 juin, les citoyens sont appelés à se rendre dans leur bureau de vote pour les élections régionales, mais aussi pour les élections départementales (qui ont remplacé en 2015 les élections cantonales). Le Parlement a accepté de reporter par deux fois les dates des élections, compte tenu de la crise sanitaire et de la circulation encore très active du coronavirus en France. Ces dates des élections départementales sont désormais inscrites dans le marbre et ne devraient plus évoluer.
  • Les conseilles départementaux sont élus au suffrage universel lors d'un scrutin binominal majoritaire à deux tours. Les candidats doivent se présenter en binôme composé d'une femme et d'un homme. Il faut obtenir au moins 12,5% des suffrages pour se maintenir au second tour c'est ensuite le duo qui remporte le plus de voix qui est élu dans le canton. Chaque canton élit de façon un binôme de candidats qui ensemble forment le conseil départemental. 
  • Toutes les listes des candidats aux élections départementales ont été déposées le 17 mai 2021. Il est possible de les consulter dans leur intégralité, département par département, sur le site du ministère de l'Intérieur.
  • Ces élections départementales 2021 interviennent alors que la campagne pour la présidentielle 2022 commence déjà à mobiliser les principales formations politiques. Le résultat de ces élections livrera donc des enseignements à analyser, aussi, sous ce prisme national.
  • Si les conseillers départementaux sont mandatés pour six ans, les candidats élus en juin siégeront au conseil pendant sept ans, exceptionnellement. Les prochaines élections auraient eu lieu en 2027 et auraient perturbé la campagne présidentielle, le gouvernement a donc décidé de les reporter d'une année. 
  • Cette année, ces élections départementales sont très particulières, puisque la campagne ne peut pas s'organiser sur un mode de fonctionnement normal, sans meeting ou réunion publiques. Le scrutin lui-même répond à des exigences singulières : le gouvernement prévoie un protocole sanitaire strict pour sécuriser la tenue des départementales 2021, pour que les électeurs puissent se déplacer dans leur bureau de vote dans le respect des gestes barrière.

Fonctionnement, campagne, candidats, sondages... Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'organisation de ces élections départementales 2021.

Infos pratiques

Quels bulletins de vote sont considérés comme nuls ?

Il appartient au bureau de vote de se prononcer sur la validité des bulletins. Tous les votes considérés comme nuls ne sont pas comptabilisés parmi les suffrages exprimées plusieurs critères permettent de déclarer un vote comme nul : les bulletins trouvés dans l’urne sans enveloppe ou dans des enveloppes non réglementaires ; les bulletins ne contenant pas une désignation suffisante ; les bulletins écrits sur du papier de couleur ; les bulletins et enveloppes sur lesquels les votants se sont fait connaître ; les bulletins ou enveloppes portants des signes intérieurs ou extérieurs de reconnaissance ou des mentions injurieuses. Mais aussi les bulletins ne répondant pas aux prescriptions légales ou réglementaires édictées pour chaque catégorie d’élections ; les bulletins comportant un ou plusieurs noms autres que celui du ou des candidats ou de leurs remplaçants éventuels ; les bulletins comportant une modification de l’ordre de présentation des candidats ou une mention manuscrite ; les bulletins manuscrits lors des scrutins de liste ; les bulletins établis au nom d’un candidat, d’un binôme de candidats ou d’une liste dont la candidature n’a pas été enregistrée ; les circulaires utilisées comme bulletin ; les bulletins pour des listes ou candidats différents contenus dans une même enveloppe et les bulletins imprimés d’un modèle différent de ceux qui ont été produits par les candidats ou qui comportent une mention manuscrite.

Le vote blanc est-il comptabilisé dans les suffrages exprimés ?

Le vote blanc consiste à ne pas choisir un des candidats en lice et de placer un bulletin vierge ou une enveloppe vide dans l'urne mais il permet à l'électeur d'émarger au bureau de vote et de ne pas être comptabilisé comme abstentionniste. Seulement les votes blancs, comme les votes nuls (déchirés, annotés ou détériorés) ne sont pas pris en compte pour déterminer le nombre de suffrages exprimés. Ce chiffre correspond uniquement au nombre de votant ayant effectivement mis un nom dans l'urne.

Faut-il faire une procuration pour chaque scrutin ?

Par défaut la procuration n'est valide que pour un seul scrutin, mais l'article R74 du code électoral précise "lorsque plusieurs élections ont lieu le même jour, il n'est établi qu'une procuration valable pour toutes ces élections." Les électeurs souhaitant voter aux départementales et aux régionales n'auront besoin que d'une seule procuration pour faire entendre leur voix. En revanche, si vous souhaitez faire une procuration pour les deux tours des élections il faudra le préciser lors de votre demande. Lors de la validation du formulaire, l'électeur à l'initiative de la procuration peut demander à ce que la validité soit étendue jusqu'à un an maximum. Cette prolongation peut aller jusqu'à trois ans uniquement "pour les français établis hors de France".

Comment donner procuration à quelqu'un lorsqu'on est dans l'impossibilité d'aller voter ? 2/2

Pour donner procuration, l'électeur dispose de trois options pour remplir le formulaire : le faire en ligne grâce au téléservice du gouvernement, imprimer et remplir le formulaire disponible sur internet ou se rendre dans une gendarmerie ou un commissariat de police pour remplir le formulaire sur place. Dans tous les cas, une fois la demande de procuration faite, l'électeur doit se rendre à la gendarmerie, au commissariat, au tribunal (dont dépend le lieu de domicile) ou dans un lieu accueillant du public défini par le préfet pour confirmer sa demande et présenter un justificatif d'identité. 

Comment donner procuration à quelqu'un lorsqu'on est dans l'impossibilité d'aller voter ? 1/2

A chaque élection, un électeur qui ne peut se déplacer au bureau de vote peut donner procuration à quelqu'un pour voter à sa place. La procuration ne peut se faire que dans certains cas : si l'absence est due à une obligation professionnelle ou de formation, à un départ en vacances, à la nécessité d'apporter assistance à une personne malade ou infirme, si la personne réside dans une commune différente de celle où elle est inscrite, si elle est placée en détention provisoire ou purge une peine de prison et si elle se trouve en situation de handicap ou pour une autre raison de santé. En ce qui concerne l'électeur désigné par la procuration, il est choisi librement par le demandeur de la procuration mais doit respecter deux conditions : elle doit être inscrite sur les listes électorales de la même commune que l'électeur qui donne procuration et ne peut pas détenir plus de deux procurations. 

Où dois-je aller voter ?

Chaque citoyen est enregistré sur une liste électorale, dans la mesure où il a accompli les démarches de recensement à 16 ans, mais il doit se rendre dans un bureau de vote précis et déterminé selon son lieu de résidence pour voter aux élections. Si dans le doute vous voulez vous assurer du canton dans lequel vous êtes inscrit et de l'emplacement de votre bureau de vote, vous pouvez vous tenir informer de votre situation électorale sur le site du ministère de l'Intérieur.

LIRE PLUS
En savoir plus

Quelle est la date des élections départementales 2021 ?

Le premier tour des élections départementales se tient le 20 juin 2021, le second tour est organisé le 27 juin 2021, sauf revirement pour l'heure improbable. A ces dates, les citoyens français votent également pour les élections régionales. Ces scrutins devaient initialement avoir lieu au mois de mars, mais le gouvernement, en accord avec les élus de l'Assemblée nationale et du Sénat, ont choisi de reporter ces élections, compte tenu de la crise sanitaire, à deux reprises. L'épidémie crée une grande incertitude sur la possibilité d'organiser des déplacements dans les bureaux de vote, mais c'est surtout la difficulté de faire campagne pour les candidats, dans les conditions actuelles, qui ont poussé les parlementaires et le gouvernement à retarder l'échéance, par deux fois, pour fixer les dates au début de l'été.

Qui est candidat aux élections départementales ?

Pour se présenter à ces élections, il faut être français de 18 ans révolus, être domicilié dans le département ou y être inscrit "au rôle d'une des contributions directes", être inscrit sur une liste électorale et ne pas être privé de ses droits civils et politiques. Des dizaines de milliers de candidats se présentent en France lors des départementales, 4 058 candidats sont élus, à l'issue du scrutin, conseillers départementaux.

Qui vote aux élections départementales ?

Tous les citoyens français ayant 18 ans révolus, inscrits sur une liste électorale et n'étant pas privés de leurs droits civils et politiques peuvent voter aux élections départementales. Attention, ces élections n'ont pas lieu à Paris, dans la métropole de Lyon, la Corse, la Guyane et la Martinique, et les collectivités d'Outre-mer.

Quel est le mode de scrutin des élections départementales ?

Les élections départementales ont lieu tous les 6 ans, elles permettent de renouveler l'ensemble des sièges de conseillers départementaux. Le scrutin est binominal à deux tours. Si un binôme (composé d'un homme et d'une femme) reçoit au premier tour la majorité des voix avec au moins 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales, celui-ci est élu. Si ce n'est pas le cas, un 2e tour est organisé, avec les candidats ayant obtenu au 1er tour au moins 12,5% des voix ces électeurs inscrits sur liste électorale. La liste ayant le plus grand nombre de voix est alors désignée gagnante.

Que disent les sondages sur les élections départementales ?

Pour l'heure, aucun institut de sondage n'a effectué d'étude sur les intentions de vote des électeurs à l'échelle nationale. L'Ifop a effectué une étude auprès des élus, en octobre dernier, pour l'Assemblée des départements de France (AFD). Selon ce sondage, 93% des conseillers départementaux sont "satisfaits" d'exercer leur mandat, 81% ont l'intention de se représenter pour ces élections départementales 2021 et 70% ont l'intention de se présenter à nouveau avec le même binôme qu'en 2015.

Autre sondage sur les élections départementales 2021 : celui réalisé par Odoxa Backbone Consulting pour France Info et Le Figaro, publié le 25 mars 2021. Selon cette étude, 71% des Français sont favorables à un nouveau report des élections départementales, compte tenu des risques sanitaires engendrés par la crise du Covid-19. Autre enseignement du sondage Odoxa : 59% des Français comptent bien voter à cette élection départementale.

Résultat des élections départementales

Résultat des élections 2021 - Moteur de recherche

Pour trouver rapidement un résultat des élections départementales par ville ou par département, le plus simple est d'utiliser notre moteur de recherche. Il permet d'accéder aux pages de résultats par liste de candidats dans un territoire donné.

Résultat du premier tour des départementales - Carte

Tous les résultats du premier tour des élections départementales sont disponibles depuis la carte ci-dessous. Il suffit de cliquer sur un département pour accéder aux résultats, canton par canton, liste par liste.

Les résultats des élections départementales 2021 seront communiqués les dimanches 13 et 20 juin, avec de premières estimations à partir de 20h. Linternaute.com, comme pour chaque élection, met à disposition de ses lecteurs les scores de chaque liste dans toutes les communes de France dès promulgation officielle par le ministère de l'Intérieur.

Lors des précédentes élections départementales, les listes "de droite" avaient obtenu 45,03% des suffrages au second tour pour un total de 2396 sièges et de 67 départements ; la gauche avait recueilli 32,13% des voix, avec 1597 sièges et 34 départements ; les listes d'extrême droite 22,30% des suffrages, pour un total de 66 sièges. L'abstention avait été très élevée, avec 50,02% des électeurs inscrits ne s'étant pas déplacés dans leur bureau de vote.