Île-de-France

la réforme territoriale ne prévoit pas de modification pour les frontières de
La réforme territoriale ne prévoit pas de modification pour les frontières de l'Ile-de-France © Montage Linternaute.com

Le débat n'a pas vraiment eu lieu. Si quelques géographes et hommes politiques ont promu l'idée d'une région Île-de-France élargie dans le Bassin parisien (par exemple en absorbant les départements de l'Oise ou de l'Eure et Loir), le statu quo l'a emporté. Il faut dire que malgré sa taille réduite, cette région est la plus peuplée de l'Hexagone avec près de 12 millions d'habitants. La démographie très dynamique - 15 naissances annuelles pour 1 000 habitants - est alimentée par la concentration des activités tertiaires à Paris et à la Défense. La question de l'avenir de la région Île-de-France réside surtout dans l'incarnation institutionnelle qui sera donnée au Grand Paris, qui sera concentré dans ses frontières. L'avenir du Conseil régional est flou : moteur d'une région active ou coquille vide ?

> Paris reste, bien entendu, la capitale 

Suggestions de contenus