Dans quelles régions risquez-vous de croiser le moustique tigre ?

Dans quelles régions risquez-vous de croiser le moustique tigre ? Vingt départements français sont en alerte rouge. L'invasion du moustique tigre préoccupe les services sanitaires qui appellent à la vigilance, compte tenu de la progression importante de la présence de l'insecte dans l'hexagone.

L'insecte n'a pas l'air très dangereux, et pourtant, sa présence est extrêmement nuisible et peut s'avérer à terme dangereuse. Le moustique tigre est en effet susceptible de propager des maladies vectorielles en France : c'est à cause de lui que plusieurs personnes avaient été contaminées par le virus du chikungunya en 2014 à Montpellier. Cette année, l'insecte est davantage présent sur le territoire français, ce qui inquiète les services sanitaires français. 20 départements ont été placés en vigilance rouge, 21 autres sont en vigilance rouge (voir vidéo ci-dessous).

Le ministère de la santé indique qu'"en dehors des opérations de démoustication réalisées autour des habitations des malades et autour des établissements de santé, il n’y a pas d’action systématique de désinsectisation hors contexte épidémique". Pour autant, il existe certaines pratiques qui permettent à chacun de se protéger et d'éviter les piqûres dans les zones à risques : utiliser des produits répulsifs, porter des vêtements amples, installer des moustiquaires. Les services sanitaires précisent que la lutte communautaire engagée "vise à supprimer les gîtes larvaires à l’intérieur et autour de son habitat (les zones d’eau stagnante comme les dessous de pots, les déchets, les gouttières, etc.)".

Présence du moustique Aedes albopictus en France métropolitaine début 2015 - ministère de la Santé

Article le plus lu - Manifestation du 14 novembre : l'hôpital en crise ! › Voir les actualités