Réouverture des frontières : Portugal, Italie, Espagne, Grèce, Tunisie... Où peut-on partir cet été ?

Réouverture des frontières : Portugal, Italie, Espagne, Grèce, Tunisie... Où peut-on partir cet été ? La proposition devrait être faite ce vendredi : la France va demande la réouverture commune des frontières de l'espace Schengen pour le 1er juillet. Suivez les dernières infos et les dates de réouverture des frontières par pays.

[Mis à jour le 5 juin 2020 à 11h05] Alors que l'année scolaire 2020 se termine dans moins d'un mois dans un contexte encore très particulier, les Français sont nombreux à se poser des questions concernant le déroulement des grandes vacances : où sera-t-il possible de partir cet été ? Voyager en Europe et en Méditerranée est-il autorisé ? Fin mai, Édouard Philippe avait présenté la nouvelle phase du plan de déconfinement et affirmé sa volonté de permettre les voyages en Europe cet été, précisant que cette décision demandait une "coordination" au niveau européen. Ce vendredi 5 juin 2020, la France devrait proposer la réouverture des frontières de l'espace Schengen pour le 1er juillet lors de la réunion des ministres de l'Intérieur européens par visioconférence, indique BFMTV. De plus, la France souhaite que toutes les frontières intérieures de l'Union européenne soient rouvertes dès le 15 juin prochain.

Plusieurs pays ont d'ores et déjà annoncé la réouverture de leurs frontières dans les semaines à venir. Durement touchée par le coronavirus et sortant progressivement du confinement, l'Espagne a annoncé qu'elle rouvrira ses frontières aux touristes cet été. Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnol, a ainsi affirmé à ce sujet : "Je vous annonce qu'à partir du mois de juillet, l'entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en toute sécurité. Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays. Nous garantirons que les touristes ne courent aucun risque et qu'ils n'apportent pas non plus de risques à notre pays". Bonne nouvelle puisque l'Espagne est depuis plusieurs années la destination préférée des Français pour les vacances. Selon le quotidien EL PAÍS, des négociations seraient en cours pour établir des couloirs sûrs entre pays. La péninsule ibérique pousse d'ailleurs à une reprise coordonnée des déplacements en Europe le 15 juin, qui pourrait devenir le "D-Day" du tourisme.

Pour relancer le tourisme, le gouvernement italien a rouvert ses frontières aux citoyens européens le 3 juin dernier. Il a également annulé la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule, d'après des sources officielles. Ces mesures s'appliquent "dans le respect des liens dérivant de l'ordre juridique de l'Union européenne", précise le communiqué. L'Autriche et l'Allemagne prévoient déjà de rétablir à partir du 15 juin la libre circulation à leur frontière commune. Cet assouplissement permettra notamment les voyages d'affaire et les visites familiales. Alors que l'Espagne vient d'annonce la réouverture de ses frontières pour cet été, le Royaume-Uni a annoncé ce week-end la mise en place d'une quatorzaine obligatoire pour les voyageurs arrivant de l'étranger à partir du 8 juin. Cette mesure, qui sera réexaminée " toutes les trois semaines" , doit accompagner le déconfinement progressif du Royaume-uni. Les voyageurs en quarantaine, à leur domicile ou à l'hôtel, feront l'objet de contrôles aléatoires et les contrevenants s'exposeront à une amende de 1 000 livres selon la presse britannique.

En Grèce, le tourisme reprendra dès le 15 juin avec des vols autorisés en provenance de plusieurs pays de l'UE dont la France. Les voyageurs décollant de l'Union européenne ne seront pas soumis à des mesures strictes de quarantaine, à l'exception des passagers en provenance des régions les plus touchées par le coronavirus : l'Ile-de-France, quatre régions italiennes, quatre autres en Espagne… "Cela dépendra maintenant de l'aéroport d'origine, non du pays (d'origine)", a expliqué un responsable du gouvernement à l'AFP. De son côté, l'Office national hellénique du tourisme a publié un communiqué dans lequel il donne plus d'indications sur la reprise des vols vers la Grèce. Jusqu'au 15 juin, les vols internationaux sont autorisés vers le seul aéroport international d'Athènes. " Tous les visiteurs sont soumis à un test à leur arrivée et doivent passer une nuit dans un hôtel désigné dans l'attente de leur résultat". Du 15 au 30 juin, les vols internationaux sont autorisés vers les aéroports d'Athènes et de Thessalonique. Le passager qui décolle d'un aéroport se trouvant dans la liste EASA des zones affectées par le coronavirus, comme l’Île-de-France, devra accepter un isolement de 7 ou 14 jours. A partir du 1er juillet, les vols internationaux seront autorisés vers tous les aéroports de Grèce. Les visiteurs seront éventuellement tenus de passer " un test d'échantillonnage aléatoire à l'arrivée ", affirme l'office de tourisme.

La Belgique rouvrira à compter du 15 juin ses frontières avec les autres pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni et les quatre pays de l'espace Schengen non membres de l'UE, a annoncé mercredi la Première ministre. Sophie Wilmès a toutefois recommandé aux voyageurs de s'assurer que leur déplacement était possible car "chaque pays décide seul de l'ouverture de ses frontières" à ses propres conditions. Par ailleurs cafés, bars et restaurants pourront rouvrir en Belgique sous conditions à partir du 8 juin, a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse.

Dans un communiqué, les autorités tunisiennes ont annoncé la réouverture des frontières maritimes, terrestres et aériennes de la Tunisie pour le 27 juin. La position française énoncée ce 28 mai lors de la présentation du plan de déconfinement est un pas important par rapport aux déclarations de début mai. Plus tôt dans le mois, Jean-Yves Le Drian avait en effet confirmé les propos d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe en affirmant que les Français ne pourraient pas partir en vacances à l'international cet été et devraient ainsi rester dans l'Hexagone ou entre Européens en fonction de la réouverture progressive des frontières. Aujourd'hui, les frontières de Schengen sont fermées aux non-Européens et l'accès au territoire français est soumis à des restrictions. "Celles-ci sont fermées et resterons fermées. [...] Un étranger hors Europe ne peut pas rentrer". La position pourrait donc changer très prochainement.

Quelles sont les restrictions de voyages dans le monde ?

Selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations-unies, tous les pays du monde ont mis en place des restrictions sur les voyages. "C'est la plus forte limitation des voyages internationaux jamais observée dans l'histoire et, à ce jour, aucun pays n'a levé les restrictions imposées en réponse à la crise", prévient l'OMT. Pour le moment, il n'est donc pas possible de partir en vacances, en train ou en voiture dans un pays frontalier comme en avion à des milliers de kilomètres. Selon le rapport en date du 29 avril 2020, des 217 destinations dans le monde, 45 % ont fermé, totalement ou en partie, leurs frontières aux touristes, 30 % ont suspendu, totalement ou en partie, les vols internationaux, 18 % interdisent l'entrée aux voyageurs en provenance de pays spécifiques ou ayant été en transit dans des destinations spécifiques et 7 % appliquent différentes mesures comme les mesures de quarantaine ou d'auto-isolement pendant 14 jours ou encore des mesures liées aux visas.

Christophe Castaner a annoncé de son côté que les frontières seront fermées jusqu'au 15 juin au sein de l'Europe, entre pays européens, sauf pour les travailleurs frontaliers. Les frontières extérieures de l'Union restent fermées jusqu'à nouvel ordre. Selon les informations de BFMTV, Emmanuel Macron a évoqué l'hypothèse d'une fermeture des frontières de l'espace Schengen au moins jusqu'à septembre lors d'une visioconférence avec les partenaires sociaux. Un comité interministériel a été programmé le 14 mai prochain concernant la question de la relance des installations touristiques dans l'Hexagone. En attendant, le gouvernement encourage les Français à planifier leurs vacances sur le territoire national. Dans un communiqué,  la Commission Européenne a invité les États membres de l'espace Schengen et les pays associés à l'espace Schengen à prolonger la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'UE de 30 jours supplémentaires, jusqu'au 15 juin : "La levée des restrictions en matière de déplacements devrait être progressive : comme souligné dans la feuille de route européenne commune sur la levée des mesures de confinement, les contrôles aux frontières intérieures devront être arrêtés de manière progressive et coordonnée avant que les restrictions aux frontières extérieures soient assouplies, dans une seconde phase".

Quels sont les pays européens qui ferment leurs frontières aux Français ?

De nombreux pays ont décidé de fermer l'accès à leur territoire. Voici une liste non exhaustive des pays en Europe dans lesquels les Français ne peuvent pas entrer suite à la propagation du coronavirus et des mesures sanitaires mises en place :

  • Pologne : après avoir fermé ses frontières aux étrangers, la Pologne a annulé lundi les vols intérieurs jusqu'à nouvel ordre.
  • Allemagne : Le pays a annoncé la quasi-fermeture de ses frontières avec la France, le Luxembourg, la Suisse, l'Autriche et le Danemark. Seuls les travailleurs transfrontaliers et les marchandises pourront désormais circuler.
  • Autriche : L'Autriche a mis en œuvre la quasi-fermeture de sa frontière avec l'Italie en instaurant des contrôles rigoureux, dans le sud du pays, aux points de passage empruntés par les automobilistes qui doivent désormais présenter un certificat médical.
  • Malte : les autorités maltaises ont annoncé la suspension de tous les vols avec la France, l'Allemagne, la Suisse et l'Espagne à compter du 11 mars minuit. Les ressortissants de ces pays qui arriveraient à Malte par d'autres routes aériennes à compter de cette date doivent s'astreindre à un auto-confinement de 14 jours sous peine d'être sanctionnés d'une amende d'un montant de 1000 euros.
  • L'Espagne : Lundi 16 mars, le gouvernement espagnol a annoncé la fermeture de ses frontières terrestres.
  • Trinité-et-Tobago : les autorités de Trinité-et-Tobago ont annoncé l'interdiction d'entrée sur le territoire pour les personnes ayant voyagé et transité par la France.
  • République tchèque : les autorités tchèques interdisent l'entrée sur leur territoire, pour 30 jours, des voyageurs des "zones à risque" dont la France.
  • Slovaquie : les autorités slovaques ont décidé de fermer leurs frontières à tous les étrangers.
  • Pologne : face à l'épidémie de coronavirus, la Pologne a décidé de fermer ses frontières.
  • Norvège : Les étrangers sans permis de séjour en Norvège ne sont plus acceptés sur le territoire norvégien. La France est définie par les autorités norvégiennes comme zone à risque
  • Danemark : les autorités danoises ont fermé les frontières à tous les étrangers non-résidents ou ne travaillant pas au Danemark.

Quels sont les pays qui ferment leurs frontières aux Français en Asie ?

  • Chine : le Ministère chinois des Affaires Etrangères a annoncé le 26 mars suspendre temporairement l'entrée en Chine des ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour encore valables. Toutes les politiques en matière de visas sont concernées par cette suspension temporaire d'entrée, comme le visa gratuit de transit jusqu'à 72h/144h applicable dans certaines régions, telles que Beijing ou encore Shanghai, tout comme l'exemption de visa de 30 jours pour les voyageurs désireux de visiter l'île de Hainan. Seuls les titulaires de visas diplomatiques, de service, de courtoisie ou "C" équipage ne seront pas affectés par cette mesure.
  • Thaïlande : le pays a fermé toutes ses frontières - terrestres, maritimes et aériennes - aux étrangers qui tentent d'entrer dans le pays. L'état d'urgence restera en vigueur jusqu'à la fin avril 2020.
  • Russie : le pays a annoncé la fermeture de toutes ses frontières le 28 mars. La mesure est entrée en vigueur dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 mars, à minuit heure locale. La frontière avec le Bélarus, habituellement ouverte et se traversant sans contrôle douanier, a également été fermée.
  • Laos : le pays a fermé a fermé ses frontières aux Français jusqu'au 20 avril
  • Qatar : A compter du 19 mars inclus, pour une durée de 14 jours renouvelable, l'entrée sur le territoire qatarien n'est plus possible pour personne, sauf pour les Qatariens.
  • Vietnam : les autorités vietnamiennes ont annoncé que toute personne en provenance de l'espace Schengen (dont France) ou ayant séjourné / transité dans l'espace Schengen dans les 14 jours se verra refuser l'accès au territoire vietnamien.
  • Sri Lanka : les autorités locales ont annoncé que tous les voyageurs en provenance ou ayant transité au cours des 14 jours précédents par la France, l'Espagne, l'Allemagne, la Suisse, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, l'Italie, l'Iran, la Corée du Sud et ou l'Autriche seront interdits d'entrée sur le territoire.
  • Oman a suspendu tous les visas touristiques pour les étrangers.
  • Singapour : Singapour refusera à partir de lundi l'entrée sur son territoire ou le transit aux voyageurs s'étant rendus en France au cours des 14 derniers jours.
  • Liban : le pays a classé la France parmi les pays visés par une interdiction d'entrée des voyageurs.
  • Inde :  L'Inde ne délivre plus de visas aux ressortissants de plusieurs pays (dont la France, l'Espagne et l'Allemagne) et annule les visas en cours de validité. Les voyageurs de nationalité française ou en provenance des aéroports français ne sont plus admis en Inde. Le visa des voyageurs arrivés en Inde avant le 11 mars reste valide.
  • Israël : les autorités israéliennes ont annoncé début mars l'interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens dont l'Allemagne et l'Espagne d'entrer sur leur territoire.
  • Mongolie : les autorités mongoles ont suspendu toutes les liaisons aériennes et ferroviaires internationales jusqu'au 28 mars inclus.
  • Jordanie : à compter du 16 mars, les voyageurs français ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire. Les touristes présents en Jordanie sont invités à contacter leur agence de voyage et leur compagnie aérienne pour l'organisation de leur retour.

Quels sont les pays qui ferment leurs frontières aux Français en Amérique ?

  • Etats-Unis : les Etats-Unis ont interdit depuis le vendredi 13 mars tous les voyageurs en provenance de l'Europe hors Royaume-Uni. Donald Trump a également annoncé la fermeture temporaire de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada pour tous les déplacements "non-essentiels".
  • Canada : le pays ferme ses frontières à tous les étrangers.
  • Argentine : interdiction d'entrer en Argentine (par voie aérienne, terrestre ou maritime), pour tous les étrangers non-résidents en Argentine et ayant, au cours des 14 derniers jours, séjourné ou transité par l'une des zones ou pays affectés par la circulation intense du virus dont l'Union européenne.
  • Cuba a fermé ses frontières aux Français jusqu'au 24 avril.
  •  La Jamaïque interdit les Français d'entrée sur le territoire.
  • Salvador : les autorités locales ont pris la décision d'interdire l'entrée sur le territoire à tous les étrangers.
  • Guatemala : à compter du 12 mars, les citoyens européens se verront refuser l'entrée sur le territoire.

Quels sont les pays fermés aux Français en Afrique ?

  • L'île Maurice n'autorise plus aucun atterrissage depuis ce jeudi matin et pour les quinze prochains jours. Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de mettre fin à leur séjour et de regagner dès que possible la France.
  • Le Maroc a suspendu les vols et les bateaux en provenance de France.
  • La Tunisie a décidé la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes.
  • Algérie : le pays a décidé de suspendre toutes ses liaisons avec l'ensemble des pays européens pour tenter d'endiguer la pandémie.
  • Kenya : les autorités locales ont décidé d'interdire l'accès au territoire à toute personne en provenance d'un pays ayant des cas déclarés de COVID-19, dont la France.
  • L'Afrique du Sud : le président Cyril Ramaphosa a déclaré l'état de catastrophe nationale et engagé une série de mesures, parmi lesquelles l'interdiction des voyages à destination et en provenance de pays comme l'Italie, l'Allemagne, la Chine et les Etats-Unis jusqu'au 31 mai.
  • L'Angola : l'état d'urgence a été déclaré le 25 mars. Des mesures de restriction de la circulation des personnes et de l'ouverture des commerces sont entrées en vigueur le 27 mars. Les frontières terrestres du pays sont fermées.
  • Le Cap-Vert : l'état d'urgence a été décrété le 27 mars et le pays respecte un strict confinement. Les frontières extérieures, comme intérieures, aériennes et maritimes sont fermées.
  • Madagascar : le pays a annoncé mardi 17 mars et ce jusqu'au 20 avril, la suspension de toutes les liaisons aériennes avec le reste du monde, et non plus seulement l'Europe.
  • Sénégal : le pays a annoncé la suspension de ses liaisons aériennes avec la France, l'Italie et cinq autres pays d'Europe et d'Afrique du Nord.

Quels sont les pays fermés aux Français en Océanie ?

  • Australie : le gouvernement australien a décidé d'interdire l'accès à tous les non-citoyens et non-résidents, avec des exemptions uniquement pour les citoyens australiens, les résidents permanents et leur famille immédiate, y compris les conjoints, les tuteurs légaux et les personnes à charge.