Déclaration de revenus 2024 : comment la remplir quand on vient de partir à la retraite ?

Déclaration de revenus 2024 : comment la remplir quand on vient de partir à la retraite ?

DECLARATION DE REVENUS. La déclaration de revenus doit être remplie avec minutie par les retraités, surtout les nouveaux. Voici quelques conseils.

L'essentiel
  • Le fisc a adressé à tous les Français le formulaire à compléter, soit dans sa version papier, soit dans sa version web, pour déclarer leurs revenus perçus en 2023.
  • Un document qui apparaît fastidieux mais sur lequel seules quelques cases concernent la plupart des déclarants.
  • Pour les personnes parties à la retraite au cours de l’année 2023, le remplissage de la déclaration est tout de même un peu plus complexe qu’à l’accoutumée. Certains points ne doivent pas être oubliés.
Questions/réponses

Quels frais puis-je déduire grâce aux frais réels ?

Aux yeux du fisc, seuls les frais véritablement liés à l'activité professionnelle peuvent être déduits dans la déclaration de revenus. Cependant, il y a souvent débat entre le déclarant et l'administration fiscale sur les frais engagés. Cependant, voici ce qui peut être comptabilisé comme frais réels déductibles : Frais de repas, Frais professionnels liés au télétravail, Frais de vêtements spéciaux, Frais de documentation professionnelle, Cotisations versées aux syndicats et cotisations salariales aux comités d'entreprises, Frais kilométriques domicile-lieu de travail, Déplacements professionnels, Frais de formation, Locaux et équipements professionnels. Cependant, pour éviter tout conflit avec les impôts, il est préférable de garder tous les justificatifs en cas de contrôle.

Pourquoi une partie de ma déclaration est-elle déjà remplie ?

Ce peut être surprenant mais c'est tout à fait normal. Depuis une dizaine d'années, le fisc se charge de préremplir votre déclaration d'impôt grâce aux informations à sa disposition comme le montant de votre salaire, votre pension de retraite ou encore vos allocations chômage. L'administration a connaissance de ces éléments car les organismes qui vous versent de l'argent indiquent chaque mois les montants à la DGFiP, ce qui lui permet d'établir des pré-remplissages. Il faut cependant penser à vérifier les sommes qui sont inscrites.

Il faut bien déclarer la pension alimentaire reçue car les impôts peuvent vite vous retrouver

La personne qui reçoit la pension ou les pensions alimentaires doit suivre plusieurs étapes pour la déclarer. Lorsque la page "Sélectionnez ci-dessous les rubriques que vous souhaitez faire apparaitre", il faut cocher la case "Pensions, retraites, rentes, rentes viagères à titre onéreux". Sur la page suivante, il suffit ensuite simplement de remplir la case 1AO "Pensions alimentaires perçues" avec le montant reçu au cours de l'année. Mieux vaut être réglo avec le fisc car la personne qui déclare verser la pension doit obligatoirement donner l'identité du destinataire. L'administration peut donc très facilement recouper les données.

Bientôt une aide gratuite pour remplir sa déclaration

Une nouvelle fois les experts-comptables offrent leurs services aux contribuables qui en ont besoin pour remplir leur déclaration de revenus. Ces derniers peuvent contacter les professionnels de la fiscalité via un numéro vert, le 0800 065 432, afin de prendre un rendez-vous pour les 22, 23 29, 30 mai, 5 ou 6 juin prochains Les modalités de ces face-à-face (lieu, dates, horaires d’ouverture…) sont propres à chaque région. Pour les connaître, consultez le site Internet du dispositif.

Combien de contribuables paient l'impôt sur le revenu ?

Parmi les 40 millions de contribuables, tous ne paient pas d'impôt sur le revenu. Les plus modestes, bien qu'ils aient obligation de faire leur déclaration, ne sont évidemment pas imposés, tout comme certains foyers bénéficiant de plusieurs dispositifs d'abattements fiscaux. Au total, la France compte davantage de ménages ne payant pas d'impôts sur le revenus que de ménages en payant. En 2021, la part de foyers imposés était de 45,5%, soit 18,3 millions sur les 40,2 millions de contribuables.

Dois-je déclarer les revenus issus de Vinted ou Leboncoin ?

De très nombreux Français utilisent les plateformes de vente entre particuliers. Certains parviennent même à arrondir leurs fins de mois grâce à ce moyen. Mais quid des impôts ? Pas de panique, pour la plupart, il n'y a rien à faire. En effet, vous n'avez pas à déclarer vos revenus tant que vous n'avez pas gagner plus de 2000 euros sur Vinted, Leboncoin ou autre site similaire. Au-delà, il faut signaler ces revenus au fisc... sans pour autant être imposé. En effet, le fisc ne prélèvera une somme que si vous vendez et déclarez plus de 5000 euros de revenus sur un an.

Corriger une déclaration de revenus déjà déposée, c'est possible

Vous avez déjà rempli et signé votre déclaration de revenus mais vous venez de vous apercevoir d'une erreur ? Pas de panique. Les contribuables qui pensent s'être trompés peuvent toujours rectifier le tir, sans incidence auprès du fisc. Si vous avez fait votre déclaration en ligne, il suffit de vous reconnecter sur votre espace personnel et de faire les modifications qui vous intéressent. Si vous avez fait une déclaration papier et que vous l'avez déjà envoyée, vous pouvez envoyer une déclaration rectificative qui doit reprendre l'intégralité des rubriques vous concernant y compris celles pour lesquelles aucune modification n'est apportée. Sur la première page, vous devrez écrire "DÉCLARATION RECTIFICATIVE, ANNULE ET REMPLACE" pour que le fisc la prenne en compte.

Qui doit à nouveau remplir le formulaire "Déclaration de biens immobiliers" ?

Obligatoire pour tout le monde l'an dernier, le formulaire "Déclaration de biens immobiliers" ne concerne désormais plus qu'une petite partie des contribuables. Seules les personnes qui ne l'ont pas rempli en 2023 et les propriétaires qui ont connu un changement de situation au cours de l'année 2023 doivent le faire à nouveau. Un changement de situation correspond à :

  • l'achat d'un bien
  • la vente d'un bien
  • le changement de locataire
  • le départ non-remplacé d'un locataire
  • une résidence principale mise en location
  • une résidence principale devenue résidence secondaire

Si une tolérance était acceptée l'an dernier, ne pas remplir le formulaire cette année en cas de changement expose à une amende de 150 euros.

Avoir une voiture électrique peut faire baisser vos impôts

Vous êtes propriétaire d'une voiture électrique ? Bonne nouvelle, peut-être, pour vos impôts ? En effet, le fisc baisse de 300 euros le montant de vos impôts si vous avez installé une borne de recharge à votre domicile, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023. Pour cela, il faut, dans la partie "Vos charges" de votre déclaration, remplir la case 7ZQ (si cela concerne votre résidence principale) ou 7ZS (si cela concerne votre résidence secondaire). Le montant à inscrire est le montant total indiqué sur la facture que vous avez payée. La réduction d'impôts s'applique pour une borne par personne et par maison. Dans le cas d'une déclaration commune, deux bornes peuvent être posées par habitation et la baisse passe donc de 300 à 600 euros.

Les parents ne doivent pas oublier de cocher cette case pour baisser leurs impôts

Lorsque des parents ont un ou des enfants scolarisés, ils ont, qu'importe leurs revenus, droit à une réduction d'impôt. Celle-ci est de 61€ pour tout enfant inscrit au collège, 153€ pour tout enfant au lycée et 183€ pour tout enfant en études supérieures et toujours rattaché fiscalement à ses parents. Les montants sont réduits de moitié entre chaque parent si la garde est alternée. Dans les cases 7EA à 7EG, il suffit de mentionner le nombre d'enfant concerné par chaque situation puisque les montants se cumulent en fonction du nombre d'enfants.

Combien rapporte l'impôt sur le revenu chaque année ?

C'est une constante : chaque année, l'impôt sur le revenu rapporte un peu plus à l'Etat Français. Et cela croit très vite. Tandis qu'en 2012, la collecte de l'impôt avait permis d'amasser 62,2 milliards d'euros auprès de 19,1 millions de ménages, le magot a grimpé à 80,8 milliards d'euros en 2021 collectés auprès de 18,3 millions de foyers. Ce montant représente 26% du total des recettes de l'Etat sur une année, derrière la TVA (31%).
 

Cette ligne de la déclaration de revenus est la première à vérifier

C'est la première ligne à vérifier quand on regarde sa déclaration de revenus. Remplie automatiquement par les impôts, la case 1AJ doit être lue avec attention. Il s'agit des informations transmises par votre employeur. Peu de monde sait réellement à quoi correspond ce montant. En réalité, vous pouvez très vite le contrôler. Il suffit de regarder sa fiche de paie du mois de décembre 2023. Tout en bas de celle-ci, un tableau est présent avec deux colonnes : "Revenus en euros du mois" et "Revenus en euros depuis le 01/2023". Les intitulés peuvent variés avec, par exemple, "Cumul annuel" ou une autre tournure similaire. Le montant indiqué à la ligne "Net fiscal depuis le 01/2023" (ou net imposable par exemple) est celui inscrit dans la case 1AJ par les impôts. Si vous avez travaillé dans plusieurs sociétés au cours de l'année, il faut additionner chaque net fiscal inscrit sur la dernière fiche de paie envoyée par chaque employeur, même si le détail apparaît en cliquant sur la case 1AJ. Il est préférable de contrôler et éventuellement corriger ce montant car il s'agit de la principale base de calcul pour déterminer le montant de votre impôt.

Faut-il payer l'impôt sur le revenu pour un proche décédé ?

La réponse est claire : oui. Le conjoint survivant ou les héritiers de la personne décédée doivent déclarer et payer l'impôt sur le revenu du  défunt, comme pour tout contribuable.

Comment déclarer les revenus d'un parent décédé ?

Si, au cours de l'année 2023, l'un de vos parents est décédé et était célibataire aux yeux de l'administration fiscale, vous devez faire sa déclaration de revenus en même temps que tous les contribuables. Il suffit simplement d'indiquer les revenus qui ont été perçus entre le 1er janvier 2023 et la date du décès.

Comment faire ma déclaration de revenus en ligne ?

Pour faire sa déclaration directement en ligne, c'est très simple. Il suffit d'aller sur le site impots.gouv.fr, cliquer sur "Votre espace particulier" en haut à droite, se connecter avec ses identifiants, puis "Accéder à la déclaration en ligne". Il suffit ensuite de se laisser guider.
 

Comment faire ma déclaration de revenus de l'année où je suis parti à la retraite

L’année du départ à la retraite est une année de grands chamboulements. Au moment de la déclaration d’impôts, plusieurs informations sont à avoir en tête. Tout d’abord, la transmission des informations sur le revenu fera apparaître vos salaires reçus lorsque vous étiez encore salarié en case 1AJ ainsi que les pensions de retraite que vous avez déjà touchées, en case 1AS. Il faut également penser à déclarer la prime de départ à la retraite, si vous en avez perçu une. 

Mais aussi les compléments de retraite dont vous bénéficiez peut-être grâce au Plan épargne retraite que vous avez alimenté au cours de votre carrière. Pour bien renseigner les bons montants aux bonnes lignes, la banque vous adresse un courrier intitulé « Imprimé fiscal unique » qui vous guide dans ces démarches, même si, généralement, tous les éléments ont déjà été transmis à la DGFiP. Il n’y a alors plus qu’à contrôler.