Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique

La caution

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Lorsqu’une personne loue un appartement ou lorsqu’elle prend un crédit, le plus souvent, on lui demande d’avoir une caution. Cette dernière s’engage à payer pour le locataire ou l’emprunteur en cas de défaillance de sa part. Souvent pris à la légère, l’acte de cautionnement peut être lourd de conséquences.
 
 
Dernière mise à jour : août 2014
 
Définition
Que ce soit en matière d’immobilier ou en matière de crédit, la personne qui se porte caution s’engage à payer les dettes contractées par l’emprunteur ou le locataire.

Il existe deux types cautions :
- la caution simple : dans ce cas, le créancier tente d’abord de poursuivre le débiteur. Si celui-ci est insolvable ou que les poursuites n’ont pas de conséquences sur le remboursement de la dette, alors le créancier se retourne vers la caution ;
- la caution solidaire : dans ce second cas, le plus courant, le créancier peut se retourner en même temps contre le débiteur et la caution. Si la caution paie finalement les sommes réclamées, elle peut ensuite se retourner contre le débiteur.



Etre caution d’un prêt
Lors de la souscription d’un prêt, il est fréquent de la part du créancier de réclamer une caution.

Avant tout chose, une copie de l’offre préalable de prêt doit être remise à la personne qui signe l’acte de cautionnement.
L’acte pouvant avoir de lourdes de conséquences, de nombreuses mentions doivent être inscrites à la main par la personne qui se porte caution, afin qu’elle ait bien conscience de son engagement.
Ainsi, doit être inscrit, en chiffres et en lettres, le montant de la somme garantie.

La caution a ensuite 7 jours pour se rétracter.
Pour cela, elle doit retourner au créancier le bon de rétractation figurant sur l’acte de cautionnement, par lettre recommandée.
En cas de non paiement d’une échéance, la caution doit en être informée et cela dès le premier incident. En outre, en cas de surendettement de l’emprunteur, la commission de surendettement l’avertit immédiatement.
A noter : Si le cautionnement porte sur une durée précise, l’acte est irrévocable. En revanche, si la durée n’est pas déterminée alors la caution peut se retirer à tout moment.

Etre caution d’un locataire
Lorsqu’une personne se porte caution pour un locataire, elle s’engage à payer toutes les dettes locatives qui pourraient être contractées.

Tout comme dans l’acte de cautionnement d’un prêt il y a ici des règles à respecter.
Ainsi, doivent figurer de manière manuscrite :
- le montant du loyer ;
- la reproduction de l’alinéa 2 de l'article 22-1 de la loi du 06 juillet 1989 ;
- une mention signifiant que la caution a bien conscience de son engagement.

Le montant de la somme garantie doit également figurer dans le contrat.

La caution prend fin :
- à la date indiquée dans le contrat ;
- à la fin du bail ou à la fin du bail renouvelé ;
- au remboursement de la dette ;
- au décès du locataire ;
- au décès de la caution.

A noter
Lors du décès de la personne caution, l’engagement est transmis à ses héritiers, à moins que le contraire ne soit stipulé dans le contrat.
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Bien gérer ses crédits

Argent
 Banque
Fiches pratiques
 Le fonctionnement d'un compte bancaire Les différents moyens de paiement Le compte bancaire joint
 Le chèque Petit lexique bancaire Tout le monde a le droit à un compte bancaire
 Le découvert bancaire La carte bancaire Les moyens de paiement alternatifs

Lettres types
 Accorder une procuration ponctuelle Accorder une procuration Annuler un prélèvement automatique
 Acte de cautionnement : se rétracter Annuler une procuration Demander la clôture d’un compte
 Confirmer la perte ou le vol d’une carte bancaire ou d’un chéquier Contester l’amende liée à l’émission d’un chèque sans provision Contester le montant des agios réclamés
 Contester les débits liés à une carte volée Contester l’encaissement d’un chèque malgré une opposition Contester la fermeture d’un compte bancaire sans préavis
 Contester une interdiction bancaire abusive Contester le non respect d’une autorisation de découvert Demande d’autorisation pour un découvert ponctuel
 Refuser le paiement d’une caution Refuser le renouvellement d’une carte bancaire 
 Crédits-prêts
Fiches pratiques
 Prêt immobilier : les règles du crédit immobilier Le remboursement anticipé d’un prêt Crédit consommation : préparer votre simulation de crédits à la consommation
 Le surendettement La caution Bien gérer ses crédits
 Le crédit hypothécaire rechargeable Quel crédit pour quelle consommation ? 

Lettres types
 Contestation des pénalités suite à un remboursement anticipé Refuser le renouvellement d’un crédit permanent Demande de report d’une échéance de crédit
 Crédit à la consommation : remboursement anticipé Remboursement anticipé d’un crédit immobilier Crédit à la consommation : rétractation
 Transformer un crédit permanent en crédit classique  
 Epargne
Fiches pratiques
 Le plan épargne logement CEL : plafond, conditions et taux du compte épargne logement Le livret jeune
 Epargne retraite : le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) Perco : le plan d'épargne pour la retraite collectif A chacun son compte d’épargne
 Epargne : les société civiles de placement immobilier (SCPI) L’assurance vie Les actions
 Epargne : les obligations Les SICAV 

Lettres types
 Annuler un contrat d’assurance-vie Racheter son assurance-vie 
 Transmission de patrimoine
Fiches pratiques
 Concubinage : droits, devoirs, certificat de vie commune Faire une donation Succession : la réserve héréditaire et la quotité disponible
 Le testament  
 Divers
Fiches pratiques
 Le tiers payant La vente à distance La vente à domicile
 




A VOIR EGALEMENT
 

Sondage

Avez-vous le sentiment que la classe politique est machiste ?

Tous les sondages