Liaisons au sol : jantes et pneus

Des pneus trop usés et c'est le sésame du contrôle technique validé qui peut s'envoler. © 123RF
Voici les autres points qui peuvent occasionner une contre-visite : 
  • Moyeu de roue : Ecrous ou goujons de roue manquants ou desserrés, fixation manquante ou mauvaise fixation qui nuit très gravement à la sécurité routière, moyeu usé ou endommagé, moyeu tellement usé ou endommagé que la fixation des roues n'est plus assurée (CRITIQUE).
  • Jante : fêlure ou défaut de soudure (CRITIQUE), mauvais assemblage des éléments de jante, mauvais assemblage des éléments de jante avec détachement probable (CRITIQUE), jante gravement déformée ou usée, jante gravement déformée ou usée : fixation au moyeu ou au pneu n'est plus assurée (CRITIQUE), taille, conception technique, compatibilité ou type de jante non conforme aux exigences et nuisant à la sécurité routière.
  • Pneus : taille, capacité de charge non conformes aux exigences et nuisent à la sécurité routière, capacité de charge ou de l'indice de vitesse insuffisant pour l'utilisation réelle, le pneu touche une partie fixe du véhicule ce qui compromet la sécurité de la conduite (CRITIQUE), pneumatiques de taille différente sur un même essieu ou roues jumelées ou de types différents sur un même essieu, pneus de structure différente, pneu gravement endommagé ou entaillé, corde visible ou endommagée (CRITIQUE), témoin d'usure sur la profondeur des sculptures du pneu atteint, profondeur des sculptures non conforme (CRITIQUE), frottement ou risque de frottement du pneu contre d'autres éléments (sécurité de conduite non compromise), pneumatiques retaillés non conformes, pneus retaillés non conformes avec couche de protection de la corde affectée (CRITIQUE), système de contrôle de la pression des pneus inopérant.
Suggestions de contenus