Location avec option d'achat (LOA) : comment ça marche ?

Location avec option d'achat (LOA) : comment ça marche ? La location avec option d'achat (LOA), parfois encore appelée leasing, peut être une alternative intéressante à l'achat. Mais certains éléments sont à ne pas négliger.

La location avec option d'achat (LOA), appelée aussi location avec promesse de vente ou leasing, consiste à louer une voiture pour une période allant de deux à cinq ans, avec possibilité, au terme du contrat de location, d'acheter le véhicule pour un prix convenu à l'avance. La location avec option d'achat est très intéressante car aucun apport n'est à verser lors de la signature du contrat. Attention, il y a tout de même des éléments à connaître pour que cela ne vous coûte pas trop cher et que cela reste une bonne opération financière autant qu'une expérience profitable une fois au volant de votre nouveau véhicule.

Conditions d'un contrat de location avec option d'achat (LOA)

Comment se présente le contrat de location avec option d'achat ? Le contrat LOA (à ne pas confondre avec la location longue durée dite LLD) doit obligatoirement contenir les éléments suivants (fixés par les pouvoirs publics) :

  • La date et la durée de l'offre
  • L'identité des parties
  • La désignation et le prix comptant de la voiture louée (sa valeur effective lors de la location)
  • Les modalités de remboursement de la location

Le contrat LOA doit également mentionner les frais de la location. Ceux-ci comportement de nombreux paramètres qu'il faut aussi avoir pris en compte dans son calcul. N'oubliez pas, pour le modèle qui vous intéresse, de comparer les frais totaux de LOA avec ceux d'un achat complet.

  • La durée de la location
  • Le montant du dépôt de garantie
  • Le montant, le nombre et la périodicité des loyers (avec ou sans assurance)
  • La valeur de rachat au terme de la location en cas d'acquisition du bien (valeur résiduelle)
  • Le coût total de l'opération (prix total des loyers TTC auxquels il faut rajouter la valeur de rachat et le coût des éventuelles assurances souscrites).

Vous pouvez vous rétracter dans un délai de sept jours suite à la signature du contrat de location avec option d'achat. Le locataire doit, en plus du loyer, s'acquitter des frais de carte grise (établie au nom de la société de location) et de vignette écologique, d'assurance (en tous risques et au nom de la société) et aura à sa charge les frais d'entretien et de réparations éventuelles. Vous ne devenez propriétaire du bien que lorsque vous avez acquitté la valeur résiduelle du bien prévue au contrat. Attention : il s'agit d'une opération de location et non d'un crédit. La mention d'un taux d'intérêt n'est pas obligatoire.

LOA sans apport : les avantages

La location avec option d'achat (LOA) peut être avec ou sans apport initial, ce qui peut présenter un avantage par rapport à un achat. Beaucoup de constructeurs et vendeurs communiquent dans leurs offres sur l'attrait de contrats de LOA sans apport initial. Attention toutefois, si ces contrats de LOA ne prévoient pas de somme à verser au moment de la signature du contrat, dans la plupart des cas, le premier loyer à verser reste majoré par rapport aux autres et représente donc un premier investissement à prévoir au moment de la signature du contrat.

Les conséquences en cas de non-paiement

Si le locataire ne peut plus payer les mensualités, il est en droit de demander un report d'échéance à l'organisme de crédit. Si ce report est accepté, le loueur peut lui demander une indemnité égale à 4 % des sommes reportées. S'il est refusé, il peut demander la restitution du bien, le paiement des loyers échus et non réglés, et une indemnité de résiliation qui s'élève à 8 % du montant du capital restant dû.

Perte, de vol ou d'accident d'un véhicule en LOA

En cas de vol, de perte ou de destruction du véhicule, l'assurance remboursera directement à la société de location l'indemnité prévue au contrat. Même si vous n'avez plus de voiture, vous êtes tenu de respecter les engagements du contrat de leasing que vous avez signé. Vous devrez payer au loueur les loyers restant dus ainsi que la valeur résiduelle (valeur de revente future attribuée à un véhicule), le tout minoré du montant de l'indemnité payé par l'assurance. Ainsi, plus le vol, la perte ou la destruction du véhicule a lieu tôt après la signature du contrat, plus la somme à verser au loueur sera élevée.

Fin de LOA : les solutions d'achat

Trois solutions s'offrent à vous à l'expiration de votre contrat de location avec option d'achat :

  • L'achat par anticipation : vous pouvez, si vous le souhaitez, acquérir le véhicule avant la fin de la location. Cependant, les contrats prévoient souvent une période minimale de location. L'achat par anticipation du véhicule ne pourra donc se faire qu'après ce délai.
  • L'acquisition en fin de location : au terme du contrat, le locataire peut acquérir définitivement le véhicule. Il devra alors payer au loueur le montant de la valeur résiduelle indiquée dans le contrat. Le dépôt versé au début sera déduit du prix de vente. Il faudra alors faire établir une nouvelle carte grise au nom du nouveau propriétaire.
  • Si l'automobiliste ne rachète pas la voiture, il récupère son dépôt de garantie à la condition que le forfait kilométrique ait été respecté et que la voiture soit en bon état.

Leasing