Adeline Blondieau - 700€ par épisode

© LAURENT BENHAMOU/SIPA
Les sagas quotidiennes utilisent des grilles de salaires différentes des autres types de fictions. En effet, les épisodes sont mis en boîte rapidement et mis à disposition des téléspectateurs à un rythme journalier. Dans ce genre de configuration, le maître mot pour la production est de réduire les coûts.
Un état de fait qui touche également les têtes d'affiche de ces séries, comme c'est le cas d'Adeline Blondieau dans Sous le Soleil. Celle-ci aurait touché un chèque de 700€ par épisode pour la série de TF1 diffusée entre 1996 et 2008.
En revanche rien n'indique combien elle a touché pour la suite : Sous le Soleil de Saint-Tropez.
Suggestions de contenus