Dieudonné : les pro-quenelle identifiés, son site piraté

Le site de Dieudonné a été hacké par un pirate du Web. Son but : identifier les "maîtres quenelliers", autrement dit tous ceux qui font le geste de la quenelle.

[Mis à jour le 13 décembre à 09h17] Décidément, le geste polémique dit de la "quenelle" n'a pas fini de faire parler de lui. Un hacker a décidé de pirater le site de Dieudonné avec l'intention de "délivrer les milliers, d'adresses, noms et prénoms et mails des admirateurs/clients de Dieudonné". Sur le site de l'humoriste (http://dieudospherehacked.over-blog.com/), ce n'est pas la page d'accueil qui apparaissait le jeudi 12 décembre, mais une page sur laquelle le pirate publiait l'identité et la profession de personnes ayant fait le geste de la quenelle, photos à l'appui.

Pourquoi avoir hacké le site de l'humoriste ? Pour le pirate, Dieudonné est un "raciste notoire" qui "propage en France un endoctrinement antisémite". "Sous couvert d'humour de désobéissance et de liberté d'expression, il est plus facile pour Dieudonné de faire passer son message antisémite qu'un simple fasciste beauf au crâne rasé" écrit-il. Le hacker dit appartenir à "l'Union libertaire contre l'antisémite névrosé" et invite tous ceux qui le souhaitent à "identifier les quenelliens", qui sont, selon lui, des antisémites ou des racistes qu'ils faut dénoncer. 

"Je vais commencer par vous livrer les clients. Ils ont tous acheté un objet sur le site de Dieudonné. Suivront les quenelliers, les inscrits a la newsletter, les membres etc." explique le pirate. Une démarche fondée sur une conviction profonde et sans doute sincère : celle de lutter contre le racisme et l'antisémitisme. En revanche, la légalité de celle-ci est plus que contestable.

Un nouveau débat féroce sur Internet

Dans la journée du 12 décembre, de nombreux message d'indignation et de soutien aux "maîtres quenelliers" (selon l'expression consacrée de Dieudonné lui-même), ont été postés sur les réseaux sociaux. Beaucoup s'érigent contre cette "délation" et la comparent à de "sombres manoeuvres" dignes des "heures les plus sombres du fascisme". Plusieurs internautes ont décidé de se présenter ouvertement comme des adeptes de la quenelle sur Facebook et sur Twitter, en réaction à ce piratage. D'autres soutiennent l'initiative et se réjouissent que Dieudonné ait été pris à son propre piège, quelques jours après que la marque "quenelle" ait été déposée par sa compagne, Noémie Montagne. Ce vendredi 13 décembre au matin, le site de Dieudonné était inaccessible, ni la page piratée, ni la page officielle n'étant disponible en ligne.

Le caractère raciste de la quenelle et de ceux qui la réalisent est, par ailleurs, encore l'objet de débats. Le geste de la quenelle fait l'objet d'une polémique grandissante. Geste potache, vulgaire et anodin au départ, il fait l'objet d'une récupération par certaines personnes qui y voient une référence à l'antisémitisme. D'autres s'en amusent et présentent le geste comme une référence à "l'empapaoutage". Depuis peu, la quenelle est devenue une marque déposée.

EN VIDEO - Historique de la "quenelle" de Dieudonné :


Article le plus lu : Edouard Philippe : les petits secrets d'un Premier ministre : voir les actualités

Dieudonné / Antisémite

Annonces Google