Faites entrer l'accusé : Frédéric Audibert : violence à huis clos

Faites entrer l'accusé : Frédéric Audibert : violence à huis clos
Le 23 octobre 2003, la PMI de Grasse alerte le procureur de la République. Antoine, un bébé de 2 mois, devait faire l'objet d'un placement provisoire mais les deux parents, Frédéric Audibert et Sandrine Autret, ne donnent plus de nouvelles. Chez eux, à Sausses, les gendarmes ne trouvent personne. Les parents de Sandrine n'ont pas de nouvelles de leur fille depuis une dizaine de jours. Mais Frédéric les a appelés. Il leur a demandé s'ils savaient où était Sandrine. Il appelle aussi régulièrement sa famille à qui il tient des propos incohérents. Les gendarmes localisent ses appels à Nice, font le tour des hôtels et finissent par l'interpeller au bout d'une semaine. En mai 2008, il a été condamné à trente ans de réclusion criminelle pour avoir battu à mort Sandrine Autret et avoir laissé agoniser Antoine, leur bébé.
Durée
1h25
Présentateur vedette
Christophe Hondelatte

Actualités