Et si vous mettiez votre résidence en location pour les vacances ?

© Vadim Guzhva/ 123rf.com
Si vous ne souhaitez pas laisser votre maison ou appartement vide durant les vacances, il peut être intéressant de le louer durant quelques semaines afin d'en tirer des revenus complémentaires. Sachez toutefois que la location saisonnière requiert de nombreuses précautions.

Faites appel à un agent immobilier si vous manquez de temps

Pour mettre votre bien en location saisonnière, trois possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez le faire seul, et dans ce cas, créer un site dédié. Si c'est la première fois que vous louez, ce n'est sans doute pas l'option à retenir. Vous risquez d'avoir des difficultés à trouver rapidement des locataires. Vous pouvez également passer par une plateforme ou un site Internet spécialisé (Airbnb, Abritel ou Le Bon coin par exemple), ce qui garantit une certaine visibilité à votre bien. En revanche, ayez à l'esprit que la publication d'une annonce sur des sites spécialisés est parfois payante. Sont proposés des abonnements pouvant aller jusqu'à 250 euros par an ou des formules dites "à la commission". En clair, vous devez régler des frais à chaque réservation. Si vous n'avez pas du tout le temps de vous occuper de la mise en location, vous pouvez faire appel à un agent immobilier. Ce dernier assure la gestion locative (recherche de locataires, rédaction du bail, accueil des locataires, etc.). Il perçoit des honoraires sur une partie des revenus issus de la location.
Suggestions de contenus