Liaisons au sol : ressorts et amortisseurs

Ressorts et amortisseurs sont surveillés comme les pneus © 123RF
  • Ressorts et stabilisateurs : mauvaise attache au châssis ou à l'essieu, mauvaise attache avec jeu visible, fixations très mal attachées (CRITIQUE), élément de ressort ou stabilisateur endommagé ou fendu, élément de ressort ou stabilisateur endommagé ou fendu : ressorts ou lames très gravement affectés (CRITIQUES), ressort ou stabilisateur manquant, ressort ou lame principale ou lames supplémentaires manquantes (CRITIQUE), modification présentant un risque, modification présentant un risque avec distance insuffisante par rapport aux autres parties du véhicules ou ressorts inopérants (CRITIQUE).
  • Amortisseurs : mal fixé, endommagé ou donnant des signes de fuite ou de dysfonctionnement grave.
  • Tubes de poussée, jambes de force, triangles et bras de suspension : mauvaise attache d'un composant au châssis ou à l'essieu, mauvaise attache d'un composant au châssis ou à l'essieu avec risques de détachement ou stabilité directionnelle perturbée (CRITIQUE), élément endommagé ou présentant une corrosion excessive, élément endommagé ou présentant une corrosion excessive, stabilité de l’élément affectée ou élément fêlé (CRITIQUE), modification présentant un risque, modification présentant un risque avec distance insuffisante par rapport aux autres parties du véhicule et/ou dispositif inopérant (CRITIQUE).
  • Rotules de suspension : usure excessive, usure excessive avec risque de détachement, stabilité directionnelle perturbée (CRITIQUE), capuchon antipoussière manquant ou fêlé.
  • Suspension pneumatique : système inutilisable (CRITIQUE), élément endommagé, modifié ou détérioré susceptible d'altérer le fonctionnement du système, élément endommagé, modifié ou détérioré : fonctionnement du système gravement affecté (CRITIQUE), fuite audible dans le système.
Suggestions de contenus