Lucas Digne : âge, stats, salaire... Tout savoir sur l'invité surprise de Hongrie-France

Lucas Digne : âge, stats, salaire... Tout savoir sur l'invité surprise de Hongrie-France Lucas Digne est titularisé par Didier Deschamps pour le 2e match de l'Euro 2021 Hongrie-France. Le latéral gauche a évolué dans trois grands championnats européens avant d'intégrer la Premier League en Angleterre. Retour sur ses clubs, son parcours en équipe de France et son palmarès, mais aussi sur son salaire actuel.

Surprise ! Didier Deschamps a effectué un changement par rapport à France-Allemagne au moment d'affronter la Hongrie samedi, Lucas Digne est titularisé à gauche de la défense à la place de Lucas Hernandez placé sur le banc. Choix tactique pour apporter qualité de centre et projection face à un bloc regroupé ? Moyen de faire souffler le défenseur du Bayern Munich qui pourrait aussi être aligné dans l'axe face au Portugal pour reposer Raphael Varane ou Presnel Kimpembe ? Le choix peut surprendre mais Lucas Digne est très apprécié de Didier Deschamps, en dépit de son absence lors de la Coupe du monde 2018 où Benjamin Mendy lui avait été préféré.

L'ancien Lillois était déjà présent lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Il est régulièrement appelé par le sélectionneur Didier Deschamps, comme pour les matchs de l'Euro 2016. Mais ses performances ne lui ont pas permis d'être sélectionné pour la Coupe du monde 2018. Déçu par sa mise à l'écart en équipe de France, le latéral se rattrape et change son style de jeu à son arrivée dans le club Everton FC, mais ne remporte aucun titre avec son club. Sélectionné par Deschamps pour disputer son deuxième Euro, le latéral gauche a son rôle à jouer dans cet Euro 2021. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le joueur d'1m78. 

Biographie courte de Lucas Digne

Né à Meaux le 20 juillet 1993, le footballeur Lucas Digne est donc âgé de 27 ans au début de l'Euro 2021. Il a fait ses débuts sous les couleurs de l’US Mareuil-sur-Ourcq puis de l’US Crépy-en-Valois. A 12 ans, il intègre le centre de formation lillois du LOSC avec qui il signera son premier contrat professionnel. Dès 2008, il est sélectionné dans les diverses catégories de jeunes de l’équipe nationale.

En club, il devra attendre 2012 pour connaître sa première titularisation. La saison suivante, il devient indispensable sur le côté gauche de la défense lilloise, participant même à sept matchs de Ligue des champions. Il est récompensé par une nomination au trophée UNFP, catégorie meilleur espoir de Ligue 1, et une offre du champion en titre, le PSG. Lucas Digne s’engage donc en 2013 avec le Paris Saint-Germain et tient le rôle de doublure du Brésilien Maxwell.

Chez les Bleus, il est titulaire l’été du transfert et remporte la Coupe du monde des moins de 20 ans. Deux saisons au PSG lui permettent d’agrémenter son palmarès de plusieurs titres nationaux : championnat, coupe de France, coupe de la Ligue. Parallèlement, en 2014, il est sélectionné par Didier Deschamps pour sa première en équipe A. Malgré la confiance dont il bénéficie en équipe de France, il ne s’impose pas dans l’effectif parisien et se voit prêté à l’AS Rome alors entraîné par son ancien coach à Lille, Rudi Garcia. Il trouve vite sa place et dispute 33 matchs de la saison de Serie A à l’issue de laquelle son club atteint la 3e place.

2016 est un nouveau tournant pour Lucas Digne. Il est retenu par Didier Deschamps pour l’Euro 2016 en France. S’il ne joue pas, barré à nouveau par Patrice Evra, il participe à cette belle aventure qui permettra aux Bleus d’accéder jusqu’à la finale perdue contre le Portugal de Cristiano Ronaldo. Cet été-là, il est également recruté par le FC Barcelone où il est aligné lors de la Supercoupe d’Espagne. Il délivre une passe décisive à Messi et remporte le titre. Remplaçant de Jordi Alba lors de sa deuxième saison au Barça et de ce fait non retenu par le sélectionneur pour la Coupe du monde, il décide de rejoindre un nouveau championnat. Direction Everton FC, club dans lequel il s’impose comme un titulaire indiscutable. Si bien qu’au terme de trois saisons dans le club anglais, il est approché par les plus grands clubs britanniques. Everton lui propose alors une prolongation de contrat et Lucas Digne s’engage jusqu’en 2025. Fort de performances solides et récurrentes dans le championnat le plus relevé du monde, Didier Deschamps fait appel à lui pour l’Euro 2021.

Palmarès de Lucas Digne

C’est avec l’équipe de France que Lucas Digne soulève son premier trophée, lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans, compétition à laquelle il participe activement en 2013. Débarqué à Paris cette même année, il ajoute plusieurs lignes sur son palmarès, remportant deux fois la Ligue 1 (2014 et 2015) ainsi que la Coupe de France (2015), la Coupe de la Ligue (2014 et 2015) et le Trophée des champions (2014). En 2016, il est sur le banc pour la douloureuse défaite des Bleus en finale de l’Euro face au Portugal, qui se déroule en France. Il est toutefois bien titulaire pour la victoire de la Supercoupe d’Espagne avec son nouveau club, le FC Barcelone. Et, avant de rejoindre l’Angleterre et Everton où il évolue aujourd'hui, il est sacré champion d’Espagne 2018.

Salaire de Lucas Digne

Avant son départ pour l’Angleterre, Lucas Digne était rémunéré 2,5 millions d’euros par an par le FC Barcelone. En signant un contrat en 2018 avec le club Everton FC qui évolue en Premier League, Lucas Digne s’est engagé jusqu’en 2023 pour 6,3 millions d’euros par saison. Il a été transféré pour 20 millions d’euros, soit plus qu’entre le PSG et Barcelone en 2016 (16,5 millions d’euros) et qu’entre Lille et le PSG en 2013 (15 millions d’euros). Lucas Digne a prolongé en 2021 son contrat avec Everton jusqu’à la fin de saison 2025.

Femme et famille de Lucas Digne

Lucas Digne rencontre sa future compagne, Tiziri, au lycée. Il n’a que 21 ans lorsqu’il l’épouse. Lucas Digne est alors un joueur du Paris Saint-Germain. Sa fiancée devient Tiziri Digne le 27 décembre 2014. Après avoir déménagé en Italie, en Espagne puis en Angleterre, Lucas et Tiziri Digne donnent naissance à leur premier enfant, Isaho, en avril 2019. Une fille, Inhaya, arrivera deux ans plus tard, après que la famille ait frôlé la mort à la suite de la panne d’un réacteur d’un jet privé en juin 2020.

Football