Comment déduire les frais quand on est VRP ?

Question de Serge (Les Touches)

Bonjour, mon épouse est VRP et je voudrais savoir s'il est possible de déduire, dans les frais réels, outre les dépenses liées aux déplacements professionnels, les frais de coiffeur, d'habillement, les frais de prothèses dentaires, liés à l'image ou à la présentation que mon épouse doit avoir face à la clientèle ?

Réponse de Catherine Buisson (juriste)

Les dépenses d'habillement ne constituent des frais professionnels que si elles se rapportent à des vêtements ou tenues spécifiques à la profession exercée ou qui, sans être à proprement parler spécifiques à cette profession, lui sont caractéristiques (notamment les vêtements de travail des ouvriers, la tenue des officiers, les combinaisons des moniteurs de ski...).Votre épouse VRP n'étant pas tenue au port de vêtements spéciaux ne peut en principe pas déduire de dépenses d'habillement car ses vêtements ne se distinguent pas de ceux portés dans les circonstances courantes de la vie. Toutefois la jurisprudence a pu admettre la déduction de dépenses vestimentaires et de coiffure eu égard à une profession spécifique (en l'espèce attachée de presse, conseil en communication) à condition d'établir que les frais engagées excédaient ceux correspondant normalement au niveau des revenus.
Concernant les frais de prothèses dentaires : ce n'est que dans des situations très exceptionnelles, pour tenir compte des conditions d'emploi imposées au salarié dont les fonctions exigent un contact direct et permanent avec le public, que les frais de prothèse dentaire peuvent, dans la limite de la moitié de la dépense qui reste définitivement à la charge du salarié, être regardés comme ayant un caractère professionnel. Votre épouse peut donc déduire en frais réels 50 % de ce qui lui reste à charge sur ses frais de prothèse dentaire (après remboursement de la sécurité social et de sa mutuelle).

Frais réels