Belfort (90000), Territoire de Belfort

Villes proches de Belfort :

Découvrez Belfort en vidéo

Située en Franche-Comté dans son Territoire éponyme, Belfort a une histoire particulière. Entre Franche-Comté et Alsace, elle se démarque par son indépendance culturelle. Belfort est depuis le XIVe siècle une place forte militaire. Son nom fait d'ailleurs référence à la citadelle qui la domine. Point de rencontre entre l'axe rhénan et le monde roman, Belfort a longtemps servi à repousser les invasions venues de l'est et les incursions des peuples germaniques. Prise, conquise, passant de mains en mains, Belfort ne s'est jamais détachée de son rôle militaire. C'est entre 1687 et 1703 que Vauban la dote de fortifications très solide et jugées imprenables. A la fin du XIXe siècle, les entreprises alsaciennes passées sous occupation allemande s'établissent à Belfort pour conserver un accès au marché français. Marquée naturellement par les guerres mondiales, Belfort doit attendre les années 1970 pour trouver une forme de stabilité et commencer à s'embellir. Sa principale entreprise est Alstom (constructions ferroviaires).
Vous prévoyez de déménager à Belfort ? Obtenez un devis en cliquant ici.

Quel est le code postal de Belfort ?

Belfort
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) Communauté d'agglomération Grand Belfort
Code postal (CP) 90000
Code Insee 90010
Nom des habitants de Belfort (gentilé) Belfortains, Belfortaines

Quelle est la population de Belfort ?

Belfort Moyenne des villes
Population (2019) 46 443 hab. 1 959 hab.
Population : rang national (2019) n°145 -
Densité de population (2019) 2 716 hab/km² 169 hab/km²
Taux de chômage (2019) 20,6 % 10,6 %

Labels et récompenses de Belfort

Belfort
Pavillon bleu non
Ville d'art et d'histoire oui
Ville fleurie 4 fleur(s)
Ville internet Aucune arobase

Quelle est la superficie de Belfort ?

Belfort Moyenne des villes
Superficie (surface) 17,1 km² 17,5 km²
Altitude min. 354 mètre(s) 194 mètres
Altitude max. 650 mètre(s) 395 mètres
Latitude 47,6472 -
Longitude 6,84541 -

Avis sur Belfort

Quel est votre avis sur Belfort ?

Donner mon avis
Note moyenne :
1

(64 avis)
Signaler Cintia -  15/02/2022 Médiocre

Fuyez cette ville maudite !!!!!!! Je suis née dans cette ville j'ai honte de ce qu'elle devient, tout est moche, sale la population a radicalement changée depuis une dizaines d'années. L'immigration illégale est devenu un fléau sur Belfort, l'accent est horrible, les gens sont froid et méchant tout le monde se connais ici, il n'y a jamais rien à faire ici à part les eurocks et le mois givré en décembre si vous avez des enfants.... À part ça c'est mort et ça la tjs été cette ville est déprimante beaucoup d'alcoolique dans les rues. Je suis contente d'avoir pu enfin fuire cette ville.

Signaler coucou -  25/01/2022 Médiocre

bonjour, belfort c'est nul.

Signaler ikous25 -  01/02/2021 Pas mal

une ville qui devrait etre plus connue ily a althom et ge pas soutenu par etat franais comme ça devrait l'etre vlle connue pour le fimu pour les marroniers demanse aux ecolo sosialo je souhaiterai que belfort deviennent plus dynamique

Signaler Sergeram -  18/12/2016 Pas mal

Des efforts ont été faits pour rénover la vieille ville et faire oublier son passé de ville ferroviaire et de garnison mais il reste encore beaucoup de boulevards tristes. La zone piétonne et la quartier de la gare sont sales. L'accent des belfortains est horrible à coucher dehors, ce n'est ni l'accent suisse, ni alsacien, mais quelque chose d'encore plus lourd qui donne l'impression que les gens sont bêtes. Ici comme ailleurs, la vie commerçante se déplace à l'extérieur dans les zones commerciales. Belfort et sa région souffre d'un manque d'identité et de visibilité. Heureusement il y a les vosges, la Suisse, et l'Alsace pas très loin.

Signaler niobe51 -  27/07/2016

A Belfort nous n'avons rien à envier aux grandes villes culturellement .!
Nous avons un Crous , des musées ( dont un d'art moderne ) nous avons des écoles d'art , musique ,danse ..... nous avons des festivals renommés ( dont un de cinéma ) des clubs de sport , de jeux , de photos , de jeux de société etc ....des bibliothèques et un espace multimédia (oui aussi ) une grande foire aux livres ( réputée au-delà des frontières) des bases de loisirs , un domaine skiable , un réseau de transport et de mobilité départemental de qualité même s'il n'est pas parfait :où le sont-ils ? ( bus ,navettes , minibus ,vélos , automobiles en partage ) des évènements et animations ponctuels toute l'année , un beau patrimoine historique et architectural , un agréable patrimoine naturel ... J'en oublie c'est sûr
La ville et le département assurent la qualité de vie de leur population et les bars ferment aux heures légales en France
Belfort est une ville pour TOUS
Quant à la ruralité de Belfort elle date de nombreux siècles .... Belfort et le Territoire sont avant tout militaire et industriel !
Quant à l'insécurité que certains lui reprochent c'est un faut problème ! Elle n'est pas plus importante qu'ailleurs et ont peut sortir le soir sans problème

Signaler chavi -  13/02/2016 Médiocre

Belfort est une ville triste :pas de commerces, pas d'activités, sale... en bref une ville en déperdition où il fait mal vivre, si tant est que l'on puisse appeler cela vivre. les seuls à qui cette ville peut convenir c'est ceux qui ne veulent plus avancer,ceux qui attendent la mort. Dommage,ça aurait pu être une belle ville !

Signaler fatiguer -  24/12/2015

cette ville me sort par les yeux elle a prie toute mon énergie,je ne rencontre que des gens foutistes ,les gens se prennent pour le nombrile du monde sont froid comme la région ,autins,faiguants, moqueurs,pas sérieux , il y a aussi beaucoup d'alccoliques, il n'y a pas de travaille; pour le moment belfort c'est, une rue ,3magasins, 10 clochards...! tout le monde se connais ,tout ferme . bref c'est de la dobe !

Signaler lauryete -  14/07/2015

qui à connu dans les années 56-57 une petit dancing ou bal pas très loin de la vieille ville? il s'appelait le monterosa ou montéroza, je ne me souviens plus tellement j'étais jeune , 7ans, une de mes tantes y allait, j'aimerais retrouver des photos de ce temps-là merci

Signaler Amelie -  01/11/2013

Belfort devenue triste et glauque : Ville de belfort qui n'est plus ce qu'elle était. Devenue insécure. Les travaux sont insupportables. C'est triste et glauque. Le seul endroit joli était la place des marronniers et cela a été détruit. Croyez vous réellement que dépenser le budget de la ville dans de tels travaux permettra a belfort de concurrencer des villes comme strasbourg la magnifique ou la vivante besancon : niet. Ce que j'aime à Belfort : Les loyers. La vieille ville (espérons qu'on n'y touche pas). Ce que je n'aime pas à Belfort : Les gens prétentieux. Petite ville ou tout le monde se connait alors sentiment de clan. Horrible ! La ville est devenu triste. Les faubourg avec des magasins a deux balles (bijoux etc...) au lieu de laisser la place a de belles enseignes (vêtements, coiffeurs, deco).

Signaler Maurice -  24/09/2013

Vous râlez ? Comme c'est dommage : J'y ai vécu toute ma jeunesse. J'y ai connu une autre \"vieille ville\", une autre place corbis, une population courbée sousl'occupation nazie mais qui construisait sa revanche. Pourquoi tant de morosité aujourd'hui ? L'alsthom, encore pleine de fierté pour avoir construit les turbo-alternateurs du paquebot \"normandie\", employait près de 8000 personnes. Si on n'était pas alsthom (ah, le groupe symphonique 'alsthom ! On était peugeot à sochaux ou japy à beaucourt. Le chomage ? Laissez moi rire ! Belfort avait des maires qui \"petaient le feu\": levy-grunwald (triste fin malheureusement pour lui) pierre dreyfus -schmitt ; et même durant la guerre hubert-metzger à qui les difficultés ne furent pas épargnéesmais belfort avait une vie, même si certains correspondants de la présente enquête n'y trouvent que léthargie et incertitude. La vraie raison de cet assoupissement tient à l'étranglement économique général et au fait que chacun attend tout du voisin sans vouloir se remettre soi même en question. Etatd'esprit hélas très généralisé. D'accord, on aime... Le lion (comme les parisiens aiment la tour effel)les jeunes aiment les eurokéennes (beaucoup de bruit pour rien mais çà secoue ! Naguère, nous allions applaudir \"la lyre belfortaine\" autrement dit l'harmonie municipale qui se produisait régulièrement au kiosque de la place d'armes ou à la salle des fêtes sous les directions successives des chefs moraweck puis ciapolino, concerts encore du groupe symphonique de l'alsthom ( qui ne faisait pas dans la musiquette, croyez moi) saisons théâtrales importantes au théâtre municipal qui afficha les titres de la plupart des opérettes connues et même de quelques opéras et accueillit des concertistes de toutes discipline. La religion même débordait dans la rue : la laîcité des municipalités successives était assez tolérante pour qu la procession de la fête-dieu puisse faire le tour de la place d'armes et chaque année, la saint christophe était marquée par la bénédiction des voitures abondamment fleuries pour la circonstance et qui se présentaient devant le parvis de la basilique. C'était, en même temps qu'un acte de foi, une énorme attraction populaire qui drainait les foules du territoire et des environs. Autre élément disparu : l'armée. Belfort entendait rester une ville militaire et le 35° r. I. Était son enfant chéri. Sans pourtant oublier le 171° d'artillerie et combien d'autres que ma mémoire a perdus. Souvenir énorme pourtant : le samedi, la ville appartenait aux militaires et tous les restos et toutes les gargotes avaient un menu \"bifteak-frites\"qui parfumait la ville depuis le fin fond du faubourg des ancêtres jusqu' à la rue du général gaulard. Oui : l'armée était reine à belfort, ville des trois sièges bien plus que ville du lion. Le café servin qui se trouvait alors quai vauban fit sa fortune justement dans le fameux \"bifsteak-frites\" des armées. En arrière saison, il s'y érigeait un énorme théâtre-guignol, attraction vespérale des familles qui venaient entendre guignol chanter :\"c'est chez l'é-pi-pi qu'on vend du ca-ca ? C'est chez l'épicier qu'on vend du café \"et de rire... Evidemment, nous n'avions ni la télé, ni même la radio. Mais çà ne nous complexait pas : on ne savait pas ce que c'était. J'arrête ici mon évocation. Mais ceux qui voudraient encore des souvenirs de première main par un ancien (90 ans mais pas gaga du tout, rassurez vous) peuvent m'en redemander. Ce que j'aime à Belfort : Tout. C'est une ville fière et qui doit le rester. Dommage que les zizanies polititiennes jettent une ombre sur ce qu'elle fut.Tenez vous bien les municipes : à 11 ans, je fus opéré à l'hôpital de belfort par un docteur butzbach d'excellente renommée. Faisant partie de la non moins excellente maitrise chorale de la basilique st christophe, un super ténor qui grimpait au contre-ut (et avec une voix capable de lutter contre le grand-orgue déchainé par maurice gasser dans le tu es petrus de f. Liszt ). Ce virtuose vocal était bien connu, quoique toujours modeste : c'était mr grudler. Ce que je n'aime pas à Belfort : Qu'on dénigre cette ville. Ceux qui ne s'ysentent pas bien n'ont qu'aller voir ailleurs. Non belfort n'est pas sur la côte d'azur et la trouée de belfort, çà a une signification.N'aime pas, mais pas du tout qu'on sacrifie (à quelle divinité ? Les marronniers de la place d'armes. A bons entendeurs salut et fraternité quand même d'un exilé bourguignon.

Ma note
Vous êtes membre ? Connectez-vous

Les informations recueillies sont destinées à CCM BENCHMARK GROUP pour assurer la modération de ses forums et les notifications liées aux interventions.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et d'effacement de vos données personnelles dans les limites prévues par la loi.

En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Où est Belfort sur la carte de France ?

Villes proches de Belfort