La voiture électrique autonome "salon"

En 1942, le Français Paul Arzens présentait l'Oeuf Electrique, une voiture électrique, légère, robuste, au design futuriste. Avant-gardiste, l'inventeur avait vu juste. Il ne lui manquait que l'idée du mode de conduite autonome. La question n'est pas de savoir si de telles autos vont être la norme, mais quand ? Depuis quelques années, les concept-cars s'invitent donc sur les salons high-tech et vice-versa. En plus de Tesla et des constructeurs automobiles traditionnels, les Google, Apple et Uber dévoilent eux aussi leurs projets en la matière. Avec une voiture autonome, les constructeurs repensent donc l'habitacle, puisqu'il n'y a rien d'autre à faire que de s'y détendre ou travailler. Chacun y va de son concept d'aménagement. Ainsi Renault a présenté SYMBIOZ, un salon roulant, sorte de pièce supplémentaire de votre habitation.
©  Renault

Suggestions de contenus