Charlie Hebdo : quand le journal s'attaque au foot, la une est explosive

Charlie Hebdo : quand le journal s'attaque au foot, la une est explosive CHARLIE HEBDO – Pour son édition du 12 juin, le journal Charlie Hebdo a choisi pour sa une un dessin osé pour évoquer la Coupe du monde de football féminin. Avec l'humour grinçant qu'on lui connaît...

[Mis à jour le 12 juin 2019 à 12h01] L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo n'épargne personne. Ce mercredi 12 juin, c'est au football féminin que le journal adresse une petite pique. "Coupe du monde féminine : on va en bouffer pendant un mois !" titre le journal à la une, et en guise d'illustration... un ballon de football sur un immense vagin. Alain Finkielkraut en buste de Marianne seins nus, Jésus avec un sexe devant les yeux, ou "Anus horribilis" : ce n'est pas la première fois que Charlie Hebdo a recours à ce type d'illustrations à l'humour grinçant. Accompagnée d'un édito de Riss intitulé "Le foot féminin devra-t-il aussi participer à l'abrutissement des foules pour être pris au sérieux et considéré comme l'égal du foot masculin ?", cette une est sûre de faire réagir. Son auteur, Biche, se félicite déjà sur Twitter, écrivant "L'arbitrage vidéo signale ma première couverture dans Charlie Hebdo".

La une de Charlie Hebdo choque

Avec un dessin provocateur, pas forcément très délicat ni de bon goût, Charlie commente l'actualité comme il le fait chaque semaine, donnant un avis tranché. C'est d'ailleurs la vocation du journal satirique : interpeller, se moquer, mettre un peu de sel et de potache dans la manière dont été traitée l'actualité, sans se soucier des sensibilités des uns ou des autres. Aussi étonnant que cela puisse paraître, à chaque une qui sort du cadre du très socialement convenu, les indignations sont légions. Et à constater celles de ce mercredi 12 juin, il semblerait que Charlie ait réussi son coup.

Plusieurs personnalités du sport trouvent l'illustration malvenue voire sexiste sur les réseaux sociaux. Pierre Menès regrette par exemple l'indulgence du public. "Bon là évidemment personne va rien dire c'est Charlie. Deux poids deux mesures" écrit-il sur Twitter. Dans un message depuis supprimé, le tennisman Lucas Pouille s'insurgeait aussi contre Charlie Hebdo et une image "aussi stupide". Sur Cnews, l'animateur Pascal Praud s'est emporté, se réjouissant que la une soit "censurée sur l'antenne pour le moment". Sa chroniqueuse Lucie Brasseur s'est d'ailleurs dite "très triste" et considéré que Charlie Hebdo était "complètement irresponsable"...

Article le plus lu - Orages : des images impressionnantes › Voir les actualités

Charlie Hebdo : quand le journal s'attaque au foot, la une est explosive
Charlie Hebdo : quand le journal s'attaque au foot, la une est explosive

[Mis à jour le 12 juin 2019 à 12h01]  L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo n'épargne personne. Ce mercredi 12 juin, c'est au football féminin que le journal adresse une petite pique. "Coupe du monde féminine : on va en bouffer pendant un...