DIRECT - Tirage Ligue des champions : Tuchel (PSG) espère une "belle fête"

DIRECT - Tirage Ligue des champions : Tuchel (PSG) espère une "belle fête" TIRAGE LIGUE DES CHAMPIONS 2020 - Le tirage au sort des 8e de finale de la Champions League a généré plusieurs belles affiches. Le PSG partira favori face à Dortmund, Lyon aura besoin d'un exploit contre la Juve. Découvrez les dates des matchs et le calendrier de la compétition.

L'essentiel

Les commentaires et les pronostics vont bon train après le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions, effectué hier au siège de l'UEFA. Quelles sont les équipes les mieux armées pour se qualifier ? Qui peut espérer créer l'exploit ? Y'aura-t-il une équipe surprise en quart de finale ? Si certaines affiches laissent apparaître un favori assez évident (le PSG face à Dortmund, la Juventus contre Lyon, Liverpool contre l'Atéltico Madrid...), d'autres matchs (Chelsea - Bayern Munich, Real Madrid - Manchester City...) laissent augurer d'un joli suspense. Le programme :

  • Borussia Dortmund - PSG, match aller le mardi 18 février 2020, match retour le mercredi 11 mars.
  • Atlético Madrid - Liverpool, match aller le mardi 18 février 2020, match retour le mercredi 11 mars.
  • Atalanta Bergame - FC Valence, match aller le mercredi 19 février 2020, match retour le mardi 10 mars.
  • Tottenham - Leipzig, match aller le mercredi 19 février 2020, match retour le mardi 10 mars.
  • Naples - FC Barcelone, match aller le mardi 25 février 2020, match retour le mercredi 18 mars.
  • Chelsea - Bayern Munich, match aller le mardi 25 février 2020, match retour le mercredi 18 mars.
  • Real Madrid - Manchester City, match aller le mardi 18 février 2020, match retour le mercredi 11 mars.
  • Lyon - Juventus Turin, match aller le mercredi 26 février 2020, match retour le mardi 17 mars.

Toute l'actu

16:42 - Gattuso "sans crainte" face au Barça

Gennaro Gattuso, qui vient d'être nommé au poste d'entraîneur de Naples en remplacement de Carlo Ancelotti, a également réagi au tirage au sort de ces 8e de finale de la Ligue des champions, peu clément avec la formation italienne : "Le Barça une grande équipe, un grand défi, ce seront deux confrontations fascinantes. Nous les affronterons sans crainte".

16:30 - Amor (Barça) : "Nous respecterons le Napoli"

La réaction de Guillermo Amor, directeur des relations institutionnelles du FC Barcelone, sur le site de l'UEFA, lundi, après le tirage au sort : "Tous les adversaires sont difficiles. On ne peut pas se demander qui on veut obtenir ou éviter, c'est un manque de respect. Tout le monde aura son avis sur ce qu'est un bon tirage. Nous respecterons le Napoli. Ils viennent de changer d'entraîneur donc nous verrons quel type d'équipe nous affronterons".

16:19 - Le Barça grand favori face à Naples

La dernière affiche de ces 8e de finale de la Ligue des champions opposer le FC Barcelone à Naples. La formation catalane, emmenée par Lionel Messi, semble disposer d'une belle marge sur le Napoli, qui vient de changer d'entraîneur (Gattuso à la place d'Ancelotti) et qui ne présente plus la même solidité et la même puissance collective qu'il y a deux ou trois ans.

16:05 - Tuchel (PSG) espère une "belle fête"

Présent en conférence de presse ce mardi, Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, a commenté le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions et ses retrouvailles avec le Borussia Dortmund, qu'il a entraîné entre 2015 et 2017 : "C'est un tirage particulier pour moi. Ce n'est pas nouveau quand je dis que tout peut se passer à ce stade de la compétition, c'est une équipe formidable en Allemagne, c'est toujours compliqué contre les Allemands. On a deux mois, il peut se passer beaucoup de choses. C'est quand même un match spécial pour moi, j'ai beaucoup d'ami là-bas, j'ai disputé beaucoup de matchs dans ce stade, avec une belle ambiance. Je ne joue pas contre Dortmund, mais pour le PSG. Ce sera une belle fête pour tout le monde".

15:55 - Dier (Tottenham) : "Leipzig, une équipe très excitante"

Eric Dier, le milieu de terrain de Totteham a réagi à ce tirage au sort sur le site Internet des Spurs : "J'ai beaucoup suivi les progrès de Leipzig. C'est une équipe très excitante, très jeune et c'est un club intéressant dans la façon dont ils est géré. Je suis sûr que certaines personnes vont penser que c'est un tirage favorable pour nous, mais cela n'existe pas en Ligue des champions. Nous serons bien conscients des dangers que cet adversaire représente".

15:43 - Nagelsmann (Leipzig) "impatient" d'affronter Tottenham

"Les Spurs, c'est très bien et excitant, a réagi de son côté Julian Nagelsmann, l'entraîneur du RB Leipzig, après avoir pris connaissance du résultat du tirage. C'est une grande équipe en Europe, dans une ville fantastique, avec des stars mondiales qui ont beaucoup d'expérience. Bien sûr, ce ne sera pas facile. Mais nous sommes vraiment impatients".

15:29 - Krösche (Leipzig) : "Nous ferons tout notre possible"

Markus Krösche, le directeur sportif du RB Leipzig, qui affrontera donc Tottenham en 8ème de finale, s'est également exprimé hier, à l'issue de ce tirage au sort de la Ligue des champions : "C'était évident que nous allions tomber sur un grand club. C'est normal à ce stade de la compétition. Mais nous ferons tout notre possible pour nous qualifier pour le tour suivant".

15:12 - Tottenham en danger face à Leipzig ?

Finaliste de la Ligue des champions la saison dernière, Tottenham devrait logiquement s'avancer en favori face à Leipzig en février prochain mais les difficultés rencontrées par la formation anglaise depuis le début de la saison (qui ont entraîné le remplacement de Mauricio Pochettini par José Mourinho) et les prestations séduisantes livrées par Leipzig sur la même période font naître un doute sur l'issue de ce 8ème de finale. Les Spurs partiront néanmoins favoris.

15:00 - Lampard (Chelsea) : "Prêts à relever le défi"

Frank Lampard, le coach de Chelsea, a également commenté ce tirage au sort, hier. "A ce stade de la compétition en Ligue des champions, il faudra un haut niveau de concentration. Ce sera essentiel sur les deux matchs.De minuscules moments dans un match comme celui-ci peuvent être cruciaux (...) C'est un tirage au sort difficile, le Bayern Munich est très fort mais nous devons avoir confiance dans le fait que nous pouvons les battre. Nous sommes prêts à relever le défi".

14:47 - Neuer (Bayern) : "Hâte d'aller à Londres"

"Nous avons regardé le tirage au sort avec l'équipe, a commenté hier Manuel Neuer, le gardien de but du Bayern Munich. Nous avons hâte d'aller à Londres. Nous avons vécu de grandes expériences là-bas. Vous pensez certainement à la finale 2012 à Munich. C'est une équipe dangereuse, que nous devons prendre au sérieux. Nous devrons être extrêmement concentrés, mais nous voulons nous qualifier pour le tour suivant".

14:30 - Un nouveau Chelsea face au Bayern en 2020 ?

Le Bayern Munich et Chelsea, qui se retrouveront donc dans quelques mois en 8ème de finale de la Ligue des champions, s'étaient affrontés en finale de la compétition le 19 mai 2012. C'est la formation allemande qui s'était imposée aux tirs au but alors que le score était de 1-1 à l'issue du temps réglementaire. Thomas Müller (83e minute) avait ouvert la marque pour les Bavarois, puis Didier Drogba (88e minute) avait égalisé pour les Blues. Pour ce nouvel affrontement prévu en 2020, le Bayern, malgré son irrégularité depuis plusieurs mois, semble légèrement favori mais devra faire attention à cette jeune équipe londonienne dirigée par Frank Lampard, d'autant que les Blues, interdits de mercato l'été dernier, vont à nouveau pouvoir recruter en janvier.

14:17 - Celades (Valence) : "L'Atalanta nous posera des problèmes"

Albert Celades, l'entraîneur du FC Valence, a donné son avis sur le tirage au sort, hier, sur le site officiel de son club : "Pour les entraîneurs, toutes les équipes sont difficiles à jouer, nous allons affronter l'Atalanta qui s'est qualifié l'année dernière pour la Ligue des champions, qui se bat encore pour les places européennes, qui a un grand potentiel offensif. Elle nous posera des problèmes, ça ne peut pas en être autrement quand vous arrivez à ce stade de la Ligue des Champions".

13:59 - Percassi (Atalanta Bergame) : "Valence était la meilleure option possible"

"Le tirage au sort aurait pu être pire, a réagi Antonio Percassi, le président de l'Atalanta Bergame, lundi, dans des propos rapportés par l'UEFA. Pour moi, Valence était la meilleure option possible, donc nous verrons bien ce qui se passera". Le club espagnol était en effet l'un des adversaires les moins prestigieux du chapeau 1.

13:41 - Avantage Valence face à l'Atalanta

Un choc inattendu entre l'Atalanta Bergame et le FC Valence sera également au programme de ces 8e de finale de la Ligue des champions. Le club italien, qui est présent pour la première fois à ce stade de la compétition, endossera le rôle d'outsider face à une formation espagnole qui aura du mal à rééditer ses performances de 2000 et 2001 (finaliste) mais qui reste une valeur sûre de la Liga et des compétitions européennes.

13:12 - Begiristain (Man. City) : "Un immense choc"

Txiki Begiristain, le directeur sportif des Citizens, a lui aussi commenté ce tirage au sort et cette superbe confrontation à venir entre le Real Madrid et Manchester City : "C'est un immense choc face à une immense équipe qui a remporté la compétition 13 fois. Nous nous rendons dans un stade familier et nous savons ce que cela signifie. On préfère toujours jouer contre une équipe comme le Real plus loin dans la compétition. On veut aborder le match en forme, avec le bon état d'esprit. Disputer le match retour à domicile est un léger avantage pour nous".

12:59 - Butragueno (Real) : "City va nous obliger à tout donner"

Emilio Butragueno, directeur des relations institutionnelles du Real Madrid, s'est également exprimé auprès de l'UEFA, hier, après ce tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions : "Toutes les équipes du chapeau étaient compliquées. Manchester City est une grande équipe dans tous les aspects donc ce sera une superbe confrontation et nous devrons bien nous préparer. Les joueurs savent ce que signifie cette compétition pour notre club et City va nous obliger à tout donner".

12:44 - Le choc Real - City très incertain

Le Real Madrid, deuxième de groupe, pouvait s'attendre à affronter un gros calibre en 8ème de finale. Ce sera bien le cas puisque les Merengue seront opposés à Manchester City, champion d'Angleterre la saison passée. Le duel s'annonce superbe et son issue incertaine. "Le Real Madrid n'a pas très bien commencé mais ils ont obtenu de bons résultats ces dernières semaines, a commenté Shaun Goater, ancien attaquant des Citizens, sur le site Internet de l'UEFA, après le tirage au sort. Tout dépendra de l'état de forme des deux équipes au moment des rencontres. Même si elles ne sont pas en forme, elles vont hausser leur niveau de jeu et comprendre l'importance de cette confrontation. Il n'y a pas meilleur tacticien que Pep Guardiola, donc le Real Madrid peut avoir des craintes".

12:31 - Villaverde (Atlético Madrid) : "Une grande opportunité"

Clemente Villaverde, dirigeant de l'Atlético Madrid, s'est montré plutôt prudent, hier, après le tirage au sort : "Il y a plusieurs années, l'Atlético Madrid a affronté Liverpool en Ligue Europa. La situation était alors différente. Je pense qu'aujourd'hui, Liverpool est l'une des meilleures équipes d'Europe. Ils ont remporté la dernière édition de la Ligue des champions. Pour nous, c'est une grande opportunité de les affronter. Nous respectons Liverpool parce que c'est une grande équipe, avec un grand entraîneur. Ce sera un match très difficile".

12:20 - Klopp (Liverpool) : "Ce sera dur pour les deux"

Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, a commenté hier, devant la presse, le résultat de ce tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions : "C'est un tirage intéressant. Madrid est un endroit où on n'a que des souvenirs fantastiques, nous tous, donc c'est génial. J'ai vécu l'une des plus belles soirées de ma vie dans ce stade. On avait le vestiaire de l'équipe à domicile pour ce match. Peut-être qu'on peut leur demander de l'avoir à nouveau ! C'était très sympa, il y avait plein de panneaux Liverpool partout, mais je pense qu'ils ont dû s'en débarrasser depuis (NDLR : les Reds avaient remporté la finale de la LDC à Madrid, au printemps dernier, contre Tottenham). Ce sera difficile, mais si on regarde le tirage, il y a 4 ou 5 affiches dignes d'une finale dans ces huitièmes. Je ne pense pas que Simeone coure dans son salon en étant heureux de jouer Liverpool (...) Nous avons deux équipes qui ont l'habitude de jouer un football intense, avec des styles différents et une organisation légèrement différente, évidemment, mais les deux seront prêtes à mettre de l'intensité et ce sera dur pour les deux".

12:08 - Liverpool favori face à l'Atlético

Liverpool, champion d'Europe en titre, est à nouveau un sérieux prétendant à la victoire finale dans cette Ligue des champions 2019-2020. S'ils n'ont pas été forcément gâtés par le tirage au sort, hier, en héritant de l'Atlético Madrid, les Reds semblent toutefois disposer d'une petite marge sur des Colchoneros qui vivent une saison de transition, après les départs de Griezmann, Hernandez, Godin et Rodri lors du dernier mercato.

12:00 - Nedved (Juventus) : "Nous n'avons pas à nous plaindre"

Pavel Nedved, le directeur sportif de la Juventus Turin, qui affrontera Lyon en 8ème de finale de la Ligue des champions, s'est confié hier au micro de la chaîne L'Equipe, pour commenter ce tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions: "Ce n'est jamais facile, c'est un tirage au sort difficile, les deux équipes auront leurs chances, même si nous n'avons pas à nous plaindre parce que l'an passé, nous étions tombés sur l'Atlético. On verra dans quelle forme on sera en février (...) Lyon vient de perdre deux joueurs très importants (NDLR : Depay et Reïne-Adélaïde, blessés pour 6 mois) mais il aura le temps de se refaire, de trouver des solutions". Il ajoute : "C’est match très intéressant (…) La force collective de Lyon, c’est qu’il a toujours de grands talents comme dans les grandes équipes. C’est une équipe de grande qualité".

11:49 - Juninho : "La Juve est la grande favorite"

La directeur sportif brésilien de l'Olympique lyonnais s'est montré assez abattu après le tirage au sort, hier, en déclarant notamment : "Il faut être réaliste, la Juve est la grande favorite de cette affiche. À mes yeux, c’est un modèle pour l’OL, en terme de travail, de personnalité ou de caractère. Sa relation avec les supporters est également très bonne, ils sont toujours derrière leur équipe qu’importe les résultats. Ça fait un moment que ce club n’a pas gagné la Ligue des Champions, mais ils sont toujours là. Ils ont aussi Cristiano Ronaldo, qui fait partie à mes yeux des cinq meilleurs joueurs de l’histoire. Cette équipe est très impressionnante, ils ont gagné cinq matches pour un nul en phase de poule, ils ont une défense solide, un milieu qui domine l’adversaire et une attaque qui marque beaucoup de buts. Il ne faut pas dire que l’on a déjà perdu, car rien n’est jamais joué, mais pour passer ce tour, il faudra que nous soyons parfaits. Il faudra que le gardien fasse des arrêts incroyables, que la défense gagne la majorité des duels, que les milieux soient des guerriers et que les attaquants transforment le peu de situations qu’ils auront. C’est le seul moyen d’éliminer un adversaire comme celui là. Je demande aux supporters d’être derrière nous et aux joueurs d’avoir conscience du privilège qu’ils ont de jouer ce genre d’affiche. Sur les 16 dernières saisons, nous nous sommes qualifiés 12 fois pour la Ligue des Champions donc l’OL a beaucoup de fierté et d’orgueil, mais il faut reconnaître que cet adversaire est très costaud".

11:38 - Rudi Garcia (Lyon) : "Jouer crânement nos chances"

L'entraîneur de l'OL, qui affrontera la Juventus Turin en 8ème de finale de cette Ligue des champions 2019-2020, a réagi au tirage au sort en conférence de presse, hier midi : "On s’est qualifiés pour rencontrer ce genre d’adversaire. On savait qu’on tomberait contre une très grosse équipe. Ce sera le cas. Il faudra réaliser l’exploit pour passer. On fera tout pour jouer crânement nos chances. C’est une autre compétition. Il faudra être performant sur les deux matches. La Juventus a de grands joueurs. Le match est encore loin et on verra ce qu’il se passera d’ici là pour les deux clubs. C’est toujours bien de voir les meilleurs joueurs de la planète sur le terrain. On a perdu deux joueurs hier (Depay et Reine-Adélaïde) et on préférerait aussi les avoir. On a un gros challenge à relever. Il faut que les joueurs se rendent compte qu’on fait partie des 16 meilleures équipes européennes. On a besoin de confiance. Il faut être à la hauteur de cette position dans les autres compétitions".

11:32 - Lyon en quête d'exploit face à la Juventus

De son côté, l'Olympique lyonnais, qui était quasiment assuré de tomber sur un "gros" lors de ce tirage au sort, affrontera la redoutable Juventus Turin de Cristiano Ronaldo en 8ème de finale. Laborieux depuis le début de la saison, les hommes de Rudi Garcia, qui seront en outre privés de Depay et Reine-Adélaïde, blessés pour de longs mois, seront évidemment outsiders à l'occasion de cette double confrontation, d'autant que la Juve a une revanche à prendre. Après avoir réussi une "remontada" face à l'Atlético Madrid en 8ème de finale l'an passé, les Bianconeri avaient finalement chuté au tour suivant contre l'Ajax Amsterdam.

11:26 - Favre : "Le PSG, une équipe exceptionnelle"

Lucien Favre, l'entraîneur du Borussia Dortmund a lui aussi donné son avis sur ce 8e de finale de Ligue des champions face au PSG, hier, en conférence de presse : "Il y avait le PSG, Manchester City, la Juventus Turin, Liverpool, Valence. J'ai entendu dire qu'on voulait prendre Valence. Il ne reste que des belles équipes. Nous n'avons pas besoin de parler du PSG. Il n'y a pas grand-chose à dire sur les stars du PSG. Neymar, Mbappé, on les connaît tous. C'est une équipe exceptionnelle. Nous avons le temps de penser à ces matches avant février. Je suis content, oui".

11:20 - Watzke (Dortmund) : "Ce sera du 50/50"

La réaction de Hans-Joachim Watzke, le directeur général du Borussia Dortmund, hier, après le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des champions : "Le Paris Saint-Germain est un tirage excitant, très intéressant pour nous et pour nos fans. Nous abordons ce duel avec confiance. Je pense que ce sera du 50/50".

11:14 - Reus (Dortmund) : "On y croit"

Plusieurs membres du Borussia Dortmund, qui affrontera donc le PSG en 8ème de finale de cette Ligue des champions, se sont exprimés hier après le tirage au sort. C'est notamment le cas du capitaine Marco Reus, qui a indiqué : "C'est un tirage magnifique pour nous et pour nos supporters. Et, franchement, évidemment qu'on y croit. Nous allons affronter Paris pour franchir un tour en Ligue des champions. C'est clairement notre objectif".

11:11 - Leonardo (PSG) : "Le scénario est bon"

Leonardo, le directeur sportif du PSG, s'est exprimé hier après le tirage au sort. "C'est toujours difficile, a-t-il indiqué. C'est compliqué face à n'importe quelle équipe en 8e de finale de Ligue des champions. Il y a des choses positives d'un côté. Le Borussia, c'est une équipe qui joue, un ADN avec des joueurs qui cherchent le jeu offensif. Après, on a un coach qui connaît très bien l'ambiance et l'équipe. Même-là , il y a des côtés positifs et négatifs car ce sera spécial pour lui là-bas. Nous, on essaye aussi d'être à la recherche d'un jeu encore plus offensif donc tout peut se passer. C'est vrai que le scénario est bon (...) Nous et le Borussia, on a un peu tendance à être très offensifs donc ça peut être très bien pour le spectacle mais on doit trouver un équilibre aussi. A ce niveau de compétition, on est obligé d'avoir les deux phases et de gérer aussi (...) On parle maintenant mais on va jouer dans deux mois et il y a un espace très important entre l'aller et le retour. Il faut tout gérer, plus tous les petits détails qui vont nous amener à avoir un bon résultat".

11:05 - Le PSG clairement favori face à Dortmund

Le tirage au sort a plutôt épargné le PSG, qui pouvait tomber face à Tottenham, l'Atlético Madrid ou Chelsea, et qui hérite finalement du Borussia Dortmund, actuel troisième de Bundesliga et qui ne semble pas disposer des mêmes qualités individuelles que le club parisien. Le style de la formation allemande, qui n'a pas pour habitude de fermer le jeu, pourrait également parfaitement convenir au Paris Saint-Germain, particulièrement à l'aise lorsqu'il s'agit de procéder en attaques rapides. Le PSG reste, certes, sur trois éliminations d'affilée en 8ème de finale de la Ligue des champions et devra passer outre cet éventuel blocage psychologique, mais aura aussi l'avantage de l'expérience face à cette jeune équipe du Borussia Dortmund.