Linternaute.com > Villes > Nord > Grand-Fort-Philippe

Grand-Fort-Philippe (59153), Nord

Villes proches de Grand-Fort-Philippe :

Découvrez Grand-Fort-Philippe en vidéo

Vous prévoyez de déménager à Grand-Fort-Philippe ? Obtenez un devis en cliquant ici.

Quel est le code postal de Grand-Fort-Philippe ?

Grand-Fort-Philippe
Région Hauts-de-France
Département Nord
Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) Communauté urbaine de Dunkerque
Code postal (CP) 59153
Code Insee 59272
Nom des habitants de Grand-Fort-Philippe (gentilé) Philippois, Philippoises

Quelle est la population de Grand-Fort-Philippe ?

Grand-Fort-Philippe Moyenne des villes
Population (2019) 5 130 hab. 1 959 hab.
Population : rang national (2019) n°2 144 -
Densité de population (2019) 1 639 hab/km² 169 hab/km²
Taux de chômage (2019) 20,0 % 10,6 %

Labels et récompenses de Grand-Fort-Philippe

Grand-Fort-Philippe
Pavillon bleu non
Ville d'art et d'histoire non
Ville fleurie Aucune fleur
Ville internet Aucune arobase

Quelle est la superficie de Grand-Fort-Philippe ?

Grand-Fort-Philippe Moyenne des villes
Superficie (surface) 3,1 km² 17,5 km²
Altitude min. 3 mètre(s) 194 mètres
Altitude max. 10 mètre(s) 395 mètres
Latitude 50,9994 -
Longitude 2,10037 -

Avis sur Grand-Fort-Philippe

Quel est votre avis sur Grand-Fort-Philippe ?

Donner mon avis
Note moyenne :
1

(32 avis)
Signaler gut -  11/11/2016 Médiocre

il faut revoir la note concernant les espaces vert car ils disparaissent très rapidement
au profit de l'immobilier il ne restera que l'estran

Signaler Marie laure -  14/02/2013

Des sunoms - des zézeinllye: les trois frères : Jolie ville côtière qui avait un destin tracé vers la mer -notre rivale a eu la chance d'être station balnéaire - rien de moins -je suis d'en face- mon père "un coueille"se faisait caillasser car il fréquentait ma mère "une coille" - capitaine côtier en mer dès le lendemain de sa communion il a dû finir sa carrière au ferry- ô combien de marins combien de capitaines sont partis vers les mers lointaines et ça aurait dû continuer avec la belle école de pêche mais bon qui en a décidé autrement ? Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Les gens du cru, le labyrinthe des rues, le minck et ses souvenirs ( j'ai guidé beaucoup d"étrangers" de france ou d'ailleurs pour les amener là où ils voulaient - le patrimoine de dur labeur des marins, son musée et son patois. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Ceux qui n'ont rien fait pour qu'il n'y ait pas la fin de la pêche côtière - en vacance on va voir ailleurs ce qu'on avait chez nous - la mort de la criée -le manque de mise en valeur du "métier- la disparition de tous ces bateaux de pêche cotière ".

Signaler Jacques -  15/01/2013

Souvenir de mon enfance : Je suis né au grandfort hier en 1933. Mes grands parents et mes parents y sont nés. Je n'y ai passé que des vacanceslorsque j'étais jeune. J'en garde un souvenir impérissable. La mer, la plage, les bâteaux (mon grd pére était armateur. Moi même dans ce souvenir, j'ai fait une carriére dans laroyale (ex premier maître). Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : A l'époque où j'étais en vacances, les gens étaient trèsgentils, serviables, abordables. Petit village, aux maisons basses. La convivialité, la ducasse, la halle, la jetée, lesbateaux de pêches et ses pêcheurs, les caudières de pissons. Ce fut du merveilleux temps. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Qu'en dire aujourd'hui ? Il y a trop longtemps que n'y suisretourné (j'ai 80 ans). Je blasphèmerais si je citais un ad-jectif trivial. Je ne conserve que de bons souvenirs de cevillage où j'ai vu le jour.

Signaler Marie-pascale -  23/08/2011

Mon enfance, mes racines : Mes années bonheur 1956-1975. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Les souvenirs d'antan : son patois, ses rues étroites, les petites maisons de pêcheurs, sa plage, sa jetée de bois, ses moules, ses coques, sa "salade passe- pierres", ses marins, ses matelotes, ses chalutiers, l'odeur des bateaux repeints à marée basse. Ses mareyeurs, ses saurisseries, le canot pour traverser le chenal et rejoindre petit fort, la chasse aux escargots dans la "ruelle à lolo"l'école saint paul, soeur jeanne et ses piqûres, les merveilleux spectacles organisés par les soeurs à l'occasion de la kermesse et de la fête des mères. Le carnaval, les chansons patoisantes que mon papa chéri écrivait à cette occasion, les gaufres que l'on partageait ce jour là. La procession du 15 août et la bénédiction de la mer au calvaire des marins, la ferveur des participants, la ducasse en familles, les bals populaires... Grand- fort, ses superstitions, ses ragots mais aussi et surtout une grande famille, la joie de vivre, la convivialité, l'amitié, l'entraide dans les moments difficiles. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Grand -fort a changé ? Ici et ailleurs, tout a changé. Et je me plais à croire que tout peut encore changer...

Signaler Elysabeth -  01/08/2011

Ville triste sans âme aucun intérêt : Ville inaccessible sans aucune âme ville typique chti voilà franchement les parisiens sont 10 fois plus chaleureux ils invitent eux ! Un bonjour c est tout eh bien avec ca vous allez loin les bonjour raf. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Rien. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Ville sinistre ! Venez donc l'hiver un vrai labyrinthe pour accéder au centre des rues minuscules et la plage impraticable ! Quant aux habitants comme leur pays froid.Ah oui comme partout en vacances on est bienvenu mais habitant on est des étrangers.

Signaler Guillaume -  28/06/2011

Agréable mais ... : Petit village de pêcheurs d'islande devenu grand, trop grand peut-être car au fil des années son charme ne fait que disparaître. Plus de bâteaux sur le quai, les constructions modernes, les commerces qui disparaissent. Certe nous sommes loin des grandes villes et de leurs banlieues et notre village reste agréable a vivre ; malgré tout l'insécurité est maintenant bien présente ainsi que le vandalisme au quotidien ! Ce n'est pas faute du maire actuel ni de mr Leprêtre( l'ancien maire) qui a fait beaucoup pour sa commune mais bien de l'incivilité des gens et en partie des jeunes (bien connus des autorités) que notre vile se dégrade. Malgré ces points négatifs, je suis ravi d'être grand fort philippois. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : La proximité de la mer, ses étendues d'espaces verts et de plages ou l'on respire le grand air. La convivialité (surtout chez les anciens) avec qui l'on pourrait parler du passé pendant des heures et qui nous font rêver d'un monde disparu. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Le magnifique parc de l'Estran a l'abandon ! Un endroit magnifique ou il n'y a aucun banc, aucun jeu pour enfant, abandonné aux canettes en tous genres et seringues, motos cross vu dernièrement au risque d'accident avec les promeneurs ! Idem pour le city stade abandoné aussi aux ados alcoolisés. De même les beuveries nocturnes (toujours les mêmes) aux abords d'habitations empêchant les gens de dormir avant 5 heures du matin. Le trafic de drogue sous nos fenêtres en plein jour. Les abris bus cassés, les fleurs arrachées, les voitures stationnées sur les trottoirs voir même du mauvais côté sans cesse. Quelle désolation pour notre chamante ville si rien n'est fait a l'avenir !

Signaler Daisy -  11/03/2011

Que de souvenirs : J'ai habité grand fort philippe de 1976 à 1990 environ, j'y ai un tas de souvenirs avec notamment mes parents, frères et s?ur. J'habite maintenant à oye plage aux ecardines et je passe toujours par grand fort pour aller au travail. Un peu de nostalgie je pense. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Les souvenirs d'avant. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Rien, j'aime tout.

Signaler Alain -  08/03/2011

Je suis natif de gravelines, j'ai habité grand fort : Mes grands parents maternels habitaient ce hameau d'antan, mon grand père a fait l'Islande et c'est à grand fort que j'ai connu mon premier flirt en 1966, c'est déjà loin. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Son calvaire, ce petit restaurant (l'univers) qui, je crois, est fermé  depuis peu, dommage, on y mangeait bien, le patron était sympa. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Grand fort est venu trop moderne avec place. La plupart des rues ont perdu de leur charme, remplacé par des logements modernes.

Signaler Nad -  02/03/2011

Je n'aime plus grand fort : J'ai adoré le grand fort de mon enfance pouvoir aller à la plage avec mes copines, nager du "grand coté", aller chercher des" ainans", pêcher les crevettes avec sa baguernette, se promener le dimanche en famille dans les pâtures, la ducasse où il y avait de vraies loteries pour y gagner une grande poupée ou un kilo de sucre, les cafés, on sortait de l'un pour aller dans un autre, on pouvait même y danser, chez janine titac ou chez grosse tototte, le café de l'ancre avec "bebert la frite", ça c'était le bon temps. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : Ce qui reste de sa plage, la tranquillité. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : La disparition des magasins, le manque d'espace culturel et ses abris bus dégradés.

Signaler Juliette -  26/02/2011

Une ville qui a bercé mon enfance et adolescence : J'y ai vécu jusqu'à mes 21 ans, j'aimais beaucoup ma ville, c'était très tranquille, très joyeux avec tous ces bateaux dans le port, ces animations, mais quand j'y suis revenue au bout de quelques années, car j'ai beaucoup voyagé à l'étranger et me suis installée dans le sud de la France. Mon forflip avait bien changé et grandi. Ce que j'aime à Grand-Fort-Philippe : J'aime la convivialité des gens, tout le monde se salue, même les jeunes vous disent bonjour et ça vous ne le voyez pas dans les grandes villes. J'y reviens 2 fois par an, car toute ma famille y habite encore. Et puis la fierté d'avoir une rue qui porte le nom de mon arrière grand père et fière aussi de savoir qu'il a sauvé énormément de vies, car il était patron du canot de sauvetage, très beau bâtiment, toujours debout qui sert de musée maintenant. Une bonne chose. Ce que je n'aime pas à Grand-Fort-Philippe : Ce qu'il est devenu, c'est-à-dire tristounet, mis à part le loto, mais plus de café dansant comme chez jeannine ou marceau. J'ai un peu la nostalgie de mon enfance quand j'y retourne, le temps où les mamans sortaient les chaises sur les trottoirs pour papoter avec les voisines et nous regardaient jouer. Ça c'était super mais la télévision a tué tout cela et le reste. oMais j'aime toujours min fortflip quand môme. Et je n'ai pas oublié mon patois : c'est un vrai régal que de le parler quand j'y retourne. Grosses bises a ceux qui me reconnaitront.

Ma note
Vous êtes membre ? Connectez-vous

Les informations recueillies sont destinées à CCM BENCHMARK GROUP pour assurer la modération de ses forums et les notifications liées aux interventions.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et d'effacement de vos données personnelles dans les limites prévues par la loi.

En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Où est Grand-Fort-Philippe sur la carte de France ?

Villes proches de Grand-Fort-Philippe