Incendie : plusieurs suspects arrêtés

INCENDIE - Après une brève accalmie fin juillet, il y a de nouveau des incendies en Corse-du-Sud, soupçonnés d'être d'origine criminelle. Plusieurs suspects ont été arrêtés pour les incendies de juillet. Retrouvez les dernières infos...

De nouveau départs de feu en Corse-du-Sud pour ce début du mois d'Août, notamment à Appietto, Palneca et Ocana. L'incendie d'Appietto et d'Afa est à présent éteint après avoir brûlé environ 80 hectares. A Palneca, l'incendie est toujours virulent, 120 hectares de forêt ont brûlé. A Ocana, un incendie a détruit 3 hectares de végétation. Bruno Maestracci, directeur du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) en Corse-du-Sud, estime que ces incendies sont d'origine criminelle.

28/07/17 -  10:11 - Plusieurs départs de feu d'origine volontaire selon les enquêtes en cours

Les enquêtes se poursuivent ce vendredi matin pour déterminer l'origine des incendies ayant ravagé le sud-est de la France et la Corse ces derniers jours. Et selon les premiers éléments des enquêtes menées, plusieurs des départs de feu seraient bien d'origine volontaire. "Dans les Bouches-du-Rhône, 25% des départs de feu sont de causes malveillantes" affirme ainsi sur franceinfo Vincent Pastor, expert des sapeurs-pompiers SDIS 13.

28/07/17 -  09:45 - A Artigues, le feu "fixé mais pas maîtrisé"

Artigues, dans le Haut-Var, représente ce vendredi matin le dernier foyer d'incendie important - avec des risques de reprise de feu de forêt restant toutefois globalement d'actualité dans le Sud de la France. Selon un porte-parole des pompiers qui s'est exprimé ce matin auprès de l'AFP, le feu à Artigues est en effet "fixé mais pas maîtrisé". Selon le Lieutenant-Colonel Maurice Galey auprès de Nice Matin : "Un feu fixé, c'est un feu qui est complètement encerclé par nos moyens et qu'on essaie de maintenir dans cette superficie brûlée et dans ce périmètre de dégâts. Mais ça veut dire que les risques demeurent." Le feu maîtrisé, c'est la phase suivante, lors de laquelle on reste vigilant sur la zone qui a pris feu, pour éviter qu'il reprenne.

27/07/17 -  11:56 - Bormes-les-Mimosas : où sont les centres d'accueil ?

Pour les personnes évacuées à Bormes-les-Mimosas, le préfet du Var rappelle sur Twitter où sont les centres d'accueil les plus proches. Il y en a quatre dans la commune : l'école de voile, le gymnase Pierre Quinon, la salle des fêtes et le collège Frédéric Mistral. Il y a aussi un centre d'accueil dans la salle du COSEC au Lavandou et à la salle Yann Piat de La Londe-Les-Maures.

27/07/17 -  11:12 - Selon le préfet du Var, les sites évacués de Bormes-les-Mimosas ne peuvent pas encore être "réintégrés"

Nous venons d'apprendre, par le préfet du Var sur Twitter, qu'"en raison des reprises de feux de forêt, il n'est pas encore possible de réintégrer les sites évacués de Bormes-les-Mimosas (Var)". Une troisième nuit en gymnase ou autre centre d'hébergement improvisé semble donc se profiler pour les vacanciers évacués.

27/07/17 -  09:51 - De plus en plus d'incendies à venir "à cause du changement climatique"

Les incendies frappant le sud de la France (parallèlement en période de sécheresse) depuis lundi ont déjà brûlé des milliers d'hectares et fait évacuer des milliers de personnes. Des incendies qui risquent bien de devenir plus fréquents à l'avenir et toucher la planète entière, alertent deux chercheurs ce matin sur Franceinfo, "à cause du changement climatique".

27/07/17 -  09:32 - La situation s'améliore dans le Var et les Bouches du Rhône

Dans les Bouches du Rhône (Carro, Peynier, Martigues), les incendies sont "maîtrisés" et en cours d'extinction a déclaré le SDIS ce matin. La situation est "plutôt favorable" à Bormes-les-Mimosas dans le Var, ont annoncé aussi les services de secours. Mais les pompier restent vigilants concernant d'autres départs de feu éventuels, en raison de la sécheresse et du vent.

26/07/17 -  16:43 - Bormes-les-Mimosas, Croix Valmer, Martigues, Peynier.. : les images des incendies (PHOTOS et VIDEOS)

Les incendies repartent actuellement dans le Sud-Est de la France. Les pompiers sont notamment sur quatre fronts principaux : Bormes-les-Mimosas, Croix Valmer, Martigues et Peynier. Des images impressionnantes circulent sur les réseaux sociaux.

La sécheresse, le vent et les fortes chaleurs faisaient craindre le pire aux pompiers du sud-est de la France, qui ont malheureusement eu raison. Malgré un appel aux touristes en vacances dans la région et aux résidents à la plus grande vigilance incendie du lundi 24 au jeudi 26 juillet (interdiction de fumer dehors, de faire du camping sauvage, de laisser ses déchets hors des poubelles) de nombreux feux se sont déclenchés depuis lundi. Ils ont touché notamment les Alpes-Maritimes (Carros, au Nord de Nice), le Vaucluse (La Bastidonne), la Corse et le Var (Croix-Valmer, Ramatuelle, Artigues à l'est d'Aix-en-Provence)...

Des voix dénoncent le manque de moyens et d'efficacité pour lutter contre les flammes, comme celle du maire de Biguglia en Haute Corse. "Si les Canadair ou les Trackers étaient intervenus le plus tôt possible... On n'en serait pas là", a-t-il déclaré mardi 25 juillet. D'autres dénoncent le manque de vigilance des touristes en vacances et des résidents dans les zones à haut risque d'incendie, comme Grégory Allione, directeur du SDIS des Bouches-du-Rhône et vice-président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. "Les habitants doivent prendre conscience qu'en Méditerranée, en Provence, en Corse, on doit avoir une attitude citoyenne, ne pas faire de feu, ne pas fumer, ne pas faire de barbecue, de travaux, dans les forêts. Si tout le monde respectait ces usages-là, nous aurions moins de départs de feu", a-t-il martelé.

Article le plus lu : Barcelone : attentat terroriste sur la Rambla : voir les actualités

Incendies