Guillaume Depardieu : la malchance de la maladie

Guillaume Depardieu © MAESTRACCI/TF1/SIPA
Fils d'Élisabeth Guignot et Gérard Depardieu, sa carrière semblait tracée d'avance. Guillaume Depardieu multiplie les rôles et les récompenses (dont le César du meilleur espoir masculin pour "Les Apprentis" en 1994).
  • Dépression, alcool et maladie
Souffrant de nombreux troubles (dépressions sévères, anxiété, troubles du comportement alimentaire, alcoolisme, schizophrénie, etc.), Guillaume Depardieu se dit victime du Distilbène, une hormone de synthèse que sa mère aurait prise lorsqu'elle était enceinte de lui. Si aucune preuve n'a été apportée, Guillaume est un homme multipliant les embûches : amputation, démêlés avec la justice, divorce… rien ne semble arrêter l'enfant terrible. Il décède en 2008 d'une pneumonie et d'un staphylocoque doré à 37 ans. 
Suggestions de contenus