Oscar Pistorius : pourquoi il risque désormais 15 ans de prison

Oscar Pistorius : pourquoi il risque désormais 15 ans de prison OSCAR PISTORIUS - Reconnu coupable de meurtre sur sa compagne Reeva Steenkamp, et non plus d'homicide involontaire, le champion paralympique va retourner en prison et pourrait y rester de longues années

[Mis à jour le 03/12/2015 à 13h16] OSCAR PISTORIUS - La Cour suprême d'Afrique du Sud a tranché : Oscar Pistorius, qui avait tué sa compagne Reeva Steenkamp en février 2013, est désormais reconnu coupable de meurtre et non plus d'homicide involontaire, le chef d'inculpation qui avait été retenu en octobre 2014 et qui lui avait valu initialement une condamnation de cinq ans de prison. Un verdict qui n'avait pas convaincu le parquet qui avait décidé de faire appel en novembre 2014. L'athlète sud-africain, qui avait été placé en liberté surveillée en octobre dernier, va donc retourner en prison et risque une condamnation de quinze ans de réclusion, au minimum, selon les dispositions prévues par la loi sud-africaine. Rappelons que le meurtre est reconnu comme l'infraction la plus grave, juste après l'assassinat (meurtre avec préméditation). Aucun nouveau procès n'est prévu ; le sort de Pistorius sera prochainement scellé par délibération mais la décision ne fait désormais plus de doute.

Le 14 février 2013, Oscar Pistorius avait tué sa compagne Reeva Steenkamp, qui s'était levée dans la nuit pour aller aux toilettes, en lui tirant dessus à travers la porte. L'athlète paralympique pensait avoir affaire à un cambrioleur. Le juge de la Cour suprême a toutefois considéré que l'identité de la personne ne changeait pas la donne et n'a pas, par ailleurs, retenu l'hypothèse de la légitime défense. Il a également ajouté que le champion sud-africain savait parfaitement manipuler une arme et, en outre, qu'il ne pouvait pas considéré comme vulnérable, un argument sur lequel la défense s'était largement appuyée lors du procès. Dès lors, l'acte ne pouvait plus être considéré comme "involontaire".

EN VIDEO - Condamné initialement à cinq ans de prison, Oscar Pistorius était en liberté surveillée depuis octobre 2015.