Coupe du monde : premières critiques contre les Bleus, le bilan du Mondial

Coupe du monde : premières critiques contre les Bleus, le bilan du Mondial COUPE DU MONDE – La victoire en Coupe du monde ne fait visiblement pas que des heureux. Hatem Ben Arfa, critique ouvertement le jeu des Bleus et réclame même le départ de Didier Deschamps. Les supporters eux, regrettent la rapidité de la célébration du titre. Retrouvez l'actualité et le bilan du Mondial.

L'essentiel

Hatem Ben Arfa est en train de créer la polémique dans sa chronique pour France Football. Le joueur n'aime pas le jeu de l'équipe de France et le fait savoir. Pour ce dernier, Didier Deschamps doit même tirer sa révérence sur ce titre, comme l'avait fait Aimé Jacquet en 1998. Quel premier bilan tirer de cette Coupe du monde 2018, pour les Bleus et pour le football en général ? Après une compétition et une finale riche en rebondissements (lire le résumé de France-Croatie), une chose vient immédiatement à l'esprit : aucune "grande nation" du football n'est désormais à l'abri de chuter de son piédestal lors d'un Mondial. "Il n'y avait plus de petites équipes, il n'y en a désormais plus de grandes non plus" résumait très justement il y a peu un chroniqueur du Monde. Pour les Bleus, on retiendra aussi un ou deux paris réussis dans cette Coupe du monde 2018. Le choix de la jeunesse et de la cohésion, plutôt que l'alignement de stars et de techniciens sans homogénéité. Mais aussi le refus d'imposer un style de jeu prédéterminé, de tomber dans l'obsession de la possession, pour toujours s'adapter aux adversaires et à la situation d'un match. Résultats, équipe type, palmarès... Faites avec nous le bilan et continuez à suivre cette fin de Mondial en direct avant la prochaine Coupe du monde, en 2022, au Qatar...

En direct

23:50 - FIN DU LIVE - "Les Bleus 2018 : Au cœur de l’épopée russe"

FIN DU DIRECT - Après quelques cafouillages et un couac autour de la fête au Crillon, les Français ont pu se consoler en regardant un documentaire exclusif "Les Bleus 2018 : Au cœur de l’épopée russe" diffusé sur TF1 ce mardi 17 juillet. 4 épisodes finalisés en un temps record, avec un montage très rythmé et en totale immersion avec Bleus. Si vous l'avez raté, le film est disponible en replay pendant 7 jours sur MyTF1.fr

23:32 - TF1 diffuse le premier documentaire sur la Coupe du monde 2018

Le documentaire exclusif et inédit "Les Bleus 2018 : Au cœur de l’épopée russe" est diffusé en ce moment sur la chaîne TF1. Durant deux heures, le film retrace la fulgurante ascension des Champions du monde, de leur préparation à Clairefontaine jusqu'à leur retour victorieux hier sur le sol français. Un montage en un temps record, permettra de faire vivre aux téléspectateurs cette page de l'histoire dont ils ne se sont pas encore remis. 

23:11 - Un homme de 19 ans mis en examen après avoir renversé 3 enfants

A l'issue de cette Coupe du monde 2018 qui s'est déroulé à Moscou, les Français on célébré la victoire des Bleus jusqu'au bout de la nuit et dans tout l'Hexagone. Malgré l'immense joie des supporters, plusieurs débordements ont été recensés en France. Ce mardi 17 juillet, un jeune homme de 19 ans a été mis en examen pour blessures involontaires. Lors de la célébration post-victoire des Bleus, il aurait renversé trois enfants à moto.

22:30 - Des penalties avec ou sans assistance VAR

Si lors de la finale de la Coupe du monde qui opposait la France à la Croatie, l'arbitre du match est allé vérifié de lui-même l’action sur l’écran qui a valu un penalty à la France, trois autres "dilemmes" footballistiques ont été résolus grâce au dialogue entre l’arbitre central et ses collègues. Ce fut le cas sur le penalty concédé par Samuel Umtiti contre l’Australie. Pro ou anti VAR, c'est à chacun de se faire son propre avis. 

21:56 - Les arbitres n'ont vérifié que 16 fois leurs écrans

Durant cette Coupe du Monde 2018 déroulée à Moscou, la loupe de la VAR a été utilisée sur 440 actions par les arbitres dans les camions. Parmi ces visionnages, seulement dix-neuf d'entre eux sont devenus des coups de sifflet de l’arbitre. Les détracteurs de l'arbitrage vidéo s'appuient sur le fait que les arbitres de ce Mondial 2018, n'ont vérifié eux-mêmes qu'à seulement seize reprises les actions douteuses. 

21:20 - 17 erreurs graves évitées grâce à la VAR

Bien que l'utilisation de la Video assistant referee (VAR) soit critiquée, elle permet néanmoins d'éviter de graves erreurs dans une compétition telle que la Coupe du monde. Dans les colonnes de 20 minutes Espagne, des journalistes ont estimé que dix-sept erreurs de grande importance avaient pu être évitées grâce à l'utilisation de l'arbitrage vidéo.  

21:02 - VAR : la main d'Ivan Perisic jugée involontaire

Après que le gardien de la finale a sifflé le penalty en faveur des Bleus, de nombreux observateurs ont estimé que la main d'Ivan Perisic dans la surface de réparation n'était pas intentionnelle. Pour certains, l'attaquant de l'Inter de Milan ne pouvait en aucun cas retirer sa main. Pour autant, de nombreux penalties ont été sifflés sur des actions similaires durant cette Coupe du monde 2018. 

20:53 - L'utilisation de la VAR durant la finale

Si la vidéo d'arbitrage était la grande nouveauté de cette Coupe du monde 2018, elle n'a pas fait l'unanimité. Avant le début de la compétition, la VAR n'a franchement pas emballé les commentateurs et professionnels. Une position, qui ne semble pas avoir évolué à l'issue de ce Mondial 2018. Ce dimanche 15 juillet, on se souvient tous de ces quelques minutes interminables durant lesquelles, l'arbitre de la finale a dû consulter son écran pour déterminer si la main d'Ivan Perisic dans la surface de réparation méritait un penalty en faveur des Bleus. 

20:37 - La VAR a-t-elle fait ses preuves durant ce Mondial ?

Quelques heures avant le coup d'envoi de la petite finale qui opposait la Belgique à l'Angleterre vendredi dernier, le Président de la fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino déclarait que la VAR (Video assistant referee en anglais) était un véritable progrès pour le monde du ballon rond : "La VAR ne change pas le football, elle le rend plus honnête, plus transparent", expliquait-il. Un constat qui ne fait la l'unanimité... 

20:18 - Il filme les rues de Paris comme en 1998

Après la victoire des Bleus ce dimanche 15 juillet à Moscou, nombreux étaient les Parisiens à célébrer la Coupe du monde dans les rues de la capitale. Une aubaine pour le directeur artistique Matthieu Verlaine, qui s'est empressé de ressortir sa vieille caméra VHS, comme 20 ans auparavant, en 1998. Le résultat est saisissant : les images rappellent étrangement la Coupe du monde remportée le 12 juillet 1998 par Zidane et ses coéquipiers. Vous pouvez retrouver le film de Mathieu Verlaine sur son site internet : www.matthieuverlaine.com, et sur Instagram : @matthieuverlaine. 

20:04 - Ben Arfa demande la démission de Didier Deschamps

Non content d'avoir critiqué le jeu des Bleus lors de cette Coupe du monde 2018, en le qualifiant de "moche", Hatem Ben Arfa a réclamé le départ de l'entraîneur Didier Deschamps. Le joueur, actuellement à la recherche d'un club, a déclaré dans les colonnes de France Football : "Ce serait ensuite à son successeur de profiter du potentiel technique et de libérer les talents pour avoir une identité de beau jeu à la française, comme les Brésiliens en ont une. Et pour qu’on ne prenne pas du plaisir que dans les résultats."

19:43 - L'Italie, coutumière d'actes racistes

Bien que ces insultes à caractère raciste ne soient relayées que par une minorité, le doute sur le "caractère vraiment français" de la formation tricolore persiste. A Nice, en juin dernier, lors du dernier match amical France-Italie, une hypothèse avait été évoquée : faire de Mario Balotelli le capitaine des Azzurri. Le footballeur d'origine Ghanéenne avait alors déclaré :  "Cela ne changerait pas grand-chose pour moi, mais ce serait un signe fort contre le racisme dans le pays. Le racisme fait mal, nous devons devenir comme les autres pays, comme la France et l'Angleterre."

19:25 - Pluies d'insultes racistes en Italie après la victoire des Bleus

Si la France et l'Italie sont souvent représentées comme des nations cousines, en matière de football, nos voisins transalpins ne plaisantent pas. Depuis la victoire des Bleus ce dimanche 15 juillet à Moscou, les insultes envers les Champions sont devenus virales sur les réseaux sociaux italiens. « Une équipe pleine de champions africains mélangés à de très bons joueurs blancs face à une équipe seulement de blancs d'un pays au centre de trois grandes écoles de football, celle slave, allemande et italienne » peut-on lire ces derniers jours sur certains comptes. 

19:17 - Macron moins populaire que Chirac ?

On l'a assez entendu, il y a 20 ans, en 1998, les Bleus remportaient leur première Coupe du monde. A cette époque, Jacques Chirac était à la tête du pays. La cote de popularité du 5e président de la Ve République avait alors grimpé en flèche. Pour ce second sacre, il semblerait que la recette ne s'applique pas autant à Emmanuel Macron. En effet, certains commentateurs ont observé que le cas Chirac faisait figure d'exception.

19:06 - Hatem Ben Arfa s'en prend au style de jeu des Français

Hatem Ben Arfa ne s'est pas privé pour critiquer l'équipe de France malgré sa victoire en Coupe du monde. Actuellement à la recherche d'un club, l'attaquant s'est exprimé dans les colonnes de France Football ce mardi 17 juillet : On ne va pas se le cacher : le style et l’identité ultraréalistes des Français sont assez moches. Et je n’ai pas envie que ce style-là devienne désormais la norme dans les centres de formation", a-t-il déclaré. 

LIRE PLUS

En savoir plus

Coupe du monde 2018 : le résumé

La Coupe du monde 2018 s'est déroulée du jeudi 14 juin au dimanche 15 juillet, en Russie. 32 équipes étaient qualifiées pour cette compétition et se sont affrontées lors d'une soixantaine de matchs lors de la phase de poules jusqu'à la fin du mois de juin. Quelques grosses surprises ont eu lieu dans ces premières semaines de compétition, avec l'élimination de favoris comme l'Allemagne tenante du titre. Lors des huitièmes de finale, à partir du 30 juin, d'autres grandes nations de football ont été sorties comme l'Espagne, l'Argentine (par l'équipe de France) ou encore le Portugal. 

Plusieurs nations ont en revanche surpris les plus grands lors de cette Coupe du monde comme le Mexique, le Japon, la Suisse ou encore la Croatie, avec un niveau de jeu particulièrement impressionnant pendant le début de la compétition. Seuls ces derniers parviendront en revanche jusqu'à la finale, après des matchs plus laborieux. En plus de la Croatie finaliste, on retiendra de cette Coupe du monde 2018 et notamment de cette phase finale, un Brésil peu convaincant, une Russie flamboyante, une Angleterre renaissante et une Belgique au meilleur de sa forme. Mais c'est la France qui va s'imposer le 15 juillet en finale (4-2) face aux Croates. 

Résultats et gagnant de la Coupe du monde

Les résultats de la Coupe du monde peuvent être classés en deux parties. La première, celle de la phase  de poules comporte une liste très large de résultats qu'il est difficile de synthétiser en une seule et même liste. Pour consulter ces premiers résultats de la Coupe du monde, consultez nos pages de groupes (voir ici). La seconde vague de résultats, celle de la phase finale est sans doute celle qu'on retiendra de cette Coupe du monde 2018 en Russie. C'est ce tableau qui va aboutir à la victoire de l'équipe de France le 15 juillet. Pas toujours inspirés lors de cette compétition, les Bleus n'en ont pas oublié pour autant d'être réalistes et efficaces, en plus d'être particulièrement solides et solidaires défensivement, lors des sept rencontres qu'ils ont disputés et en particulier des quatre dernières, des huitièmes de finale à la finale. Les fulgurances des Pogba, Mbappé et Griezmann auront fait le reste.

Calendrier Coupe du monde 2018
Cliquez sur l'image pour agrandir © Rudy Salin/Linternaute

Buts de la finale de la Coupe du monde

La finale de la Coupe du monde a apposé la France à la Croatie ce dimanche 15 juillet 2018, dans le stade Loujniki de Moscou et devant 80 000 personnes. La France a ouvert le score à la 18e minute, sur coup franc, un peu contre le jeu. Dominée, elle a bénéficié d'un but contre son camp de Mandzukic de la tête sur son premier coup de pied arrêté. Mais elle a été reprise dix minutes plus tard, avec un but de Perisic pour les Croates. C'est à la 38e minute, qu'Antoine Griezmann a redonné l'avantage aux Bleus sur penalty, après une main du même Perisic dans la surface. Le score était de 2 buts à 1 à la mi-temps.
En seconde période, entre deux assauts croates, Pogba a inscrit un troisième but français à la 59e, sur un bon travail de Mbappé et Griezmann, puis Mbappé lui-même a élargi l'avance avec une frappe à 30 mètres. La France s'est de nouveau laissé surprendre à la 69e minute avec un ballon bêtement perdu par Lloris qui a tenté un crochet trop audacieux face à Mandzukic... Mais cela ne suffira pas à changer l'issue de la rencontre.

► Voir les buts de cette finale dans notre résumé de France-Croatie.

Equipe type de la Coupe du monde

La Fifa a organisé un jeu concours pour désigner l'équipe type de cette coupe du monde 2018. Ce jeu n'est pas encore terminé, mais on connait d'ores et déjà trois ou quatre joueurs qui devraient y figurer à coups sûrs puisque le Belge Thibault Courtois a été désigné meilleur gardien, Kylian Mbappé meilleur jeune et le Croate Luka Modric meilleur joueur. S'ajoute à ces joueurs le Britannique Harry Kane, mathématiquement meilleur buteur de la compétition. Plusieurs autres joueurs peuvent s'ajouter à cette liste. Du côté des gardien de buts, l'anglais Pickford n'a pas démérité et Hugo Lloris aurait certainement hérité du titre de meilleur gardien sans sa boulette en finale. En charnière centrale, l'uruguayen Godin et le Français Samuel Umiti, ainsi que Raphaël Varane et le Brésilien Thiago Silva pourraient se disputer les deux places. Chez les latéraux, se sont le français Hernandez et le Belge Meunier qui tiennent la corde.

Au milieu, comment ne pas penser à Ngolo Kanté malgré sa finale en demi-teinte ? Le Français semble un choix évident, malgré les bonnes prestations du Croate Brozovic, quand plus haut, Pogba, Coutinho, De Bruyne et bien évidemment Modric seraient de la partie. En attaque, l'équipe type de cette Coupe du monde devrait aligner Eden Hazard à gauche, avec un Suédois, Forsberg, sur le qui-vive sur le banc. A droite, le choix de Mbappé pourrait s'imposer, mais celui du Croate Perisic semblerait aussi cohérent. Plus haut encore, Griezmann, Lukaku et Harry Kane, meilleur buteur de cette Coupe du monde, sembleraient tous les trois avoir leur place. 

Photos de la Coupe du monde

Palmarès de la Coupe du monde, le classement "des étoiles" 

Le palmarès de la Coupe du monde est riche de 21 années de compétition. La France, avec sa deuxième étoile, succède aux très grands que sont le Brésil, l'Allemagne, l'Espagne, ou encore l'Italie mais aussi, en des temps plus anciens, comme l'Uruguay, premier vainqueur en 1930 puis récidiviste 20 ans plus tard, en 1950. Au "classement des étoiles", autrement dit le palmarès des équipes qui ont remporté le plus de Coupes du monde, on trouve en tête le Brésil (5 titres), puis l'Italie et  l'Allemagne (4 titres). La France est en troisième position de ce classement des étoiles à égalité avec l'Argentine, l'Uruguay, l'Espagne et l'Angleterre.

► Parcourir le palmarès de la Coupe du monde

Débordements lors de la Coupe du monde

Il n'y a pas qu'en Russie que la fête a eu lieu pendant un mois et notamment ce dimanche 15 juillet pour la finale. En France, des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans les fans zones de nombreuses villes pour regarder leur équipe triompher match après match sur écran géant. A Paris, se sont 90 000 personnes qui se sont rassemblées sur le Champ de Mars pour la finale. Dès 14heures, la préfecture de paris a été obligée de bloquer l'accès au site, à cause d'une affluence trop forte, ce qui a donné lieu à des mouvements de foule.

D'autres incidents ont eu lieu après la victoire des Bleus. Alors que la foule s'est rassemblée sur les Champs Elysées pour célébrer la victoire en Coupe du monde, une poignée de casseurs est venue gâcher la fête, obligeant les policiers à user de bombes lacrymogène et à évacuer la zone avec des canons à eaux. D'autres villes ont été touchées par les débordements lors de cette Coupe du monde. Au total, près de 300 personnes ont été placées en garde à vue dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur. 45 policiers et gendarmes ont été blessés au cours d'incidents. On dénombre aussi deux accidents mortels, dans l’Oise et en Haute-Savoie, lors de cette soirée.

Prochaine Coupe du monde, Qatar 2022

La prochaine Coupe du monde aura lieu au Qatar en 2022. Un pays où la chaleur en juin et juillet est insoutenable. Au cours d'une conférence de presse en pleine Coupe du monde en Russie, le président de la Fifa Gianni Infantino a ainsi indiqué que le Mondial Qatari se déroulerait "à la fin de l'automne". "Les championnats ont déjà été informés de cette décision, qui est une bonne décision parce qu’on ne peut pas jouer au football en juin et juillet au Qatar", a indiqué l'intéressé. La Coupe du monde au Qatar va même largement déborder sur l'hiver puisqu'elle se déroulera très exactement du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Article le plus lu : Equipe de France : le show et la déception : voir les actualités

Annonces Google