Luisa Valls : la mère de Manuel Valls décrit "un enfant qui avait le goût de l'ordre"

Luisa Valls : la mère de Manuel Valls décrit "un enfant qui avait le goût de l'ordre" Manuel Valls se lance dans une séquence de communication assez étonnante. Des confessions sur Canal +, un documentaire sur lui sur France 3 dans lequel s'exprime sa mère... Le Premier ministre se révèle un peu plus.

Ce lundi 13 avril, un documentaire signé Franz-Olivier Giesbert diffusé sur France 3 dresse le portrait de Manuel Valls. Et comme toute bonne biographie télévisuelle qui se respecte, c'est bien évidemment par les racines et la famille du futur locataire de Matignon que commence l'histoire racontée par l'ancien directeur du Point. FOG a d'ailleurs réussi à interviewer une invitée de choix pour décrire l'enfance du futur Premier ministre. Lui-même sera sans doute surpris d'entendre les propos de sa mère, Luisa Valls. Des propos qui ne sont pas si flatteurs : "C’était un enfant qui avait le goût de l’ordre. Le soir, il se relevait de son lit pour vérifier que ses chaussons étaient bien rangés, parallèles, au pied de son lit" témoigne-t-elle. Voilà qui en dit long sur le caractère de celui qui allait devenir Premier ministre, d'autant qu'elle ajoute : "Il nous engueulait aussi quand on touchait à ses livres !"

Le Premier ministre souhaite manifestement montrer son amour de la France d'une manière moins convenue que d'habitude. Cette semaine, Manuel Valls se livre également à l'exercice des petites confessions dans l'émission Conversation secrète, diffusée mercredi sur Canal +. Il se confie auprès de Michel Denisot et notamment sur son enfance. On découvre en images son école maternelle, l'appartement dans lequel il a grandi. On le découvre aussi assez décontracté, parlant plus librement de sa relation avec François Hollande. D'abord pour ironiser sur l'ancien duo formé par Nicolas Sarkozy et François Fillon : "Il est Président, je suis Premier ministre, je ne suis pas son collaborateur". Ensuite pour répondre à cette formule que François Hollande lui avait adressée lors d'une cérémonie "Clémenceau n’a pas été président de la République, mais on peut réussir sa vie sans être président" ; Manuel Valls corrige : "On peut être heureux sans être Président. On peut être malheureux en étant Président".

EN VIDEO - Manuel Valls s'est découvert très jeune une passion pour la politique. Déjà, en 1982, il s'exprimait sur le chômage des jeunes à la télévision :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google