La Jeune Veuve

"Le deuil enfin sert de parure, En attendant d'autres atours. Toute la bande des Amours ; Revient au colombier." © Illustration de Gustave Doré - Domaine public / Bnf
Dans la fable "La Jeune Veuve", une femme jure fidélité à son défunt mari mais ne tiendra pas promesse. Jean de La Fontaine ne condamne pas la veuve car c'est un comportement bien naturel.

La morale renvoie à la pensée épicurienne qui prône l'instant présent. Il est important de profiter de la vie car celle-ci n'est pas éternelle et, avec le temps, les blessures finissent par guérir. La veuve qui, au départ, était triste retrouve à la fin le bonheur.

Le plaisir est ici contrôlé, c'est l'hédonisme, condamné par la morale chrétienne. La Fontaine est alors en contestation avec la religion.
Suggestions de contenus