Prix Nobel : qui sera Prix Nobel de la paix 2016 ? [DATE, PRONOSTICS, HISTORIQUE]

NOBEL - Quel sera le palmarès du Prix Nobel 2016, notamment pour la paix ? Voici des pronostics mais aussi l'histoire de l'invention de ce prix considéré comme le plus prestigieux au monde.

[Mis à jour le 26 septembre 2016 à 17h16] L'INFO DU MOMENT - Le comité des prix Ig Nobel (prononcez Higuenobel) vient de décerner ses récompenses de l'année. C'était le 22 septembre 2016 à l'université de Harvard. Cette parodie du Prix Nobel couronne depuis 25 ans des scientifiques aux sujets de recherche improbables. Le credo de l'événement : s'intéresser aux travaux "qui font rire, puis réfléchir". Parmi les lauréats, on compte pour cette 26e édition des chercheurs ayant travaillé sur la sexualité des rats en pantalon (les porteurs de laine ou coton exclusivement étaient plus actifs que ceux de polyester), s'étant mis dans la peau de divers animaux ou s'étant interrogés sur la ou les raisons pour lesquelles les chevaux à crinière blanche attirent moins de mouches. Les prix ont été remis par de vrais lauréats du Nobel : un trophée en forme d'horloge XXL et un billet de 10 000 milliards de dollars zimbabwéens... ce qui vaut moins d'un centime d'euro.

 Si la connaissance n'a pas de prix, il existe quand même des distinctions comme le Prix Nobel. Et ce dernier sélectionne des lauréats très variés : cette année, pour la Paix, sont pressentis aussi bien le lanceur d'alerte Edward Snowden que le pape François ou encore Donald Trump. Née en 1896, cette prestigieuse distinction se divisait dès le début en cinq catégories - la paix, la littérature, la physique, la chimie et la médecine - auxquelles est venue s'ajouter plus tard une sixième (l'économie). Le comité du Nobel récompense chaque automne les auteurs de grandes avancées dans tous ces domaines.

Qui est le père du Prix Nobel ? Comment l'histoire a-t-elle commencé ? Combien de disciplines comprenait le Prix Nobel à sa création ? Pourquoi les prix sont-ils décernés à la fois par la Suède et la Norvège ? Quels sont les récipiendaires du Prix les plus emblématiques à travers l'histoire ? Qui sont les lauréats de la saison 2015 du Nobel ? Mais surtout, quel jour et à quelle heure va-t-on annoncer les lauréats de la saison 2016 et qui seront-ils ? Pour tout savoir sur le Prix Nobel, consultez notre dossier spécial.

Date du Prix Nobel 2016

Le ou les nom(s) des lauréats des prix Nobel sont connus chaque année début octobre, annoncés à Stockholm et Oslo ainsi que sur le site internet de la fondation, nobelprize.org. La "date du Prix Nobel 2016" correspond à la communication des identités des lauréats pour chaque discipline et se fait en réalité sur plusieurs jours selon qu'il s'agisse de la physique, de la médecine, de l'économie, de la chimie, de la littérature ou de la paix (cliquez sur les différents liens pour accéder aux dates et horaires voulus). Les annonces s'échelonnent ainsi pour l'instant du 3 au 10 octobre 2016. Les heures sont données en heure locale suédoise, identique à l'heure locale française. 

Nobel de paix 2016

Elie Wiesel, Nobel de la paix et survivant de la Shoah décédé en 2016. © LICHTFELD EREZ / SIPA

L'annonce du prix Nobel de la paix 2016 sera faite dès la première semaine d'octobre. Le Nobel de la paix 2015 avait été attribué au quartette du dialogue national tunisien - regroupant syndicat, patronat, Ordre des avocats et la Ligue tunisienne des droits de l'Homme - pour sa contribution à une transition démocratique en Tunisie. Bien que la liste des candidats soit tenue secrète, les personnalités pressenties pour l'édition 2016 vont du lanceur d'alerte Edward Snowden à la chancelière allemande Angela Merkel, en passant par le Pape François et même... le sulfureux candidat à la Maison Blanche Donald Trump ! Des anonymes peuvent aussi être primés, comme les habitants d'îles grecques venant en aide aux migrants ou encore des négociateurs dans le domaine du nucléaire iranien. Ou des organisations, comme l'Union européenne, récompensée en 2012. Le comité Nobel s'est déjà réuni une première fois le 29 février. Au printemps, les jurés ont dû extraire cinq noms sur les centaines de propositions faites par des parlementaires, ex-lauréats, professeurs d'université, ministres, etc.

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? Vendredi 7 octobre, à 11h du matin.

En vidéo - Retour sur le parcours d'Elie Wiesel, écrivain-journaliste rescapé de la Shoah et Prix Nobel de la paix en 1986, décédé à 87 ans le 2 juillet 2016. 

Nobel 2016 de littérature

Qui récoltera la précieuse récompense cette année ? En 2014, l'oeuvre de l'auteur français Patrick Modiano s'était vue couronnée. En 2015, le Nobel de littérature a été décerné à la journaliste et écrivaine biélorusse Svetlana Alexievitch, auteur de "la Fin de l'homme rouge", pour son "oeuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque". Engagée, celle-ci a consacré la majeure partie de ses écrits au monde soviétique passé et à la restitution de sa mémoire, en mixant documentaire et littérature. Le Nobel de littérature a également mis en lumière de grands noms du domaine littéraire comme Gabriel García Márquez, Toni Morrison, Alexandre Soljenitsyne, J. M. G. Le Clézio, Orhan Pamuk, Mario Vargas Llosa... et bien d'autres.

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? La date doit être communiquée par les organisateurs prochainement.

Nobel 2016 de physique

Le bénéficiaire du prix Nobel de physique en 2016 doit être dévoilé tout début octobre. S'agira-t-il cette année d'un duo comme en 2015 ? L'an passé, un binôme de chercheurs, Takaaki Kajita et Arthur B. McDonald, est en effet entré dans le cercle des scientifiques en possession du prestigieux prix. L'un de l'université de Tokyo, l'autre de la Queens University au Canada, ils ont tous deux été récompensés pour leur travail sur les neutrinos. Ils avaient réussi à clarifier les oscillations de ces particules élémentaires, et notamment à confirmer qu'elles possédaient une masse. Si l'on remonte plus loin dans le temps, le physicien américain d'origine allemande Albert Einstein fait partie des plus célèbres lauréats du Nobel de Physique, et pas "juste" pour sa théorie de la relativité ! Sa réception du prix Nobel de physique en 1921 marque en effet ses travaux audacieux (et inconnus du grand public) sur la lumière.

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? Mardi 4 octobre à partir de 11h45 du matin

Nobel 2016 de chimie

Marie Curie a reçu deux prix Nobel dans sa vie ! © LASKI / SIPA

Quels travaux récompensera le Nobel de chimie 2016 ? Le prix Nobel 2015 de chimie a souligné le travail de trois chercheurs à l'origine de la description des mécanismes moléculaires de réparation de l'ADN, véritable "boîte à outils" des cellules : le Suédois Tomas Lindahl, l'Américain Paul Modrich et le Turco-Américain Aziz Sancar. La physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française, Marie Curie, a été récipiendaire du Prix bien des années avant, le 10 décembre 1911. C'était "en reconnaissance des services pour l'avancement de la chimie par la découverte de nouveaux éléments : le radium et le polonium, par l'étude de leur nature et de leurs composés". Et il s'agissait de son second prix Nobel (!), puisqu'elle avait déjà obtenu le prix Nobel de physique en 1903 avec son mari Pierre Curie et Henri Becquerel, pour saluer leurs travaux sur la radioactivité.

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? Mercredi 5 octobre, à partir de 11 heures 45 du matin

Nobel 2016 de médecine

Le Nobel de médecine 2016 sera a priori le premier prix Nobel à être communiqué, ouvrant une fois encore la saison des Nobel. En 2015, l'éminente récompense avait été attribuée à l'Irlandais William C. Campbell, au Japonais Satoshi Omura et à la Chinoise Tu Youyou qui ont alors remporté conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine pour leurs travaux menés sur les maladies parasitaires. Autre lauréat emblématique du Prix en son temps, le biologiste et médecin autrichien Karl Landsteiner l'a reçu en 1930 "pour sa découverte des groupes sanguins chez l'humain".

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? Lundi 3 octobre, à partir de 11h30 du matin

Nobel 2016 d'économie

Dernières nées des disciplines récompensée par le Prix Nobel, les sciences économiques ne sont pas en reste, et devraient encore réserver de belles surprises cette année. Mais à qui sera décerné le Nobel 2016 d'économie, attribué en 2015 à l'économiste américano-britannique Angus Deaton ? Ce dernier a effectivement succédé, cette année-là, à son confrère français Jean Tirole, et ses travaux traitaient de l'inégalité des revenus et de la consommation. Egalement professeur à l'université de Princeton, l'homme a plus particulièrement été primé "pour son analyse de la consommation, de la pauvreté et du bien-être". Le chercheur est notamment parvenu à montrer que, si globalement, l'humanité vit un accroissement du bien-être depuis deux siècles (allongement de l'espérance de vie, recul de certaines maladies...), ce progrès est associé à un creusement tout aussi spectaculaire des inégalités...

  • Quand sera faite l'annonce cette année ? Lundi 10 octobre, à partir de 11h45 du matin

Histoire du Prix Nobel

Testament de l'inventeur suédois Alfred Nobel, père du prix éponyme. © BERTIL STILLING / AP / SIPA

Le père du Prix Nobel a voulu laisser l'image d'un homme bon après sa mort. Dans ses dernières volontés, via son testament du 27 novembre 1895, qui tenait sur une page (ci-contre), le chimiste suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite et vu par certains comme "un marchand de mort", a donc fait un voeu de taille : le produit de la succession sera distribué à ceux qui, au cours de l'année écoulée, auront rendu "les plus grands services à l'humanité". A sa mort en 1896, Alfred Nobel est l'un des hommes les plus riches du monde. 32 millions de couronnes suédoises (plus de 3 millions d'euros) sont ainsi mis au service d'une nouvelle fondation. Cette dernière est chargée de verser chaque année les revenus accumulés via le capital du millionnaire aux détenteurs des cinq prix Nobel, créés par la même occasion. Réservé à certains des meilleurs scientifiques, écrivains et artisans de paix du monde entier, le Prix Nobel a depuis acquis une renommée internationale. Il est même aujourd'hui considéré comme le Prix le plus prestigieux de tous.

Les cinq tout premiers prix de la fondation Nobel ont été décernés le 10 décembre 1901, par le roi de Suède ainsi que le Parlement de Norvège, quand les deux pays partageaient encore la même couronne (depuis 1815). A leur séparation, en 1905, une répartition des prix s'est faite : un prix Nobel de la paix dorénavant remis par la Norvège et des prix Nobel de littérature, physique, chimie et médecine remis par la Suède. Quant au prix Nobel d'économie, il a été créé en 1968 par la banque de Suède. S'il ne s'agit pas à proprement parler d'un prix "Nobel" car Alfred Nobel ne l'a pas couché dans son testament, il est couramment qualifié de "Nobel d'Economie". Dans la foulée de cette intégration, la Fondation Nobel a décidé de geler la liste des prix pour qu'aucune nouvelle discipline ne soit créée. Il n'y aura donc a priori jamais de Nobel de mathématiques. A ce sujet, la légende veut que le père du Nobel ait voulu se venger d'un rival en amour, un mathématicien du nom de Gosta Mittag-Leffler qui aurait séduit sa maîtresse, en ne créant pas de Nobel de maths. Mais selon deux auteurs suédois publiés dans la revue Mathematical Intelligencer, Lars Garding et Lars Hömander, cette version est contestable. D'après eux, deux raisons coexistent pour expliquer l'absence de cette discipline clé dans le panel du Nobel : A l'époque de la création du Prix Nobel, il existait déjà un prix scandinave de mathématiques ; et Alfred Nobel "n'aimait pas trop" cette discipline, qui heurtait sa nature pratique.

Entre 1901 et 2015, pas moins de 900 prix Nobel ont été attribués, dont 49 à des femmes. La France fait partie des nations les plus récompensées. Tous pays compris, le plus vieux lauréat de l'histoire du prix, Leonid Hurwicz, primé pour son travail en Economie, avait 90 ans le jour de l'annonce. Quant au plus jeune, il, ou plutôt elle, avait 17 ans ! Il s'agit de Malala Yousafzai, militante pakistanaise pour les droits des femmes récompensée en 2014 du prix Nobel de la paix.

Gain du Prix Nobel

Que reçoivent exactement les lauréats d'un prix Nobel ? Chacun d'entre eux bénéficie d'un diplôme et d'une médaille, mais aussi d'un chèque de 8 millions de couronnes (900 000 euros environ). Ce montant n'a pas été modifié depuis 2012 (et son rabotage) mais il était grimpé jusqu'à 10 millions de couronnes en 2001 (plus d'un million d'euros), jusque 2011. Les vainqueurs disposent de trois façons d'utiliser leur prime :

1.Engager des nouvelles recherches

2.Financer une ou des oeuvres de charité

3.Améliorer leur confort de vie (et/ou celui de leurs proches)

Au-delà du gain matériel, recevoir un Nobel permet d'acquérir une renommée internationale.

Refus du Prix Nobel

Le 22 octobre 1964, l'écrivain et philosophe Jean-Paul Sartre refuse le prix Nobel de littérature. Il en expliquera les raisons dans une lettre adressée aux journaux de Stockholm. Fidèle à ses valeurs, il continue d'abord de décliner toute distinction officielle (il l'a notamment déjà fait pour la Légion d'honneur), car pour lui "l'écrivain doit refuser de se laisser transformer en institution, même si cela a lieu sous les formes les plus honorables, comme c'est le cas". Ensuite, il s'appuie sur le contexte idéologique et précise que "le seul combat actuellement possible sur le front de la culture est celui pour la coexistence pacifique des deux cultures, celle de l'Est et celle de l'Ouest [en pleine guerre froide, ndlr]" et qu'elle doit "avoir lieu entre les hommes et entre les cultures, sans intervention des institutions." Si Sartre est le seul écrivain à ce jour à avoir refusé un Nobel, cela reste exceptionnel. Le seul autre lauréat à avoir refusé de son propre chef est le Duc Tho, un responsable politique vietnamien récipiendaire du Nobel de la paix en 1973. Il décline alors  la distinction reçue conjointement avec le diplomate américain Henry Kissinger, pour récompenser des efforts ayant abouti à un accord de paix au Vietnam. Pour le Duc Tho, le travail n'est en effet pas achevé, la paix pas réellement établie. Quant à Mère Thérésa, elle a accepté la distinction en 1979 mais a souhaité l'annulation du banquet de cérémonie. Préférant user des 7 000 dollars qu'il aurait coûté (environ 6 000 euros) pour la préparation d'un dîner à 2 000 sans abris, à Noël. Enfin, le romancier, poète et dramaturge irlandais Samuel Beckett a dit "oui" au Prix mais n'a pas voulu se rendre à Stockholm.

Littérature / Norvège