Acheter des vêtements en fibres naturelles

Chanvre, coton, lin, laine... © Forenius / stock.adobe.com
Du côté des textiles, des perturbateurs endocriniens peuvent aussi mettre à mal le rôle régulateur de nos hormones. Il est par conséquent conseillé de privilégier les fibres naturelles, et de laver ses vêtements neufs avant le premier porter : ils peuvent notamment contenir du pentachlorophénol, un produit en théorie interdit dans l'UE mais susceptible de contaminer les fibres lors du stockage ou du transport. La réglementation sur les textiles est aussi moins stricte en Europe que celle des jouets, par exemple. Surprise, même un vêtement en coton bio peut comporter une teinture polluante. Des labels bios garantissent toutefois l'absence de substances nocives et chimiques comme le OEKO TEX Standard 100 ("Confiance textile 100" en français), ou encore EKO, BioRe, Naturtextil, énumère le site spécialisé Natura Sciences.
Suggestions de contenus