Coupe du monde féminine 2019 : les Américaines reines du football mondial

Coupe du monde féminine 2019 : les Américaines reines du football mondial COUPE DU MONDE FEMININE 2019 - Dimanche 7 juillet, les États-Unis, grandes favorites de la finale de la Coupe du monde féminine 2019, n'ont pas failli à leur réputation. Les Stars and Stripes remportent leur quatrième titre de championnes du monde, à Lyon. Suivez les dernières infos sur cette Coupe du monde qui aura marqué un tournant dans le foot féminin...

L'essentiel

  • DERNIER RESULTAT - Au terme d'un match où elles ont dominé de bout en bout, les géantes américaines s'imposent face aux Néerlandaises, championnes d'Europe en titre, qui auront tout donné pour inverser le rapport de force, sans succès. Les Stars and Stripes montent donc sur la première marche du podium pour soulever la Coupe, et ce, pour la quatrième fois en seulement huit éditions de la Coupe du monde féminine. 
  • L'ACTU - Après une première période très rythmée, puis un léger relâchement après la reprise, les Américaines sont revenues en force avec un but inscrit à la 61e minute. Une ouverture de score qui a visiblement inspiré sa coéquipière Lavelle, qui lui a emboîté le pas à la 69e minute. 

En direct

23:23 - L'émotion de Megan Rapinoe après la victoire de son équipe

[Fin du direct] À l'issue du match États-Unis - Pays-Bas, qui a vu la victoire des Stars and Stripes, Megan Rapinoe s'est confiée au micro de Canal+ sur son émotion. "Voir la réussite de cette équipe, avoir la chance d'avoir ce moment pour nous, c'est incroyable. Toute ma famille et mes amis sont là, c'est très spécial", a-t-elle déclaré. Interrogée sur la suite de ses projets et sur son statut d'icône, la capitaine n'a pas manqué d'humour : "Je vais célébrer ce soir et voir ce qu'il se passe aux États-Unis, mais c'est vrai que j'aime bien qu'on dise de moi que je suis une icône."

23:02 - Pour Gianni Infantino, le Mondial 2019 est "la meilleure coupe du monde féminine de l'histoire"

Le quatrième sacre des Américaines, décroché à l'issue d'un match rythmé face aux Pays-Bas, va dans le sens des propos de Gianni Infantino. Le patron de la FIFA a déclaré que ce Mondial 2019 était "la meilleure coupe du monde féminine de l'histoire". À tel point qu'il envisage désormais d'élargir la compétition de 24 à 32 équipes dès la prochaine édition du Mondial en 2023. 

22:45 - Pour Emmanuel Macron, "les choses ne seront plus jamais les mêmes" pour le foot féminin

Au-delà de la victoire des Américaines en finale de la Coupe du monde féminine, le foot féminin est l'autre grand gagnant de ce Mondial, en termes de prestige et de visibilité. Peu avant le match qui a opposé les Américaines aux Néerlandaises, Emmanuel Macron a assuré au micro de franceinfo que "pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes". "On a des stades à guichets fermés, on a 24 000 supporters et supportrices américains, et des chiffres d'audience cumulés incroyables", s'est félicité le président français. 

22:28 - Le foot féminin, une institution aux États-Unis

La quatrième victoire des Américaines en Coupe du monde féminine, dimanche 7 juillet, remet sur le devant de la scène cette culture du foot féminin aux États-Unis. Grâce à un décret interdisant la discrimination dans le sport, les jeunes filles ont été encouragées à pratiquer le foot depuis les années 1970. Actuellement, on compte 1,7 million de filles licenciées outre-Atlantique, soit dix fois plus qu'en France ou dans n'importe quel autre pays. 

22:07 - Après Donald Trump, Hillary Clinton et Barack Obama félicitent les Américaines

Barack Obama a été le premier à rendre hommage à la victoire des Stars and Stripes, deux heures avant Donald Trump. Toujours sur Twitter, l'ancien président a tenu à féliciter les joueuses dès le coup de sifflet final. "Oui, quatrième étoile. Bravo aux tombeuses de records, à cette équipe américaine qui repousse ses limites et s'oblige - nous oblige - à devenir encore meilleur. J'adore cette équipe", s'est-il enthousiasmé. Hillary Clinton s'est ensuite ajoutée à la cohorte des félicitations, en publiant "Championnes du monde, encore !!" sur son compte. 

21:45 - Deux titres en un pour les Américaines dans cette Coupe du monde féminine

En remportant leur quatrième sacre en huit éditions de Coupe du monde féminine, les Américaines deviennent l'équipe à avoir été le plus de fois championne du monde. Par la même occasion, elles deviennent aussi la deuxième sélection de l'histoire à ramener la Coupe deux fois d'affilée, en 2015 et maintenant en 2019. Avant elles, c'est l'Allemagne qui a soulevé la Coupe deux années consécutives, en 20013 et 2007. 

21:22 - Donald Trump félicite les Américaines pour leur titre de championnes de la Coupe du monde féminine

Deux heures après le coup de sifflet final, le président américain Donald Trump a félicité les Stars and Stripes via un post sur son compte Twitter. "Félicitations à l'équipe américaine de football féminin d'avoir remporté la Coupe du monde. Un jeu excellent et excitant. L'Amérique est fière de vous toutes", peut-on lire dans ce post. 

20:56 - Une finale de la Coupe du monde féminine inhabituelle pour les Américaines

Depuis le début de la Coupe du monde féminine 2019, les Américaines ont toujours réussi à inscrire des buts avant la 12e minute de jeu. Pourtant, durant cette finale, les Stars and Stripes ne sont pas parvenues à ouvrir le score avant la 61e minute, sur un but de Rapinoe. Un retard largement compensé avec le deuxième but marqué par Lavelle, à peine huit minutes plus tard. 

20:20 - Les trophées de la Coupe du monde féminine

À l'issue de la finale de la Coupe du monde féminine, Megan Rapinoe a été sacrée meilleure joueuse du match. La capitaine des Stars and Stripes a également reçu le prix de la meilleure joueuse de la compétition, devant Lucy Bronze en 2e position et Rose Lavelle en 3e. La gardienne néerlandaise, Sari van Veenendaal, a, elle, reçu le Gant d'or. L'Allemande Giulia Gwinn a reçu le prix de Jeune Joueuse de la FIFA. La France, enfin, s'est vue décerner le prix du Fair-play. 

20:02 - Les Américaines iront-elles à la Maison-Blanche ?

Les Américaines savourent désormais leur quatrième sacre en tant que championnes de la Coupe du monde féminine 2019. Une victoire qui devrait normalement être suivie d'une invitation à la Maison-Blanche pour que le président des États-Unis puisse féliciter en personne les fières représentantes du football féminin américain. Problème, Megan Rapinoe, ouvertement hostile à Donald Trump, a déjà affirmé qu'elle n'irait pas à cette "p***** de Maison-Blanche" en cas de succès contre les Pays-Bas. Quelques jours plus tard, la défenseuse des Stars and Stripes, Ali Krieger, a elle aussi promis devant les caméras de CNN de ne pas rendre visite à Donald Trump, en affirmant : "Je refuse de respecter un homme qui ne mérite aucun respect."

19:31 - Les statistiques du match États-Unis - Pays-Bas

Lors de ce match de finale de la Coupe du monde féminine, les Américaines affichent une possession de balle de 59%. Elles sont à l'origine de 72 attaques, dont 44 dangereuses, contre 58 pour les Néerlandaises, dont 21 dangereuses. Les Stars and Stripes ont réalisé 14 tirs, dont 10 cadrés, contre 6 pour les Néerlandaises, dont 2 cadrés. 

18:50 - ⏰ MATCH TERMINÉ ! Les Américaines décrochent leur quatrième sacre

Sans surprise, les Américaines, impressionnantes depuis le début de la Coupe du monde féminine, remportent leur quatrième titre de championnes du monde, au terme d'une rencontre où elles ont dominé de bout en bout. Les Néerlandaises ont bien tenté d'ébranler le mur américain, mais en vain. Elles s'inclinent 0 à 2, après deux buts inscrits par Rapinoe à la 61e minute et Lavelle à la 69e minute. 

18:28 - ⚽ BUT ! Doublé pour les États-Unis

Moins de dix minutes après l'ouverture du score par Rapinoe, Lavelle réalise une frappe croisée du pied gauche à l'entrée de la surface, et c'est le but. Les Américaines semblent se diriger tout droit vers la victoire...

18:21 - ⚽ BUT ! Rapinoe ouvre le score

La capitaine américaine ouvre le score en prenant à contre-pied Van Veenendaal sur une frappe décroisée. 

18:07 - Quel score après la mi-temps ?

La finale de la Coupe du monde féminine 2019 bat son plein. À Lyon, les États-Unis et les Pays-Bas s'affrontent depuis bientôt une heure pour le titre de champion du monde, actuellement détenu par les premiers. Mais alors que la seconde mi-temps a débuté il y a peu, le score est toujours nul. Les Pays-Bas seraient-ils un adversaire à la hauteur des Américaines, déjà triple championne du monde ? Suivez la rencontre en direct ici.

LIRE PLUS

En savoir plus

Le tableau de la Coupe du monde

Article le plus lu - Une cadre de LR quitte tout pour Hanouna › Voir les actualités

Coupe du monde féminine 2019 : les Américaines reines du football mondial
Coupe du monde féminine 2019 : les Américaines reines du football mondial

Sommaire Coupe du monde féminine 2019 en direct Tableau de la Coupe du monde L'essentiel DERNIER RESULTAT  - Au terme d'un match où elles ont dominé de bout en bout, les géantes américaines s'imposent...