Se laver au savon de Marseille

Du savon de Marseille © ALF photo / stock.adobe.com
D'après une étude publiée en 2013 par Noteo, un institut indépendant de notation, près de 40 % des produits d'hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien. Pour réduire les risques, la simplicité reste le maître-mot, selon l'association Générations Futures, agréée par le ministère de l'Ecologie. Son porte-parole, François Veillerette, cité par L'Express, recommande ainsi : "Pour l'hygiène, préférez un savon de Marseille à un gel douche aux ajouts inutiles comme les parfums". Les produits garantis sans parabens et sans phtalates sont globalement à privilégier.
Pause