Les fermages et le métayage : mettre son épargne au service de l'agriculture

Les terres agricoles sont une belle opportunité d'investissement. © Tatjana Balzer - Chukov - Fotolia

Vous cherchez un placement pour investir à long terme et permettre au monde rural de conserver des activités agricoles ? Deux solutions sont possibles : le fermage et le métayage. Elles reposent sur le même principe : vous achetez une terre agricole et vous en confiez l'entretien à un agriculteur. La différence porte sur le mode de rémunération. Pour le fermage, vous convenez avec l'agriculteur d'un loyer mensuel ou annuel quels que soient les aléas. Pour le métayage, vous pouvez recevoir une partie des recettes des produits cultivés sur la propriété : le tiers au maximum selon la loi. A titre indicatif, la valeur d'une terre agricole louée variait de 600 à 15 000 euros l'hectare en 2012 selon le ministère de l'Agriculture.


 Rendement 2014 espéré : en fonction de l'accord avec l'agriculteur qui entretient le terrain

Suggestions de contenus