Résultats des départementales dans l'Herault : FN des champs contre PS des villes ?

Résultats des départementales dans l'Herault : FN des champs contre PS des villes ? Les élections départementales dans l'Hérault devraient être largement déterminées, dès ce soir, par la confrontation entre l'électorat de Montpellier et celui de Béziers et des campagnes du département.

Les élections municipales dans l'Hérault en 2014 laisseront sans doute des traces jusqu'aux départementales cette année. Dans l'Hérault en effet, les élections départementales s'annoncent particulièrement scrutées après ce qui s'est passé en mars 2014 dans le département. On le sait, l'Hérault est marqué par un contraste fort entre le vote urbain, généralement tourné vers le Parti socialiste, et un vote plus rural, tourné vers la droite voire l'extrême droite. En témoigne l'élection à Montpellier de Philippe Saurel, bien que dissident de gauche, tandis que Béziers optait pour le candidat soutenu par le FN Robert Ménard. Aujourd'hui, la poignée de cantons que compte Béziers est un objectif affiché du Front pour les élections départementales. A Béziers 1 (sud), comme à Béziers 2 ou à Béziers 3 (est), on s'attend à voir élu un candidat du FN dimanche prochain.

Mais d'autres cantons sont, eux aussi, dans le collimateur du Front national : Cazouls-lès-Béziers, Frontignan, Lunel, Mauguio, Meze mais aussi Pezenas pourraient porter le compteur des cantons FN à 9 cantons au total. Un chiffre impressionnant (le FN ne comptant aujourd'hui qu'un conseiller départemental sortant à l'échelle nationale), mais largement insuffisant quand on sait que le département compte désormais 25 cantons depuis le redécoupage de 2014. Les 5 cantons de Montpellier (les 7 si l'on compte la périphérie), devraient en effet rester à l'écart du vote frontiste si l'on en croit les résultats des dernières l'élection. Pour parvenir à trouver une majorité à l'issue des résultats des élections départementales 2015, il faudra que le FN s'allie avec d'autres formations politique; Et même en position de force, les candidats ne devraient pas être nombreux.

EN VIDEO - Elections au rabais ?

Article le plus lu - Le procès Georges Tron reprend › Voir les actualités

Annonces Google