France - Espagne : Benzema encore décisif, les notes et le résumé du match

Chargement de votre vidéo
"France - Espagne : Benzema encore décisif, les notes et le résumé du match"

France - Espagne : Benzema encore décisif, les notes et le résumé du match FRANCE - ESPAGNE. Menée au score, l'équipe de France de foot a de nouveau renversé la vapeur, hier, contre la Roja, en finale de la Ligue des nations, grâce à des buts de Benzema et Mbappé, avant de tenir le résultat (2-1) grâce à Lloris. Découvrez le résumé du match et toutes les réactions.

France - Espagne : le résumé du match

Face à la Belgique en demi-finale, l'équipe de France avait attendu d'être menée 2-0 avant de réagir et de finalement s'imposer dans les derniers instants du match grâce à Théo Hernandez. En finale de la Ligue des nations face à l'Espagne, hier soir, les Bleus se sont encore fait peur mais ont réagi cette fois après le premier but en faveur des Espagnols, signé Oyarzabal (64e). Il n'a fallu que deux minutes à Karim Benzema pour égaliser d'une frappe exceptionnelle (66e). Et c'est finalement Kylian Mbappé qui a offert la victoire aux Français à dix minutes de la fin du temps réglementaire, sur un bon service de Théo Hernandez (80e). Auparavant, la France a été bousculée par l'Espagne lors de la première heure de jeu, même si Hugo Lloris n'a pas été très inquiété. Théo Hernandez a lui failli donner l'avantage aux Bleus d'une frappe puissante mais son ballon s'est écrasé sur la barre transversale (63e), juste avant le premier but espagnol. Pogba, en contrant Fornals au dernier moment (90e), et Lloris, devant Pino sur un dernier corner (90e+4), se sont chargé de conserver l'avantage français dans la fin de match pour permettre aux Bleus de remporter cette deuxième édition de la Ligue des nations.

France - Espagne : le match en direct

12:14 - Deschamps : 'Il y a de la force de caractère"

Le sélectionneur des Bleus est revenu hier soir sur le scénario de ce France - Espagne et en voquant la manière dont ses joueurs ont réussi à renverser la vapeur : "On a retrouvé vingt premières minutes où l’équipe de France avait le ballon puis on a trop souffert et reculé. On a été menés d’un but mais on est vite revenus. En modifiant des choses à la mi-temps, en montrant davantage d’agressivité, en allant les chercher un peu plus quitte à prendre des risques notamment en restant en un contre un avec nos défenseurs centraux. Ça nous a permis d’avoir plus de récupération haute et de créer du danger. Cette équipe d’Espagne a toujours cette capacité à monopoliser le ballon, elle nous a fait souffrir en seconde partie de première période. On a mis plus d’agressivité et on les a fait souffrir. De la qualité, il y a en a en équipe de France mais il y a aussi de la force de caractère pour aller chercher une victoire et un titre ce soir".

11:30 - Les notes de L'Equipe après France - Espagne

Au lendemain de cette finale de la Ligue des nations entre la France et l'Espagne, le quotidien sportif souligne notamment la prestation de Karim Benzema, qui récolte la note de 8/10. Suivent, dans le camp français, Hugo Lloris, Paul Pogba (7/10), Jules Koundé, Presnel Kimpembe, Aurélien Tchouaméni, Theo Hernandez (6/10), Kylian Mbappé (5/10), Benjamin Pavard, Antoine Griezmann (4/10), et Dayot Upamecano, entrée en jeu à la 43e minute à la place de Raphaël Varane et qui obtient un sévère 3/10. Côté espagnol, Sergio Busquets est le joueur qui a fait la meilleure impression (8/10), devant  Oyarzabal et Laporte (7/10).

11:12 - Mavuba juge les Bleus

L'ancien international Rio Mavuba analyse les performances des joueurs de l'équipe de France face à l'Espagne, aujourd'hui, dans L'Equipe : "Avec Paul Pogba, Aurélien Tchouaméni a été impressionnant au milieu. Ils forment le socle de cette équipe. Theo Hernandez, on a l'impression qu'on peut le lâcher à n'importe quel niveau. Ce qu'il fait sur le but de Mbappé est exceptionnel. Jules Koundé a très bien commencé puis il a légèrement baissé. Mais dans l'ensemble, il a fait un bon match. Ce poste d'axial semble plus lui correspondre. Quant à Dayot Upamecano, ce n'était pas facile pour lui d'entrer. Il est impliqué sur le but espagnol, mais a été costaud derrière". Au sujet des attaquants, Mavuba note : "Il y a plus d'entente entre eux. Quand des attaquants combinent, c'est un signe positif pour ton équipe. Celui qui fait du bien, c'est Karim. Il est capable de donner les bons ballons aux bons moments, il ne force jamais. C'est beau à voir, c'est un exemple à donner aux attaquants (...) On a moins vu Antoine (Griezmann). Il a eu une finale plus compliquée. Quant à Kylian, je trouve qu'il a épuré son jeu. Il joue plus simple et cherche à être efficace. Il devrait s'inspirer de Benzema. Ça fonctionne bien entre ces trois-là, mais il y a encore une marge de progression".

10:50 - Pogba : "C'est toujours bon d'aller chercher des trophées"

La réaction de Paul Pogba après France - Espagne, au micro de M6 : "On a mal commencé. Encore une première période où on s'est fait dominer par l'Espagne. On a su réagir après un but. C'est vrai qu'on doit faire mieux, mais le résultat c'est la victoire à la fin. Si c'est comme ça qu'on doit gagner, pourquoi pas, on va continuer comme ça. C'est toujours bon d'aller chercher des trophées. On a toujours soif de trophées, on n'est jamais rassasié. On a su remonter la pente et gagner ce match".

10:37 - .. et par Karim Benzema

Le sélectionneur de l'équipe de France s'est également attardé sur les performances de Karim Benzema lors de ce Final Four de la Ligue des nations : "Karim est un joueur essentiel, il l'a prouvé sur ces deux matchs. Je suis vraiment heureux pour l'ensemble et heureux pour lui. Il a une efficacité redoutable. Ce n'est pas le même joueur qu'en 2015. Il est affûté. Humainement, il a gagné en maturité. Il ne va pas jouer quatre ou cinq compétitions. Ce n'est pas le titre le plus important. Mais lui a été important pour gagner ce titre".

10:27 - Deschamps séduit par le 3-4-1-2..

Interrogé sur l'efficacité du schéma tactique des Bleus lors de ce match France - Espagne, Didier Deschamps a expliqué hier soir : "Le résultat amène à penser que... Je savais très bien que ce système est intéressant pour nous. Cela demande des ajustements. Il y a forcément un manque d'automatismes. On a eu des difficultés, Pour l'équilibre de l'équipe, c'est un système intéressant. On n'a jamais été à cinq à défendre. En deuxième mi-temps, on a été trois, avec une défense avec du un contre un. Quand je fais ce choix (du 3-4-1-2), c'est aussi pour avoir mon triangle offensif dans l'axe. La plus grosse difficulté de ce système à 3, c'est quand on affronte des équipes avec un schéma à 4 avec des joueurs excentrés. Le maîtriser demandera de la répétition. Ce qu'on fait à l'intérieur doit être amélioré".

10:15 - Garcia (Espagne) : "Il y a clairement hors-jeu"

Le défenseur espagnol Eric Garcia s'est exprimé au sujet de la décision de l'arbitre sur le but de Mbappé : "Le ballon part dans mon dos, je me jette et le touche avec mon talon. Mbappé, lui, est hors-jeu. L'arbitre me dit que, parce que je le touche et ne m'en éloigne pas, j'ai l'intention de jouer le ballon et que c'est la règle. Jamais un défenseur ne peut jamais s'en écarter. Il y a clairement hors-jeu".

10:10 - Pourquoi le but de Mbappé n'a-t-il pas été refusé ?

Le but de la victoire, inscrit par Kylian Mbappé, à la 80e minute de ce France - Espagne, est l'objet de nombreuses discussions depuis hier soir, et pour cause : l'attaquant français semblait bel bien en position de ors-eu sur la passe de Theo Hernandez. L'arbitre anglais Anthony Taylor, qui a fait appel à ses assistants vidéo, s'est bien rendu compte de cette position illicite mais a aussi constaté que le défenseur espagnol Eric Garcia avait touché le ballon et donc, selon son interprétation, déclenché une nouvelle action et annulé le hors-jeu de Mbappé. 

10:04 - Koundé : "On sait que rien n'est jamais fini"

Jules Koundé, le défenseur central des Bleus, a réagi au micro de la chaîne L'Equipe après France - Espagne : "Je ne pense pas qu'il y ait eu du doute. On a réussi contre la Belgique à remonter, donc on sait que rien n'est jamais fini. Mais c'est évident que le but de Karim, juste après, arrive au bon moment. C'est beaucoup plus facile quand on marque juste après eux parce qu'ils ne peuvent pas prendre confiance, sachant qu'ils jouent déjà un très bon football, ça nous a permis de casser la dynamique et ça nous a permis d'avoir un peu plus d'espace et de pouvoir les punir. On avait comme intention d'aller les presser. Plusieurs fois nous ne l'avons pas très bien fait. On les a laissés ressortir quand ils touchaient le côté et ils arrivaient à toucher leurs milieux. En deuxième période, c'était un peu mieux dans le pressing, on a réussi à provoquer quelques pertes de balle, tout en étant très efficaces devant".

09:53 - Aymeric Laporte amer après la défaite de l'Espagne

Le défenseur central de la Roja, né en France mais naturalisé espagnol, a fait part de sa déception hier soir, à l'issue du match : "C'est une défaite difficile. Nous avons montré que nous avions une grande équipe malgré la jeunesse, nous avons mieux joué qu'eux, mais ce qui compte c'est le résultat". Egalement interrogé sur le but de Mbappé, qui aurait pu être annulé en raison d'un hors jeu, Laporte a également indiqué : "Il y a de nouvelles règles et chaque arbitre les interprète comme il veut, en leur faveur dans ce cas. Je ne veux pas m'attarder dessus. Moi je voulais que ce soit nous qui gagnions, ça ne me fait rien que ce soit la France, ce n'est pas une joie particulière".

09:44 - Une "soirée rêvée" pour Benzema

Karim Benzema, encore buteur lors de ce France - Espagne, s'est exprimé au micro de M6 à l'issue du match. "C'est une soirée rêvée sur un plan collectif et personnel, a-t-il apprécié. J'avais vraiment envie de gagner un trophée avec les Bleus, aujourd'hui c'est fait. C'était un match difficile contre une très bonne équipe. On a montré notre force de caractère, cette équipe est très très forte et ne lâche jamais rien, et aujourd'hui on l'a encore prouvé. Je vais profiter de ce titre-là, mon premier avec l'équipe de France. Maintenant l'objectif c'est de se qualifier pour la Coupe du monde 2022 et d'aller la chercher".

09:36 - Luis Enrique : "Benzema mis un but extraordinaire"

La réaction du sélectionneur de la Roja à l'issue de France - Espagne : "Ils ont fait l’un de leurs meilleurs matches sur l’aspect défensif, ils nous ont créé des soucis. Quand on a marqué le but, ça aurait été un moment intéressant pour essayer d’enfoncer le clou. Au final, Karim Benzema a marqué un but extraordinaire et on ne s’y attendait pas. À 1-1, c’était difficile pour nous de revenir dans le match. Sur une action qui partait d’une touche, ils ont réussi à marquer ce deuxième but. C’est dommage qu’on n’ait pas eu le temps de savourer ce but sur plus de 30 secondes. Le but de Mbappé nous a donné un coup derrière la tête. Il ne nous a rien manqué aujourd’hui. Je suis très fier de ce que j’ai vu et de mes joueurs. Il faut continuer en conservant cette confiance. On va jouer deux matches vitaux pour disputer la Coupe du monde 2022 en Grèce puis à Séville contre la Suède. J’espère que tous nos supporters seront derrière nous comme on les a vus ici à Milan où ils ont été un vrai soutien".