Grève et manifestation des fonctionnaires : le point sur les perturbations du jeudi 9 mai 2019

Chargement de votre vidéo
"Grève et manifestation des fonctionnaires : le point sur les perturbations du jeudi 9 mai 2019"

Grève et manifestation des fonctionnaires : le point sur les perturbations du jeudi 9 mai 2019 GREVE 9 MAI 2019 - La fonction publique était appelée à un mouvement de grève ce jeudi 9 mai 2019 contre la réforme qui sera examinée la semaine prochaine à l'Assemble. Des manifestations sont organisées partout en France...

[Mis à jour le 9 mai 2019 à 16h54] "Le gouvernement fait le choix d'affaiblir la fonction publique ? Opposons-lui la force de notre collectif !". Voici, de façon très synthétique grâce à cette citation du communiqué de la CGT, l'objet du courroux des syndicats qui manifestent ce jeudi 9 mai 2019 à travers toute la France. Pour la première fois depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, les 9 syndicats de la fonction publique se sont alignés pour faire front commun, à travers des grèves dans les écoles, les transports et les hopitaux, contre la réforme de la fonction publique, présentée par le gouvernement fin mars et qui sera examinée à partir du 13 mai à l'Assemblée nationale et dont ils demandent le report voire l'annulation.

En plus des grèves, les fonctionnaires ont donc manifesté dans plusieurs villes. 150 manifestations étaient prévues au total dans toute la France, organisées par la presque dizaine d'organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, FA-FP, CFE-CGC, CFTC). Tous jugent une "portée très grave", tant pour les agents que pour l'avenir des services publics, de la part de cette réforme.

Une réforme de la fonction publique qui arrive au Parlement et qui devrait, entre autres points de crispation, intensifier le recours aux contractuels. Bénéfice pour l'Etat : rendre plus flexible les services publics avec des contrats courts et réduire par la même occasion le nombre de fonctionnaires employés à vie. Si lors de sa conférence de presse post-grand débat Emmanuel Macron a indiqué que la suppression de 120 000 posts de fonctionnaires d'ici la fin du quinquennat n'était plus une priorité, le signal envoyé scandalise les syndicats. Par ailleurs, la "mobilité" des agents, favorisée elle aussi dans cette réforme, fait craindre des contraintes géographiques accrues pour les défenseurs des fonctionnaires. Voici ce qu'il faut savoir sur cette journée de mobilisation.

Manifestation des fonctionnaires du 9 mai 2019

Plus de 150 manifestations de fonctionnaires étaient organisées à travers la France ce jeudi 9 mai 2019. La principale est partie de Denfert-Rochereau, à Paris, à 14 heures. Le défilé a rejoint les Invalides en milieu ou fin d'après-midi. A Marseille, là où la manif s'est lancée la première, les manifestants ont remonté la Canebière. A Lyon, ils étaient 3 300 selon la préfecture. En Corse, à Ajaccio et Bastia, des rassemblements ont eu lieu, provoquant des perturbations sur les vols Air Corsica. D'autres manifestations sont à noter, notamment à Nantes, Strasbourg, Grenoble, Clermont-Ferrand ou encore Nice.

Grève du 9 mai 2019 dans les transports

Du côté de la SNCF et de la RATP, cette grève du 9 mai 2019 a un impact limité. Les deux régies de transports indiquaient ce jeudi matin que le trafic était normal ou en tout cas assuré sur l'ensemble des lignes. C'est légèrement différent dans les aéroports, où la grève des contrôleurs aériens a impacté un peu plus visiblement les vols. Les syndicats du contrôle aérien (USAC-CGT, FO, UNSA et la CFDT) se sont associés au mouvement de grève des fonctionnaires. celle-ci a débuté ce mercredi à 19h et devrait se poursuivre jusqu'au jeudi 16h. La DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 30% leur programme de vol.

Plusieurs compagnies comme Air France ou sa filiale Hop! ont informé les passagers dès la semaine dernière de possibles perturbations, voire d'annulations, enjoignant les voyageurs à repousser leurs vols. Air France a prévu d'assurer l'intégralité de ses vols long-courriers, la quasi-totalité des moyen-courriers, mais moins des trois quarts des vols court-courrier. 

Grève du 9 mai 2019 dans les écoles

La grève dans les écoles a provoqué quelques perturbations dans l'accueil des élèves, alors que Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, a estimé à 15% la proportion d'instituteurs et d'institutrices en grève. Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer avait d'ailleurs anticipé une mobilisation d'"une certaine importance", avec un taux de grévistes "d'environ 15 %" dans le primaire". La grève est en revanche être un peu moins suivie dans le secondaire.

Grève du 9 mai 2019 dans les hôpitaux

La CGT annonçait ce mercredi une "forte mobilisation dans les établissements hospitaliers", lors de cette grève du 9 mai 2019. Patrick Bourdillon, de la CGT santé-action sociale, indiquait à l'AFP que c'est un préavis de grève reconductible qui avait été déposé dans les services d'urgences et les Samu, ce qui signifie que le mouvement pourrait se poursuivre au-delà de ce jeudi. Ce mouvement de grève à l'hôpital va venir s'ajouter à plusieurs mouvements de grogne à l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) mais aussi dans les hôpitaux de Lyon, Nantes ou encore Strasbourg. En cause : un manque de moyens qui est en train de faire "exploser" les services.