Le scandale des décorations fait trembler la République

Le président Jules Grévy a été contraint à la démission. © Red devil 666 - Wikimédia
Un gendre peut vous causer bien des problèmes. En 1887, le président de la République Jules Grévy l'apprend à ses dépens. Le gendre en question s'appelle Daniel Wilson, un député républicain d'Indre-et-Loire affairiste et ambitieux. Depuis quelques années, l'homme a mis en place un petit commerce très fructueux avec son ami, le général Caffarel. Ils reçoivent de belles sommes d'argent d'hommes vaniteux et, en échange, usent de leur influence pour leur octroyer une décoration. Une légion d'honneur se négocie entre 25 000 et 100 000 francs d'alors...  En tout, 23 000 demandes de décorations lui seraient parvenues. L'affaire éclabousse le président Ferry, père de l'épouse de Wilson... De violentes manifestations demandent son départ. Le 2 décembre, en début d'après-midi, le président démissionne. L'affaire favorise l'ascension politique du général Boulanger, flamboyant représentant du nationalisme tricolore, prêt à renverser la République...