Créteil : un couple cambriolé, la jeune femme violée, l'agression antisémite suspectée

Créteil : un couple cambriolé, la jeune femme violée, l'agression antisémite suspectée Des hommes armés sont suspectés d'avoir cambriolé, lundi midi à Créteil (Val-de-Marne), deux jeunes gens parce que l'un deux était juif. La femme aurait été violée.

Il est environ midi, lundi, quand trois hommes encagoulés et gantés pénètrent dans cet appartement de Créteil, situé dans le quartier du Port, près du lac. A l'intérieur, se trouvent un des fils des propriétaires, âgé de 21 ans, et son amie, qui a 19 ans. Le couple est braqué, puis ligoté. Selon l'AFP qui cite des sources proches de l'enquête, un des agresseurs affirme à ses victimes qu'ils connaissent les origines juives de la famille du garçon et qu'ils savent où est l'argent. Pendant plus d'une heure, l'appartement est fouillé de fond en comble. Les agresseurs exigent les bijoux, les ordinateurs, les téléphones portables et les cartes bancaires. Comble de l'horreur : la jeune femme est isolée dans une autre pièce, puis violée. Les trois hommes finissent par quitter les lieux.

Quelques heures plus tard, aux alentours de 16 heures, deux des agresseurs présumés sont interpellés par la Brigade anticriminelle de Créteil. Ils sont en possession des bijoux du couple et "formellement reconnus" par les deux victimes. Agés de 19 et 20 ans, ils sont déjà connus des services de police. Le troisième, lui, a été interpellé mercredi. L'un des gardés à vue habite dans une rue adjacente à celles des victimes. Mardi soir, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a dénoncé une "agression antisémite sauvage", alors que le nombre d'actes antisémites a bondi durant les sept premiers mois de l'année en France (+91 % par rapport à la même période, en 2013). Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, lui, a fait part de son "indignation" et estime que "le caractère antisémite" de l'agression "semble avéré".

En vidéo - Après avoir réussi à prendre la fuite lundi, le troisième agresseur présumé a fini par être interpellé mercredi.

Article le plus lu - Un proche de Jacques Chirac fait le point sur sa santé › Voir les actualités

Annonces Google