La polémique derrière l'innovation du test Halal pour viande et alcool

La polémique derrière l'innovation du test Halal pour viande et alcool Avec un tube et une bandelette vendus 6,90 euros, tout un chacun pourrait savoir si sa viande ou sa boisson est halal. Innovation, arnaque, provocation ? Les réactions se multiplient.

[Mis à jour le 20 octobre à 16h36] Le lancement du "HalalTest" ne devrait pas passer inaperçu. Ce nouveau produit, inventé et développé par un jeune Français et un jeune Algérien, se présente comme un moyen de respecter les interdits alimentaires d'ordre religieux "en mettant à la disposition de tous les musulmans pratiquants un outil fiable, simple, rapide et abordable permettant d'identifier des produits interdits à la consommation par l'Islam comme le porc et l'alcoolé". Le site de la jeune entreprise précise que "le principal avantage des solutions d'analyse rapide HalalTest pour les professionnels est de donner un résultat extrêmement fiable en seulement quelques minutes". Le test Halal répond clairement à une vraie interrogation qui devrait trouver de nombreux clients sur ce marché : avec près de 6 millions de musulmans en France et des présomptions de plus en plus fortes des consommateurs depuis le scandale de la viande de cheval, le produit trouvera sûrement preneur, notamment chez les professionnels de l'alimentation. 

Concrètement, le test halal permet d'identifier la présence de porc et d'alcool dans les aliments. Le consommateur doit pour cela déposer un échantillon dans un petit tube puis y déposer une bandelette et de l'eau chaude. Au bout de quelques minutes (ou de secondes pour l'alcool), les résultats apparaissent sur la bandelette. Simple et rapide, certes. Sauf que depuis que les médias font échos du produit (Le Nouvel Observateur a été le premier à relever la commercialisation du HalalTest), les questions et les critiques se multiplient sur les réseaux sociaux.

Test halal ou détection de viande de porc ? 

Le produit n'est-il pas survendu ? En réalité, en effet, le HalalTest est extrêmement limité dans ses capacités de détection : "Il n'existe malheureusement à ce jour aucun test permettant de vérifier la méthode de sacrifice qu'une bête a subie" précise l'entreprise franco-algérienne. Et de justifier le nom de l'invention par la "fierté" de permettre à la communauté musulmane de ne "plus se retrouver face à la contrainte d'ingérer un aliment "Haram", fût-ce de l'alcool, du sang humain, ou encore de la viande de porc". La consommation de porc étant déjà interdite par les restrictions alimentaires indiquées par le Coran, il est compréhensible que les musulmans soient essentiellement intéressés par la possibilité de tester d'autres viandes. Or, le HalaTest n'est pas conçu pour tester la viande halal vendue dans le commerce (boeuf, poulet, agneau, etc.) afin de savoir si celle-ci respecte bien les modes d'abattage rituel. Impossible de savoir si les animaux ont bien été égorgés selon l'usage autorisé par la religion.

Viande halal, sujet sensible, facilement récupérable politiquement

Le test halal est avant tout un objet pratique à l'attention des consommateurs. Reste que l'abattage rituel en France demeure un sujet explosif dans l'Hexagone, imposé comme thème de campagne lors des présidentielles de 2012 par Marine Le Pen. Depuis deux ans et demi, la viande halal a cristallisé les critiques formulées sur cette singularité religieuse, d'aucuns évoquant le respect de la laïcité pour considérer qu'elle n'a pas sa place dans les cantines des écoles publiques. Un sujet délicat donc, les arguments des uns pouvant se mêler à des velléités de stigmatisation des autres. En outre, un autre sujet politique englobe plus largement la production de viande halal : l'abattage des animaux dans le respect de la tradition juive et musulmane est durement jugé par les défenseurs des animaux et les opposants aux excès de l'industrialisation de la viande. Le test halal sera-t-il récupéré également, comme pour souligner que le produit a été développé à l'unique attention d'une communauté ou de consommateurs exigeant les abattages rituels ? 

Le HalalTest est vendu 6,90 euros à l'unité, 125 euros pour une boite de 25 tests.

halal test capture
HalalTest permet en réalité de détecter la présence de porc dans les aliments. © Capture Halaltest.fr

Sur Twitter, les réactions sont déjà nombreuses :

Article le plus lu - Macron : sa réponse aux gilets jaunes › Voir les actualités

La polémique derrière l'innovation du test Halal pour viande et alcool
La polémique derrière l'innovation du test Halal pour viande et alcool

[Mis à jour le 20 octobre à 16h36] Le lancement du "HalalTest" ne devrait pas passer inaperçu. Ce nouveau produit, inventé et développé par un jeune Français et un jeune Algérien, se présente comme un moyen de respecter les interdits alimentaires...

Annonces Google