Dieudonné : suspecté de blanchiment, il aurait envoyé plus de 400 000 euros au Cameroun

Le polémiste aurait organisé son insolvabilité en envoyant de fortes sommes d'argent à l'étranger, selon une information dévoilée par Le Monde.

C'est le quotidien Le Monde qui dévoile cette information dans une alerte datée de ce mardi 7 janvier 2014 : Dieudonné aurait organisé son insolvabilité et aurait envoyé plus de 400 000 euros au Cameroun depuis 2009. Dont 230 000 euros pour la seule année 2013. Le journal explique ainsi qu'une enquête a été ordonnée par le parquet de Chartres depuis un an, le procureur de Chartres ayant ainsi été saisi en janvier 2013 d'un signalement de Tracfin. Cette organisation, qui est la cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, pointait alors des mouvements potentiellement suspects autour des comptes de certains proches de Dieudonné.

Une enquête préliminaire pour blanchiment, organisation d'insolvabilité et fraude fiscale a donc été ordonnée. Des associations anti-racistes ont pris la parole ces derniers jours pour dénoncer le fait que Dieudonné ne payait pas les amendes et dommages et intérêts liés à ses condamnations. La révélation de ces soupçons de blanchiment est sans doute un nouveau coup dur pour Dieudonné, après l'interdiction dans plusieurs villes du spectacle de l'humoriste intitulé "Le Mur", suite à la circulaire élaborée par l'exécutif. Le polémiste a déjà assuré qu'il allait contre-attaquer en justice face à ces interdictions de se produire sur scène.

EN VIDEO – Alain Juppé, maire de Bordeaux, a annoncé l'interdiction du spectacle de Dieudonné dans sa ville.

Article le plus lu : La photo officielle d'Emmanuel Macron dévoilée : voir les actualités

Cameroun / Dieudonné