Jennifer Lawrence : robe, look, poids... Mieux vaut ne pas trop la chercher

JENNIFER LAWRENCE - Moquée sur les réseaux sociaux pour ses poses dans une robe fendue et particulièrement décolletée, en plein hiver sur une terrasse de Londres, Jennifer Lawrence a répondu aux critiques sur Facebook...

[Mis à jour le 23 février 2018 à 17h01] Cela vous avait sans doute échappé. Jennifer Lawrence était ce mardi à Londres pour la promotion de Red Sparrow, son nouveau long-métrage dans lequel elle joue une ex-ballerine recrutée par les services secrets russes. Au menu : film en avant première et séance photo sur une terrasse donnant vue sur la magnifique skyline de la capitale britannique. Rien de bien étonnant a priori. Le hic, c'est que Jennifer Lawrence, entourée par le réalisateur Francis Lawrence (aucun lien de parenté), Matthias Schoenaerts, Joel Edgerton et Jeremy Irons pour l'occasion, portait une robe Versace fendue jusqu'aux cuisses et dotée d'un décolleté vertigineux. Le tout alors qu'à Londres, la température peinait encore à s'élever au dessus des 3 degrés. 

Sur les réseaux sociaux, les moqueries n'ont pas tardé à s'accumuler, comparant, avec bien peu de bienveillance, la tenue légère de Jennifer Lawrence et celles, autrement plus chaudes, de ses collègues masculins. Mais ces messages auraient pu rester noyés dans le flot continu habituel de sarcasmes dont les réseaux sociaux sont friands si la polémique n'avait pas débordé sur le terrain du féminisme. Plusieurs tweetos notamment, en anglais et en français, n'ont pas manqué d'analyser ce choix vestimentaire de Jennifer Lawrence comme une contrainte, psychologique, voire imposée par la production du film.

La réponse de Jennifer Lawrence

Face à l'ampleur grandissante des débats ces dernières 24 heures, Jennifer Lawrence a décidé de s'expliquer sur son compte Facebook, avec le ton cinglant qu'on lui connait parfois. "Je ne sais même pas par où commencer avec cette 'Polémique sur Jennifer Lawrence qui porte une robe minimaliste dans le froid'", a commencé l'actrice dans son post, avant de fustiger une polémique "complètement ridicule" et de défendre son choix vestimentaire : "Cette robe Versace était fabuleuse, vous croyez que j'allais la recouvrir avec un manteau et une écharpe ? J'e suis restée dehors 5 minutes. Je serais même allée jusqu'à rester debout dans la neige pour cette robe, parce que j'aime la mode et c'était mon choix".

Quant au débat féministe provoqué par cette fameuse robe, Jennifer Lawrence a aussi livré sa vision des choses : "C'est sexiste, c'est ridicule, ce n'est pas du féminisme", s'est-elle emportée. "Sur-réagir à tout ce que l'on peut dire ou faire, créer des controverses sur des choses stupides et inoffensives [...], ce n'est pas aller de l'avant" pour les femmes selon elle. Et de conclure : "Reprenez-vous ! Tout ce que vous me voyez porter, c'est mon choix. Et si je veux avoir froid, C'EST MON CHOIX AUSSI !" A bon entendeur...

Le corps et le look de Jennifer Lawrence scrutés

Ce n'est pas la première fois que Jennifer Lawrence est obligée de tenir des propos cash sur son  look et son corps de femme. Il y a quelques années, l'actrice était victime d'un piratage et de la diffusion de photos intimes sur la Toile. L'affaire du Celebgate, à l'été 2014, l'avait poussée à sortir du silence : "Je n'ai rien demandé. C'est mon corps et cela devrait être mon choix et le fait que ce n'est pas mon choix est absolument dégoûtant", expliquait-elle, tout en s'en prenant violemment aux pirates. "Je ne peux pas croire que nous vivons dans cette espèce de monde. Ce n'est pas un scandale. C'est un crime sexuel. C'est une violation sexuelle. C'est dégoûtant. La loi doit être changée et nous devons tous changer", avait-elle poursuivi. Quant à l'origine même des photos, elle avait du s'en expliquer, sans pour autant demander pardon : "J'étais en couple pendant quatre ans, notre relation était aimante, saine et épanouissante. C'était aussi une relation à distance. Donc soit ton petit ami regarde du porno, soit il te regarde toi".

Quelques mois plus tôt, lors des Oscars 2013, Jennifer Lawrence avait défrayé la chronique en tombant en pleine cérémonie, en allant chercher sa statuette. Visiblement émue, la jeune femme s'était pris les pieds dans sa robe en montant sur scène, provoquant une chute terriblement embarrassante. Lorsque Jennifer Lawrence est ensuite passée devant une rangée de photographes, l'un d'eux, regroupé avec ses confrères, lui avait conseillé de "regarder où elle mettait les pieds", avec un sourire que n'avait visiblement pas apprécié l'actrice. Jennifer Lawrence avait alors eu le réflexe nerveux d'un doigt d'honneur on ne peut plus spontané de la main droite, avec un oscar dans l'autre main. Quelques minutes plus tard, elle confiera regretter ce geste.

Des pressions sur son poids, un déclencheur pour Jennifer Lawrence

Dans le sillage de l'affaire Weinstein, Jennifer Lawrence revenait récemment sur un autre événement marquant, datant du début de sa carrière. Dans le magazine people, elle confiait que pour les besoins d'un rôle, elle avait été contrainte de perdre environ 8 kilos en deux semaines. "Pendant cette période, une réalisatrice m'a fait faire un casting nue avec cinq ou six autres filles plus minces que moi. On se tenait nues les unes à côté des autres avec uniquement des bandes pour dissimuler nos parties intimes", racontait Jennifer Lawrence. "Après cet épisode humiliant, la réalisatrice m'a dit que je devrais utiliser les photos nues de moi comme inspiration pour mon régime".

L'actrice, pourtant très jeune, s'élèvera immédiatement contre ces pressions, mais finira par céder. Le plus frappant sera la réaction du réalisateur, auprès duquel elle était allée se plaindre : " Je ne vois pas pourquoi tout le monde dit que tu es grosse, t'es carrément baisable", lui aurait-il répondu à l'époque. Dans l'interview du magazine People, Jennifer Lawrence concluera : "J'apprends encore à ne pas sourire quand un homme me met mal à l'aise. Chaque être humain devrait avoir le pouvoir d'être traité avec respect". Une maxime qu'elle semble défendre encore aujourd'hui.

Par la suite, Jennifer Lawrence ne cessera de répéter que prendre du poids ne la gêne pas, expliquant préférer "avoir l'air bien en chair à l'écran et ressembler à une vraie personne en réalité" plutôt qu'à une actrice décharnée. Ce qui ne l'empêche pas pour autant de pointer ceux qui sombrent dans la caricature. En mai 2016, dans la revue Harper's Bazaar, Jennifer Lawrence poussait un coup de gueule (un de plus) contre ceux qui lui répétaient qu'elle avait "un corps normal", comparé à la minceur extrême de certaines actrices d'Hollywood. "Tout le monde me dit, 'on adore qu'il y ait enfin quelqu'un avec un corps normal'. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir un corps normal [...]. Je fais du Pilates chaque jour. Je mange mais je fais beaucoup plus d'exercice qu'une personne normale. Je crois que le public est tellement habitué à voir des gens en sous poids que lorsque l'on fait un poids normal, on te trouve pulpeuse. C'est complètement dingue !"

En savoir plus

Jennifer Lawrence : la bio express

Jennifer Lawrence est une actrice et réalisatrice née le 15 août 1990 à Louisville, Kentucky (Etats Unis). Jennifer Lawrence débute sa carrière dans de petits rôles de séries TV comme "Monk", "Cold Case : affaires classées" ou encore "Médium". De 2007 à 2009 elle incarne Lauren Pearson, le personnage principal de la série "The Bill Engvall Show".

En 2008, l'actrice fait ses premiers pas au cinéma dans des films indépendants comme Loin de la terre brûlée de Guillermo Arriaga, une prestation pour laquelle elle remporte le prix du meilleur espoir féminin à la Mostra de Venise. En 2010, elle incarne le personnage de Ree Dolly dans le film Winter's Bone de Debra Granik, rôle qui lui vaut une nomination pour l'oscar de la meilleure actrice à seulement 19 ans. Dès lors, ses apparitions sur le grand écran s'enchainent.  En 2011, Lawrence joue aux côtés de Jodie Foster et de Mel Gibson dans Le Complexe du Castor, puis en juin 2011, elle interprète le rôle de Mystique dans l'un des opus de la saga X-Men: X-Men: Le Commencement, sa première saga.

En 2012, sa carrière explose alors qu'elle incarne Katniss Everdeen, l'héroïne du film Hunger Games. L'année suivante, Jennifer est récompensée pour son incroyable prestation dans Happiness Therapy,  où l'on retrouve également Bradley Cooper et Robert De Niro. Elle décroche l'oscar de la meilleure actrice, à seulement 22 ans et, emportée par l'émotion, fait une chute mémorable au moment d'aller chercher son Oscar lors de la cérémonie. En 2013, elle réendosse le rôle de Katniss Everdeen dans Hunger Games : L'embrasement ainsi qu'en 2014 pour Hunger Games : la révolte, 1ère partie. Toujours en 2014, l'actrice retrouve Bradley Cooper et le réalisateur David O.Russel pour American Bluff et interprète à nouveau Mystique dans X-Men : Days of Future Past. Elle est  attendue en 2015 pour la 2e partie du 3e volet de l'adaptation d'Hunger Games au cinéma.

Jennifer Lawrence en couple

Jennifer Lawrence a partagé la vie de son partenaire dans la saga X-Men, Nicholas Hoult, en 2014 puis du chanteur de Coldplay Chris Martin en 2015. Pendant douze mois, elle était en couple avec le réalisateur américain Darren Aronofsky (Pi, Requiem for a Dream, Black Swann...), de 22 ans son aîné, avant une rupture annoncée par l'actrice en novembre 2017. Ensemble, ils auront donné naissance au film Mother en 2017, suivi d'une campagne de promotion intense.

Filmographie de Jennifer Lawrence

  • 2019 : The Rosie Project
  • 2017 : Red Sparrow, Bad Blood, Mother!
  • 2016 : Joy, X-Men Apocalypse : sortie, bande-annonce, trailer, histoire..., Passengers
  • 2015 : Hunger Games 3 Partie 2 : la Révolte, Dior et moi
  • 2014 : X-Men : Days of Future Past, Hunger Games : la révolte, 1ère partie, American Bluff
  • 2013 : Happiness Therapy, Serena, Hunger Games : l'embrasement
  • 2012 : Hunger Games, La Maison au bout de la rue
  • 2011 : Le Complexe du castor, X-Men : le commencement
  • 2010 : Winter's Bone
  • 2009 : Loin de la terre brûlée
  • Séries TV : Monk, Médium