Ses magnifiques images de Pékin vu du ciel lui ont valu une arrestation

Ses magnifiques images de Pékin vu du ciel lui ont valu une arrestation Trey Radcliff, un photographe néo-zélandais s'est fait retenir par la police chinoise pour avoir capturé des images de Pékin avec son drône.

En voyage dans la capitale chinoise pour quelques jours, Trey Radcliff a eu l'occasion de filmer d'incroyables images de la ville à l'aide d'un drone. La Cité interdite ou encore le Palais d'été, il filme les plus beaux monuments de pékin sous des angles inédits.

Chargement de votre vidéo
"Ses magnifiques images de Pékin vu du ciel lui ont valu une arrestation"

Il n'aurait eu aucuns ennuis s'il n'avait pas fait voler son drone dans le parc Beihai. Et pour cause, il ne savait pas que derrière les arbres de ce jardin impérial se cachaient les plus importants bâtiments du gouvernement chinois et de la NSA. Un officier l'a donc escorté jusqu'au poste de police le plus proche pour obtenir des explications.

Après de nombreuses négociations, le photographe a réussi à prouver ses bonnes intentions, affirmant qu'il était ici pour montrer Pékin sous son plus beau jour dans ses vidéos. Plus de peur que de mal pour cet artiste néo-zélandais qui s'est tout de même vu confisquer son drone au lendemain de son arrestation. On ne rigole pas avec le gouvernement chinois !

Trey Radcliff raconte toute son histoire sur son blog.