Kristen Wiig (Actrice) "La Vie rêvée de Walter Mitty dévoile une nouvelle facette de Ben Stiller"

L'actrice partage l'affiche de "La Vie rêvée de Walter Mitty" avec son réalisateur, Ben Stiller. Elle revient pour nous sur ce film à la fois réaliste et plein de fantaisie, au cinéma mercredi 1er janvier 2014.

Linternaute.com : Le film est à la fois une comédie réaliste et un film d'aventure plein de fantaisie. Et vous comment le qualifieriez-vous ?
Kristen Wiig :
C'est vraiment difficile. Il est toutes ces choses à la fois. C'est un beau film qui suscite l'inspiration. Je ne sais vraiment pas comment le décrire. Ce serait trompeur de le réduire à une comédie et ce serait trompeur de le réduire à un drame, mais j'aime les films comme ça. C'est ce qui m'a donné envie de rejoindre ce projet et de tourner ce film. Son ton n'appartient qu'à lui.

Qu'est-ce que cela change d'avoir pour partenaire le réalisateur du film ?
C'est super. Il est vraiment doué pour faire ces deux activités opposées en même temps. Vous vous sentez toujours comme s'il était vraiment là pour vous dans chacune de ces activités particulières. Quand il dirige les acteurs, il dirige. Quand il joue une scène avec vous, il est totalement présent. Je pense qu'il fait ça depuis tellement longtemps qu'il est devenu vraiment bon à ça.

1
Ben Stiller et Kristen Wiig dans "La Vie rêvée de Walter Mitty" © 20th Century Fox France

Quel genre de directeur d'acteurs est Ben Stiller ?
Je pense que les gens se sentent proches de Ben, notamment dans ce rôle. C'est un personnage beaucoup plus vulnérable que ceux qu'il a pu jouer dans le passé. Personnellement, je suis vraiment excitée à l'idée que les gens découvrent cet autre côté de Ben, également en tant que réalisateur. Sans parler du reste, il a réalisé un travail incroyable avec ce film. C'est un film magnifique. Ben est extrêmement organisé et concentré. Il sait exactement ce qu'il veut et je pense que ça se voit dans le film.

Partagez-vous l'idée du film selon laquelle un héros sommeille en chacun de nous et qu'il suffit de passer à l'action pour faire de grandes choses ?
J'y crois, oui. Je pense que nous voulons tous partir à l'aventure, que nous voulons tous sortir de notre quotidien tout le temps. Je pense que c'est naturel et normal. Je pense aussi que c'est important de courir après ses rêves quand on peut, parce que la vie est courte. 

Avez-vous tendance comme Walter Mitty à rêver votre vie pour échapper au quotidien ? C'est aussi souvent la raison invoquée par les acteurs pour avoir choisi ce métier. Est-ce la même chose pour vous ?
Oui, je le fais même sans doute plus que je le devrais. Je pense que ça doit faire partie de nous et que c'est sain de rêvasser un petit peu. J'ai toujours voulu être actrice et je ne sais pas vraiment d'où ça vient, notamment parce que je ne suis pas une comédienne née. Je ne me sens pas très extravertie parfois.  Je ne sais vraiment pas d'où ça vient. C'est le genre de chose dont je sentais juste que je devais le faire. C'est vraiment dur à expliquer.

3
Kristen Wiig et Ben Stiller au New York Film Festival © 20th Century Fox France

Ben Stiller a déclaré qu'il avait immédiatement pensé à vous parce que les spectateurs peuvent très facilement s'identifier à vous. Pensez-vous aussi que c'était votre principal atout pour ce rôle ?
Je ne sais pas. Je suis flattée qu'il ait pensé à moi, notamment parce que le rôle n'est pas en grande partie un rôle comique. Je pense que c'est surtout pour ça que je suis connue aux Etats-Unis et peut-être ici aussi. Je lui suis donc très reconnaissante d'avoir pensé à moi.

Comment expliquez-vous l'intérêt que votre personnage, Cheryl, accorde à Walter, pourtant considéré comme un loser par ses autres collègues de bureau ?
Ben et moi avons beaucoup parlé de leur relation. Ils ne partagent pas beaucoup de temps à l'écran au début, avant qu'il ne parte en voyage, et pourtant elle l'influence vraiment pour partir. Donc il fallait qu'il y ait une sorte d'alchimie rapide et réaliste entre eux deux. Je pense qu'ils se ressemblent plus que chacun d'entre eux ne le pensent au début et Cheryl est probablement aussi une grande adepte de la rêverie.

Y a-t-il une scène qui a constitué un défi particulier pour vous, comme par exemple celle où vous interprétez une chanson de David Bowie à la guitare ?
Oui, c'était probablement ce qui représentait le plus grand défi, juste parce que, vous savez, c'est David Bowie. Je ne voulais pas rater ça. Je ne me considère pas comme une chanteuse professionnelle, mais c'était aussi la chose la plus amusante à faire. Enregistrer une chanson dans un studio à New York... Je ne sais pas. C'était l'une des choses les plus excitantes que je n'ai jamais faites auparavant.  

  Toutes les informations sur le film "La Vie rêvée de Walter Mitty"