Ariane Carletti : sa fille Eléonore Sarrazin s'exprime sur son combat contre le cancer

"Ariane Carletti : sa fille Eléonore Sarrazin s'exprime sur son combat contre le cancer"

Ariane Carletti : sa fille Eléonore Sarrazin s'exprime sur son combat contre le cancer MORT D'ARIANE CARLETTI - Dans Le Parisien ce jeudi 5 septembre, Éléonore Sarrazin, la fille d'Ariane Carletti, a raconté le combat de sa mère contre la maladie, qui la harcelait depuis des années. La célèbre Ariane du Club Dorothée est décédée le 3 septembre...

Ariane est morte. Ces trois mots ont plongé des milliers de personnes dans la tristesse mercredi, quand d'autres recevaient l'information avec une pointe de nostalgie. Ariane Carletti était la célèbre animatrice du Club Dorothée dans les années 1980 et 1990, après avoir contribué à Récré A2, une autre émission culte. Avec Dorothée et les autres membres de l'équipe, elle aura ainsi marqué des générations d'enfants, qui se réunissaient chaque jour devant ce programme de chansons, de séries et de dessins animés. Jeudi 5 septembre 2019, sa fille Éléonore Sarrazin, elle-même comédienne, s'est exprimée sur la longue maladie qui a emporté Ariane Carletti et contre laquelle elle luttait depuis des années. "Elle s'est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse", a lancé Éléonore Sarrazin au début de l'entretien. "Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C'est juste que la dernière était un peu trop rude", a-t-elle ajouté au sujet de ce cancer qui a harcelé sa mère pendant presque 20 ans, avec de multiples rechutes. Suivez en direct les dernières infos et les hommages après la mort d'Ariane Carletti.

En savoir plus

Ariane Carletti, star du Club Dorothée puis productrice

Particulièrement connue pour sa participation au Club Dorothée, émission formatrice de toute une génération de 1987 à 1997 sur TF1, Ariane Carletti avait commencé sa carrière télévisuelle sur Antenne 2 avec Récré A2 au côté de Dorothée qu'elle avait par la suite suivie sur TF1. On l'avait également vue dans la série de TF1 Pas de pitié pour les croissants, toujours emmenée par la bande du "Club Do".

Après la grande aventure du Club Dorothée, Ariane Carletti avait préparé sa reconversion en créant avec son mari Rémy Sarrazin une société de production nommée Trinore. Au même moment, elle reste au côté de Jean-Luc Azoulay, producteur avec AB Production du Club Dorothée évidemment mais aussi de nombreuses séries emblématiques comme Premiers Baisers, Les Musclés ou encore Hélène et les Garçons. Dans son groupe audiovisuel JLA, elle officiera en tant que productrice artistique et directrice littéraire. On l'avait ensuite revue à la télévision sur la chaîne IDF1 en 2008, aventure qu'elle quittera deux ans plus tard pour de nouveau se consacrer à la production sérielle et théâtrale.

Ariane Carletti gravement malade ces dernières années

Ariane Carletti est décédée d’un cancer contre lequel elle se battait depuis près de 20 ans indique Le Parisien ce jeudi 5 septembre, en donnant la parole notamment à sa fille Eléonore Sarrazin. Saluant le travail de "Rosa, son oncologue" et assurant qu'elle parlait très peu de la maladie avec sa mère par "coquetterie", Eléonore Sarrazin assure qu'Ariane Carletti "s'est battue comme une lionne". "Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C'est juste que la dernière était un peu trop rude", ajoute la comédienne.

Les problèmes de santés d'Ariane avaient été révélés en 2014 par Corbier, autre membre du Club Dorothée, décédé lui aussi d'un cancer en 2018. Sur MFM Radio, le musicien indiquait qu’Ariane Carletti était "lourdement malade". "Je crois qu'elle a subi des examens qui indiqueraient qu'elle va mieux", ajoutait néanmoins Corbier. Il avait ensuite déclaré lors d'une interview accordée à La Dépêche : "Ariane n'est pas au mieux, je crois savoir". Une apparition d’Ariane Carletti, visiblement affaiblie, lors d’une pièce de sa fille Eléonore Sarrazin, avait renforcé les craintes sur son état de santé. En juillet 2014, Ariane avait finalement pris la parole sur MFM Radio, se disant trahie. L'ancienne du Club Dorothée estimait que "ce qu'on raconte à un copain, on ne le raconte pas nécessairement à tout le monde. C'est vrai que la dernière fois que j'ai eu Corbier au téléphone, il avait lui-même des petits soucis de santé et moi je n'étais pas au mieux de ma forme. Ça devait être à l'occasion de son anniversaire ou du mien. [...] Mais ça, c'était avant", indiquait la productrice, assurant que sa maladie était alors derrière elle.

Rémy Sarrazin, ancien mari d'Ariane Carletti

Ariane Carletti a longtemps été mariée à Rémy Sarrazin, bassiste du groupe les Musclé, bien connu lui aussi du Club Dorothée. Musicien et arrangeur dans les années 1970, notamment pour la télévision et les dessins animés, il joue dans de nombreux groupes et pour plusieurs stars (Gilbert Montagné, Sheila, Jacques Higelin, Alain Chamfort, Dorothée, Hélène Rollès, Jeanne Mas…) avant d'être emporté dans le tourbillon du Club Dorothée. Il est déjà en couple avec Ariane Carletti quand l'aventure commence sur TF1. Après l'arrêt du Club Dorothée, Rémy Sarrazin a créé la société de production Trinore, avec son épouse. Le couple s'est séparé en 2002.

Tristan et Eléonore, fils et fille d'Ariane Carletti

Avec Rémy Sarrazin, Ariane Carletti a eu deux enfants, Tristan, né en 1989, et Eléonore, née en 1994. Tristan Sarrazin n'a pas suivi ses parents dans le monde du spectacle et vit dans l'anonymat. Il est chargé d'événementiel dans une collectivité.

Eléonore Sarrazin est un visage plus connu du grand public puisqu'elle est comédienne et joue depuis plusieurs années dans le feuilleton Plus belle la Vie. L'actrice a une formation de danseuse et a intégré le Cours Florent en 2011. C'est après un passage à la London School of Dramatic Art, à Londres, qu'elle a intégré le casting de Plus belle la vie, en 2016. Elle y incarne Sabrina, serveuse du Mistral. Ce mercredi 4 septembre, Eléonore Sarrazin a posté une image noire sur Instagram, en hommage à sa mère, avant de s'exprimer dans le Parisien (lire plus haut). Son père Rémy Sarrazin s'est associé au deuil de sa fille avec un émoticône cœur.