Renaud : sa santé, son nouvel album... Les confidences du chanteur

Renaud : sa santé, son nouvel album... Les confidences du chanteur RENAUD. Le chanteur Renaud, qui a fêté ses 70 ans le mercredi 11 mai 2022, s'est laissé aller à quelques confidences sur ses projets, sa vie, sa santé et son nouvel album, "Métèque".

[Mis à jour le 13 mai 2022 à 11h38] Renaud a fêté ses 70 ans mardi 11 mai 2022. Une nouvelle décennie pour le chanteur populaire, qui a dévoilé pour l'occasion un nouvel album, baptisé Métèque, le vendredi 6 mai dernier. L'occasion également pour de nombreux anonymes et personnalités de célébrer le chanteur avec diverses surprises d'anniversaire, comme sur France 2 avec l'émission Joyeux anniversaire Renaud, où de nombreux artistes se sont succédés sur la scène du Dôme de Paris pour reprendre quelques uns des standards de Renaud, présent lui aussi.

Ce 70ème anniversaire est également l'occasion pour le "Phoenix" de se confier sur sa vie aujourd'hui, ses projets, ses envies et ses addictions, dont il a du mal à se défaire, même s'il se veut, dans la presse, rassurant sur son état de santé.

Comment va Renaud pour ses 70 ans ?

A l'occasion de ce 70e anniversaire et de la sortie de son nouvel album, Renaud a abondamment évoqué dans la presse son état de santé et son état d'esprit. S'il assure aller bien, ou en tout cas mieux, le chanteur a notamment confié dans les colonnes du Parisien, le 5 mai, que ces 70 ans ne l'enchantaient guère : "70 ans, ça ne s'arrose pas, ça se désespère. Je n'aime pas ça. Vieillir, c'est un naufrage". Eternel torturé, il évoque "le stress, la vie, la perte de l'enfance, l'angoisse de vieillir, ne pas voir grandir [s]es enfants", mais aussi "l'amitié fragile et l'amour impossible". Des sujets qui semblent le hanter et qu'il mentionne aujourd'hui explicitement pour expliquer ses addictions. L'enregistrement de l'émission de France 2, qui lui a été dédiée ce 10 mai, fût elle-même difficile : Renaud lâche avoir été "terrorisé", avant d'être finalement "porté par l'enthousiasme du public". 

Signe de cette volonté d'aller de l'avant, malgré les obstacles, Renaud a aussi révélé à RTL il y a une semaine avoir envie d'enregistrer deux nouveaux albums, un autre album de reprises après Métèque tout juste sorti (lire ci-dessous) et un album de chansons bien à lui. La politique (il a voté Poutou au premier tour de la présidentielle puis Macron en se "pinçant le nez") ou la mort d'Yvan Colonna pourraient lui donner l'inspiration, alors que,  de son propre aveu, les idées manquent. "Je n'ai écrit que deux nouvelles chansons pour l'instant", dit encore Renaud au Parisien, mentionnant un morceau "rock inspirée d'une BD de Margerin, 'Je veux une Harley'" et un autre sur la mort de George Floyd.

Renaud opéré du coeur l'année dernière

Renaud a aussi livré des confidences sur sa santé de manière plus prosaïque encore dans cette série d'interviews. Sur le site du Journal du Dimanche, ce vendredi 6 mai 2022, il est notamment revenu sur l'opération du coeur subie l'année dernière. "Je me suis fait opérer du cœur l'année dernière. On m'a posé un stent à cause d'une artère bouchée. Depuis, je vais très bien", a-t-il assuré, quand les rumeurs sur sa mort n'ont cessé de s'accumuler ces derniers mois. 

La mort donc, encore et toujours, la principale terreur de Renaud : "C'est toujours une angoisse. Chaque jour, je me lève et je me dis : c'est le dernier jour du reste de ma vie. Le tout doublé d'une paranoïa à toute épreuve", confesse le chanteur sur RTL.

Renaud "ne boit plus une goutte d'alcool"

"Je ne bois plus une goutte d'alcool, mais je fume toujours comme un pompier", a aussi détaillé Renaud à la radio comme dans le Parisien. Le chanteur, dont la voix apparait de plus en plus rocailleuse à chacune de ses apparitions, devenues rares, a assuré au quotidien francilien qu'il était désormais en train se soigner après des années d'addictions à l'alcool et à la cigarette. "J'ai réduit la cigarette. Quand je chantais, j'étais à quinze par jour, au lieu de quarante. Mais je suis remonté à vingt. C'est plus dur à arrêter que ça (il montre son verre). Je suis au Bitter San Pellegrino. Cela fait un an et demi que je ne bois plus une goutte d'alcool. Je tiens bon", confie-t-il au journal.

Renaud s'est une nouvelle fois attardé sur ses problèmes d'addictions dans les différents entretiens accordés cette semaine : "C'est ma vie les bistrots. Un lieu de convivialité, de rencontre, de partage où on refait le monde", explique-t-il sur RTL. "Quand je pense au nombre de fois où je suis rentré en voiture avec 2,5 grammes d'alcool dans le sang... Il doit exister un dieu pour les ivrognes !", se souvient-il aussi dans le JDD.

Un discours qui vient compléter celui qu'il tient déjà depuis plusieurs années sur son mal-être, dans ses chansons comme en interview :  "Je bois parce que je ne suis pas bien dans ma peau, dans ma couenne. J'ai des psychoses, des angoisses, un mal de vivre, une nostalgie de mon enfance. Et cela empire avec tous ces amis qui meurent autour de moi", expliquait-il déjà au magazine Serge en 2010. "J'ai du mal à exprimer mes sentiments. Je suis un taciturne, renfermé, plutôt introverti. Et j'ai du mal, en interview surtout, à livrer mon cœur (...) J'ai l'impression qu'on me viole quand on m'interviewe", a-t-il aussi lâché à RTL jeudi dernier.

Métèque, le nouvel album de Renaud

A cinq jours de son 70ème anniversaire, Renaud est donc de retour. Le chanteur a publié, vendredi 6 mai, un nouvel album baptisé Métèque et composé de treize titres, qui ne sont pas des chansons inédites, mais des reprises de grands standards. "J'avais cette idée depuis plusieurs années. J'en chantais certaines pour me chauffer la voix en tournée et je m'étais dit que je les enregistrerais un jour. Et puis à l'Isle-sur-Sorgue (Vaucluse), où je vis quasiment à l'année, je m'ennuyais, je n'avais pas d'inspiration pour un nouveau disque. Je me suis dit : 'C'est le moment'. J'ai fait une liste d'une quinzaine de titres qui m'ont marqué", confie l'artiste toujours dans Le Parisien, évoquant des "chansons, qui ont marqué [s]on enfance et [s]a vie."

Renaud et Jean-Paul Rouve

Renaud offre donc une nouvelle version de treize chansons, dont Le Métèque, de Georges Moustaki, Le temps des cerises d'Yves Montand, L'Amitié, de Françoise Hardy, La folle complainte de Charles Trénet ou encore Si tu me payes un verre, empruntée à Serge Reggiani et dont le clip avait été dévoilé le 31 mars dernier. On y découvrait Renaud, accoudé à une table du Lux Bar, sur la Butte Montmartre, face à son ami, l'acteur Jean-Paul Rouve

Variété française