Séisme en Vendée : un tremblement de terre dangereux ?

Séisme en Vendée : un tremblement de terre dangereux ? Le tremblement de Terre survenu à la limite entre les Deux-Sèvres et la Vendée était de magnitude 4,8 sur l'échelle de Richter. Une secousse significative, mais qui n'a pas provoqué de dégâts.

Le séisme est survenu ce lundi matin, très précisément à 4h08, a surpris les habitants de La Châtaigneraie, de Pouzauges et de Fontenay-le-Comte. Selon le Bureau central sismologique français, qui a fait savoir que le séisme a été perçu jusqu'à Niort, le tremblement de terre était de magnitude 4,8 sur l'échelle de Richter. Selon cette échelle de mesure, les "effets" d'une telle secousse à cette magnitude sont assez limités. Entre 3,5 et 5,4, en effet, le séisme est considéré comme "souvent ressenti, mais sans dommage", explique le laboratoire d'études de mécanique sismique. Il faut que le tremblement soit au-dessus de 5,4 pour que celui-ci engendre de "légers dommages aux bâtiments bien construits", et quelques "dommages majeurs à d'autres bâtisses". A partir de 6,1 sur l'échelle de Richter, il peut "être destructeur dans une zone de 100 km à la ronde".

L'épicentre du séisme est situé sur le petit village de Saint-Hilaire-de-Voust, à la limite entre la Vendée et le département des Deux-Sèvres. Aucun dégât n'a été constaté, ni aucune victime, ont fait savoir dans la matinée les secours. Il demeure tout à fait possible que des répliques aient lieu dans les prochaines heures, mais généralement, les nouvelles secousses produites sont de plus faibles intensités que lors du premier tremblement de terre.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google