Concert test : Indochine sur scène à Paris, à quelles conditions ?

Concert test : Indochine sur scène à Paris, à quelles conditions ? CONCERTS 2021. Dans un contexte de pandémie de Covid-19, plusieurs concerts tests vont être organisés en France, dont l'un à l'AccorHotels Arena de Paris.

[Mis à jour le 03 mars 2021 à 14h40] Va-t-on bientôt retrouver un semblant de vie normale et retourner dans les salles de concert ? Depuis un an bientôt, la question se pose. Et pour permettre aux salles de spectacle de rouvrir, plusieurs concerts tests vont être organisés en France en mars et en avril. L'un d'entre eux se tiendra à Paris, à l'AccorHotels Arena (anciennement Bercy), qui peut accueillir en temps normal 20 000 spectateurs. Courant avril, un concert test y sera organisé, avec 5 000 volontaires et... un protocole sanitaire (très) strict.

C'est le cultissime groupe français Indochine qui sera la tête d'affiche de cette expérimentation. Aussi, le public, volontaire, devra se soumettre à différentes contraintes. Selon les informations du Monde, les observations seront effectuées sur différentes tranches, allant jusqu'à 45 ans. Au total, 7 500 spectateurs seront tirés au sort après inscription sur un site prochainement disponible :  5 000 assisteront au concert à Bercy et 2 500 resteront à domicile.

Le public du concert d'Indochine sera debout, sans distanciation physique. Toutefois, ils devront, selon Le Monde, présenter un test PCR négatif de moins de soixante-douze heures. Un test salivaire sera réalisé à leur arrivée dans la salle de concert et les spectateurs devront répondre à un questionnaire sur d'éventuels symptômes, rapporte le journal. Durant le show d'Indochine, le public, masqué, sera surveillé par des caméras et devront réaliser un nouveau test salivaire 7 jours après le concert. Aussi, tous seront contraints de télécharger l'application gouvernementale TousAntiCovid.

Quel concert test à Marseille ?

A Marseille, ce seraient deux concerts en cours de préparation au Dôme de la cité phocéenne. Le Parisien évoque deux événements "à une semaine d'intervalle en mars ou en avril, avec à chaque fois 1 000 personnes et les rappeurs d'IAM à l'affiche." "Le public sera choisi parmi une population étudiante sans pathologie ni comorbidité", explique le docteur Vincent Estornel, médecin urgentiste, au journal.Les 2 000 spectateurs de ces deux concerts seraient testés entre 24 et 48 heures avant l'événement, puis retestés 7 et 14 jours après le concert. Dans la salle, pour chacun des deux concerts, "500 assisteront au concert avec distanciation sociale et 500 sans. Contrairement aux autres tests, celui-ci n'écartera pas les spectateurs positifs au Covid, 'pour évaluer s'il existe vraiment un surrisque d'infection'", précise le médecin au Parisien.