Service civique : rémunérations, missions, tout savoir

Service civique : rémunérations, missions, tout savoir Qu'est-ce que le service civique ? Est-il obligatoire ? Quelles missions lui sont associées ? Pour quelle rémunération ? Comment se déroule le service civique international ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur le service civique.

[Mis à jour le 24 avril 2018 à 17h50] Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique invite les jeunes âgés de 16 à 25 ans à s'engager dans un projet de citoyenneté, pour l'intérêt général. À travers ce dispositif, le gouvernement français souhaite renforcer la cohésion nationale et encourager la mixité sociale. Le principe du service civique est assez simple. Pendant six à douze mois, les volontaires s'engagent dans des missions diverses et variées. En contrepartie, ils perçoivent une rémunération prise en charge (en grande partie) par l'État français. Beaucoup présentent ce dispositif comme une possibilité offerte aux jeunes de s'investir dans la vie citoyenne, de peaufiner leur projet professionnel, de se sentir utile aux yeux de la société. D'autres voient dans le service civique une mesure destinée à pallier les difficultés d'insertion des jeunes dans le monde du travail (taux de chômage élevé chez les 16-25 ans).

En vidéo - Le service civique attire toujours plus de jeunes

En quoi consiste le service civique ?

Le service civique s'adresse à une population jeune et motivée par une mission d'intérêt général, dans des domaines variés et sans sélection a priori. Ainsi engagé sur plusieurs mois, l'intéressé bénéficie d'une protection sociale et perçoit une indemnité. Le service civique est un dispositif d'Etat destiné à promouvoir l'engagement citoyen auprès d'une population de préférence jeune, mais surtout avide d'initiatives. Mis en place en 2010 sous la houlette de Martin Hirsch, alors Haut-Commissaire à la Jeunesse, le texte a l'avantage de n'exclure ni les personnes sans qualification, ni celles en situation de handicap. La motivation pour l'intérêt général prévaut à tout autre critère a priori, que l'on soit par ailleurs français ou non. Neuf domaines d'intervention sont proposés : l'éducation pour tous, la culture et les loisirs, le sport, la santé, l'environnement, le développement international et l'action humanitaire, la solidarité, la mémoire et la citoyenneté, et enfin l'Intervention d'urgence en cas de crise.

Le Service civique complète les parcours de formation

Point remarquable du dispositif, le Service civique a valeur de mission et promeut l'initiative individuelle ; il peut ainsi compléter un parcours de formation, par exemple valoriser un cursus scolaire ou universitaire, ou encore valider certains acquis de l'expérience (VAE). En tant qu'engagement citoyen, le Service civique n'entre pas dans le cadre du contrat de travail, mais le jeune bénéficie néanmoins de la plupart des droits octroyés aux salariés, notamment la protection sociale, et perçoit une indemnisation mensuelle qui varie en fonction de sa situation (entre 450 et 600 € environ). L'engagement doit être pris sur plusieurs mois consécutifs. Les jeunes âgés de 16 à 25 ans effectuent un "engagement de Service civique" d'une durée de six à douze mois. Au-delà, il s'agit d'un "volontariat de Service civique" qui peut atteindre vingt-quatre mois.

Service civique et rémunération

Le service civique fait l'objet d'une rémunération. L'État français verse à chaque volontaire une indemnité de 472,97 euros net par mois. À cette indemnité vient s'ajouter une prestation en nature ou en espèces d'un montant de 107,58 euros. Celle-ci correspond aux frais d'alimentation et/ou frais de transport. À noter que les jeunes bénéficiaires du RSA ou titulaires d'une bourse de l'enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au-delà bénéficient d'une majoration d'indemnité (107,66 euros en plus par mois).

Le service civique international

Le service civique peut se dérouler sur le territoire national ou à l'étranger. Certaines conditions doivent néanmoins être respectées pour envoyer un volontaire effectuer ses missions à l'international. Il est nécessaire, entre autres, de passer par une structure agréée par l'Agence du service civique et que soient signées des conventions destinées à renforcer le suivi des volontaires. L'association France Volontaires est un interlocuteur privilégié pour réaliser un service civique international.

Le service civique obligatoire

Depuis plusieurs années, l'idée d'un service civique obligatoire trotte dans la tête de nombreux responsables politiques. Au début de l'année 2017, l'ancien Premier ministre Manuel Valls affiche sa volonté de créer un service civique obligatoire de 6 mois. Lors de la campagne présidentielle de 2017, les candidats Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen annoncent une telle mesure dans leur programme. Le premier, élu en mai 2017, s'oriente vers un service national obligatoire et universel en lien avec le service civique.

Les avis sur le service civique

Les avis concernant le service civique sont, en règle générale, plutôt favorables à la mesure. Une majorité d'observateurs met en avant la possibilité pour les jeunes d'acquérir de nouvelles compétences professionnelles en vue d'un futur emploi. Le service civique permet de mettre un premier pas dans le monde professionnel. Il se présente comme un tremplin vers la vie active. D'autres, plus critiques, dénoncent les abus du dispositif : mesure utilisée pour éviter l'embauche d'un salarié, faible montant de l'indemnité qui ne permet pas de rendre les volontaires indépendants financièrement, etc.

Les missions du service civique

Le service civique permet aux jeunes de s'engager dans une mission d'intérêt général. Ces missions de service civique s'articulent autour de neuf domaines prioritaires :

  • la solidarité
  • l'environnement
  • la culture et les loisirs
  • la mémoire et la citoyenneté
  • l'éducation pour tous
  • la santé
  • les interventions d'urgence en cas de crise
  • le sport
  • le développement international et l'aide humanitaire

Les missions de service civique peuvent être effectuées auprès d'un organisme à but non lucratif ou bien auprès de personnes morales de droit public.

Le service civique et ELISA

ELISA (Extranet Local pour l'Indemnisation et le Suivi financier de l'Accueil des volontaires) est l'application qui permet de gérer le paiement des volontaires. Un identifiant et un mot de passe (obtenus auprès de l'Agence de Services de Paiement) sont nécessaires pour se connecter à la plateforme. Une fois la connexion établie, l'application ELISA facilite les démarches administratives liées au service civique (création d'un contrat, consultation des paiements, délivrance d'une attestation, etc.).

Il vous reste 5 minutes ? Consultez également notre page spécial Service national universel

Article le plus lu - Tout savoir sur la mobilisation du 17 novembre › Voir les actualités

Annonces Google