Il a longtemps été traqué par le FBI

© REX FEATURES/SIPA
Figure très populaire du cinéma américain, Charlie Chaplin n'est pas apprécié par J. Edgar Hoover, directeur du FBI persuadé qu'il a des sympathies pour le communisme et qu'il s'en fait l'écho voire même le soutient financièrement. Pendant des années, le FBI tentera de prouver une quelconque trace mais les comptes de Chaplin sont impeccables. Le comédien et réalisateur est certes partisan de l'entrée en guerre des Etats-Unis pour soulager l'effort de guerre russe mais cela n'est pas une preuve suffisante. Bientôt, le FBI se rabat sur les affaires de mœurs de Chaplin qui entament sa popularité. En 1947, le FBI lance officiellement une enquête tandis que certains politiques exigent son expulsion. C'est en 1952 que Chaplin apprend, alors qu'il est à Londres pour présenter Les Feux de la rampe, qu'il n'est plus le bienvenu aux Etats-Unis.
Suggestions de contenus