"David Douillet a touché 32 000 euros par mois de la Fondation des pièces jaunes"

David Douillet lors de la 25e édition de l'Opération pièces jaunes à Paris, en 2014. © BENHAMOU LAURENT / SIPA
"Plus de 30 000 euros par mois"… L'ex-ministre et judoka David Douillet aurait-il été si grassement payé dans le cadre de son engagement aux côtés des "Pièces jaunes" en tant que parrain, jusqu'en 2009 ? Une rumeur en ligne l'a affirmé massivement. Tout commence le 2 juillet 2017, quand le site letopdelhumour.fr accuse dans un article David Douillet : "Il perçoit de ladite fondation caritative la modique somme de 32 000 euros par mois, versée sous forme d'indemnité de défraiement, donc non imposable." Partagée plus de 20 000 fois sur Facebook, la fausse information découle de rumeurs plus anciennes, affirmant que David Douillet avait profité des pièces jaunes, et a poussé la Fondation des pièces jaunes à demander un audit, pratiqué par la Cour des comptes en 2010. Le rapport, catégorique, a indiqué que le parrain de la Fondation (tout comme ses administrateurs) n'a pas été rémunéré pour ses fonctions.
Suggestions de contenus