Le Loup et le Chien

Mieux vaut être affamé que vivre attaché. © Illustration de Grandville - Domaine public / CC-PD-Mark
La fable "Le Loup et le Chien" dépeint deux modes de vies complètement opposés : celui du loup (la liberté) et celui du chien (la soumission). La question sur l'esclavage se pose. Le Chien néglige les contraintes de sa servilité, aveuglé par les avantages matériels. A travers le dialogue qui s'installe entre le Loup et le Chien, le fabuliste laisse au lecteur le soin de trouver lui-même la morale.

La Fontaine dénonce les mœurs de la cour de Louis XIV et condamne le chien qui représente les nobles dont la soif de confort et d'argent ne s'étanche que par la perte d'indépendance.
Suggestions de contenus